Une douce nuit d'été

Une douce nuit d'été
"Une douce nuit d'été"(Auteur : Angélique Fejean - Editions Dreamcatcher)
Synopsis : L'amour peut-il tout surmonter ? Rien ne les préparait à ce coup de foudre fulgurant. Et pourtant... Gabriel est u n homme blessé et solitaire qui a renoncé à l'amour. Léa, une femme discrète, s'enlisant dans une vie monotone qui ne lui correspond plus. Malgré leurs différences, malgré les obstacles que la vie dresse sur leur route, ils partageront un été magique, un huis clos en dehors du temps. Mais parviendront-ils à surmonter les mensonges, oublier leurs peurs et accepter de vivre... enfin ? 

Tout d'abord, je remercie mon partenaire dreamcatcher édition pour ce service presse dans la section romance.
Alors, si je dois être honnête avec vous, en tournant les pages de ce livre, j'ai pensé que j'allais avoir du mal à aimer cette romance et ça a été le cas sur une grosse cinquantaine de pages. Je trouvais que l'histoire bien que prévisible avait du mal à se créer, elle était longue à venir, ce jeu du chat et de la souris et tous ces secrets entre nos protagonistes Gabriel et Léa étaient interminables... dur, dur cette attente !Je me suis même remise en question, ai-je trop lu de romance avant celle-ci et me suis-je lassé de ces mises en scène ? J'étais vraiment sceptique pour continuer mais j'ai tenu bon et finalement j'ai bien fait car le dénouement m'a énormément plu et j'en ai oublié que j'avais langui précédemment.
Bon, revenons-en aux faits, qui aurait pensé qu'une chute changerait la vie de notre héroïne Léa, elle qui était venu passer des vacances chez sa meilleure amie Anna, pensait-elle avoir un coup de foudre et tomber sous le charme de Gabriel?Ce dernier, kinésithérapeute de métier, qui n'est pas non plus insensible à la jeune demoiselle, va alors la prendre en charge et l'accueillir directement chez lui, situation idéale pour les rapprocher, ils vont se tourner autour encore et encore.... jusqu'à succomber, mais cette histoire va-t-elle marcher ? Je ne peux spolier l'histoire, aussi, je vous laisse le découvrir par vous -même, mais je peux vous dire que vous ne regretterez pas le lever de rideau sur les mystères de Léa.J'ai été touché par la personnalité de Gabriel, bien avant celle de Léa, car on le sent homme écorché par la vie tandis que Léa, reste si mystérieuse. Quant aux personnages secondaires Anna et Adam, ce sont vraiment les personnages idéaux pour mettre un bon coup de pied au derrière des protagonistes et c'était nécessaire pour l'histoire.
Autres points positifs, la superbe couverture et le descriptif idyllique d'un scénario de vacances, qui fait rêver, on imagine bien cette somptueuse maison au bord de la plage.
Voilà, mis à part un scénario qui met du temps à venir, je n'ai pas regretté de découvrir cette romance facile à lire, avec des touches d'humour, de délicatesse, de musique (j'ai adoré le choix de la chanson de Richard Marx, excellent choix, j'ai eu la mélodie en tête un bon moment). Une lecture romantique un peu façon été indien pour nous lecteurs !


wallpaper-1019588
Tsipora et le vengeur de sang
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
Dossiers froids : une enquête d’Isidore Lune
wallpaper-1019588
C'est lundi ! J'ai lu, je lis et je pense lire #6 - 2020
wallpaper-1019588
Bakhita de Véronique Olmi
wallpaper-1019588
Paul Morand : Tais-toi