codex occultum genesis

CODEX OCCULTUM GENESIS

Didier FEDOU

« Je regardai Von Kraken.
– C'est authentique ?
– Évidemment ! Savez-vous comment Herr Hitler est mort ?
– Un suicide, je crois ?
– Le 30 avril 45. Vous voyez ? Un seul livre, trois personnages d'époques différentes.
– Je ne sais pas, je...
– Si. Mais vous ne voulez pas encore le croire. Je ne ferai pas l'inventaire complet de qui a signé ce livre, juste quelques exemples : Eric XIV de Suède, mort en 1577. Bernard de Septimanie, comte de Toulouse, tué en 844. Asaf ad-Dawlà Abi Salabat, assassiné en 1763. Et là, là, regardez : Je serai l'empereur de tous les français. Napoléon Bonaparte ! Mort en 1821 d'un cancer de l'estomac!
– M. Von Kraken...
– Et ça : je souhaite la victoire sur mes ennemis. Clair, net et précis. Alexandre le Grand, mort en -323. Vous n'y croyez pas, hein ?
– Non, effectivement. Un faux, sans intérêt. Pourquoi me montrez-vous cela ?
– Parce que c'est vrai ! J'ai dépensé une fortune à retrouver des documents originaux écrits par ces hommes, ce qui constitue la bibliothèque qui vous a tant impressionné à l'étage inférieur, pour comparer les écritures et les styles. J'ai fait dater les encres. J'ai étudié leurs biographies pour confirmer les relations entre les lignes de ce livre, leurs fulgurantes ascensions, et leurs morts violentes. Pensez-vous que j'aurai gaspillé tant d'argent sur du vent ?
– Mais enfin, rien que... les livres n'existaient même pas du temps d'Alexandre ! Et quand bien même, aucun ne serait parvenu en si bon état pour recevoir la plume de Jesse James ou Hitler !
– Ai-je dit que ce livre est normal ?
Je soupirai.
– M. Von Kraken, je suis désolé, je ne suis pas la personne qu'il vous faut.
– Au contraire, professeur Dubois. Il me suffit de parvenir à vous convaincre. Tout au moins vous fournir les preuves et théories dont je dispose. Ensuite, vous déciderez. »


Il est des livres inutiles, des livres qui vont et viennent au gré des modes. Des livres de référence, qui font autorité dans leur domaine. Des livres qui se lisent et se relisent et s'oublient ou restent gravés dans la mémoire. Il est des livres qu'on découvre bien des années plus tard. Il est des livres qui traversent les siècles et qui inspirent encore leurs lecteurs. Il est des livres interdits, mis à l'index, des livres maudits. Il est des livres posant les fondations des grandes religions et qui survivent des milliers d'années plus tard.


Et pourtant, un seul livre a réellement changé le monde. Un seul...
Et maintenant, si vous l'osez, tournez la page !

********************************

Une petite nouvelle gentillette mais flippante du Sieur Fédou. Une histoire courte qui bouge peu puisque tout se passe au même endroit, dans une pièce de la grande demeure de Mr Van Kraken. Une nouvelle qui sent bon la poussière des vieux livres...

Bon, perso, je n'ai pas super adhéré. C'est bien écrit, c'est bien tourné. C'est du niveau Fédou, pas de problème là dessus. Mais je n'ai pas franchement trouvé cette lecture exaltante. Sûrement dû au côté ultra statique de la narration. Deux hommes penchés sur un livre, ce n'est pas très olé olé comme action........ Je dois dire que j'ai malheureusement été assez influencée par le nom du vieux monsieur qui désire se séparer de son livre. "Van Kraken". Moui, je ne sais pas pourquoi, mais au vu du nom, je m'attendais à une histoire de vampire. Le professeur Dubois déboule dans la maison lugubre d'un vieux très vieux du nom de Van Kraken, ça y est, je voyais déjà des canines pointues se montrer. Mais pas l'ombre d'un vampire dans cette histoire.... Encore que si, à bien y réfléchir, il y a bien un suceur de sang dans cette histoire. A vous de le découvrir!


wallpaper-1019588
Les baleines célestes d’Élodie Serrano
wallpaper-1019588
Blueberry, La mine du vieil allemand (Charlier, Giraud) – Editions Altaya – 12,99€
wallpaper-1019588
Seul le silence – R.J. Ellory, Fabrice Colin et Richard Guérineau
wallpaper-1019588
De l'or et des larmes de Isabelle Villain