Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz | Une simplicité touchante

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz | Une simplicité touchanteAri, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n'ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais... C'est donc l'un avec l'autre, et l'un pour l'autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l'univers.
Voilà un an qu'Aristote et Dante, deux garçons ordinaires, ont enflammé la toile avec des avis toujours plus positifs les uns que les autres. Autant de succès attise forcément la curiosité et j'ai préféré attendre que l'engouement s’essouffle pour tenter à mon tour l'expérience des secrets de l'univers.
Dans ce livre, nous faisons la rencontre d'Aristote, qui lui-même fait la rencontre de Dante à la piscine. Suite à cela une amitié va naître entre eux. C'est l'histoire banale de deux mecs normal mais qui vont découvrir les secrets de l'univers. Ne pas en savoir plus sur l'histoire c'est une chance d’apprécier ce livre d'autant plus.
Ce livre c'est l'histoire de deux personnages que tout différencie, de l'apparence jusqu'au caractère, mais comme on dit les contraires s'attirent et ici c'est bel et bien le cas. Grâce à de courts chapitres et un bon rythme, l’histoire se déploie sous nos yeux sans qu'on soit conscience de tourner les pages.
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz | Une simplicité touchanteSi durant une période du livre j'ai trouvé le duo Ari/Dante assez plat, avec des échanges banals, la fin apporte un souffle nouveau sur ce duo que j'ai su apprécier à sa juste valeur lors des dernières pages.
Dans la même veine que le livre Eleanor & Park de Rainbow Rowell, ce livre traite de sujet sensible de l'adolescence entre recherches de soi-même, de ce que l'on est, d'où l'on vient, d'amitié, d'amour, c'est un livre qui touche à tout et qui le fait avec justesse.
Si quelques personnages secondaires m'ont clairement énervé tels que Gina et sa bande de copines, les familles à Ari et Dante reflètent tout ce qu'un enfant peut rêver comme parent. Aristote est un personnage qui renferme une colère sourde en lui et que j'ai trouvé violent avec Dante à certains moments, même s'il ne fait que cacher ses failles. Dante quant à lui à une acceptation de lui-même assez bluffante je dois dire, ce qui n'est pas du tout le cas d'Ari.
En Bref
Aristote et Dante est un roman auquel je n'ai pas envie de mettre de note. Ce n'est pas un coup de cœur mais il a su me plaire de la manière la plus simple qui soit grâce à ses personnages et une histoire toute en simplicité et sincérité.

wallpaper-1019588
Aurores Boréales, tome 3 : Changement de rythme (Freya Barker)
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Brunetti et le mauvais augure de Donna Leon