In nomine patris > Hubert Hervé

In nomine patris alt= Hubert Hervé" title="In nomine patris > Hubert Hervé" /> In nomine patris alt= Hubert Hervé" title="In nomine patris > Hubert Hervé" />

Ce livre est inspiré d'un fait réel qui s'est produit le 9 août 1944 dans un petit village situé à 20 Km de Rennes et connu sous le nom de " drame de Monterfil "
Soixante cinq années durant, le secret a pesé lourd sur la vie des habitants de Lomérec à Arradon. L'infamie a jeté l'opprobe sur plusieurs générations, même s'il ne reste aujourd'hui des témoins et acteurs de ce drame que quelques vieux terrifiés par ce qu'ils ont fait.

Durant ces journées d'août 1944, tous les excès avaient été possibles.

La ferveur de la liberté retrouvée pour les uns, la volonté de montrer qu'on est du bon côté pour les autres, la faiblesse et la bêtise de la plupart, se sont mêlées pour engendrer des débordements irréparables.

Quand la mort frappe mystérieusement soixante-cinq ans plus tard, les gardiens du secret sont frappés d'épouvante.

In nomine patris alt= Hubert Hervé" title="In nomine patris > Hubert Hervé" />

Quand on sait que ce livre est inspiré de faits réels, ca donne franchement la chair de poule de voir toutes ces horreurs que certains commettaient sans honte du temps de la guerre.

Avec ce livre, je découvre l'auteur ainsi que l'éditeur, pour une première découverte, je dois dire que je suis plutôt bien tombée et que je suis ravie de ce partenariat.

Dès le départ, nous sommes complètement happés dans l'histoire, nous découvrons les différents personnages avec le temps présent, mais également une partie de leurs passés, parfois pas très glorieux.

Un acte du présent qui fait remonter pas mal de choses du passé à la surface, des choses que les personnes concernées préféreraient ne pas voir ainsi mises à jour.

Ne dit-on pas que chaque action engendre une réaction ?

Parfois la réaction est immédiate, parfois elle prend son temps.

Ma grand-mère avait une expression qu'elle me répétait souvent : il n'y a pas de tour de cochon qui ne nous revienne en pleine tête le moment venu.

Par contre, il y a certaines références faites du premier livre que je n'ai pas lu, ce n'est bien entendu pas très gênant, mais c'est vrai que j'aime avoir toutes les données lorsque je lis un livre. Il s'agit ici de quelques références à des noms ou à des personnages, voir de souvenirs. Si je n'ai pas trouvé très gênant de ne pas avoir ces références lors de ma lecture, cela m'a fait me poser des questions quand à ce premier livre et son contenu.

Si vous aimez les livre teintés de faits réels, alors franchement celui-ci vous plaira, je n'en doute absolument pas.

Merci aux éditions Mané Huily pour leur confiance.


wallpaper-1019588
« L’amour des Loving », quand la couleur n’existe plus
wallpaper-1019588
Les pêcheurs de Chigozie Obioma
wallpaper-1019588
Time to Choose #10
wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
Berceuses et balladines jazz. Illustrations d’Ilya GREEN – 2017
wallpaper-1019588
Journal de bord d'une chercheuse de trésor. Nancy GUILBERT et Séverine DUCHESNE – 2017 (Dès 5 ans)
wallpaper-1019588
Un délicieux milliardaire de Lily Sheldon
wallpaper-1019588
Petite / Les Nivuniconnus de Jo Hoestlandt