Enfant 44.

Enfant 44.

La quatrième de couverture.

Moscou, hiver 1953. Le corps d'un petit garçon est retrouvé nu sur une voie ferrée. Alors que la famille de l'enfant croit à un assassinat, Leo, agent du MGB, police d'Etat chargée du contre-espionnage, reste fidèle à la ligne du parti : le crime n'existe pas sous le parfait régime socialiste, il s'agit d'un accident. L'affaire est classée mais le doute s'installe...

Tombé en disgrâce, soupçonné de trahison, Leo est contraint à l'exil avec sa femme, Raïssa. Et, dans une petite ville des montagnes de l'Oural, il va faire une troublante découverte : un autre garçonnet mort dans les mêmes conditions que celles de " l'accident " de Moscou.

Prenant tous les risques, Leo et Raïssa vont se lancer dans une terrible traque, qui fera d'eux des ennemis du peuple...

J'ai testé ce livre car le résumé me plaisait beaucoup : il promettait de bonnes choses. Finalement, j'ai été assez déçue du livre.

Dès le début, j'ai trouvé ce livre horrible : on nous raconte comment les gens survivent dans l'URSS, ils essaient de manger tout ce qu'ils trouvent, y compris les animaux de compagnies (comme le pauvre chat à qui on fait la chasse). J'ai trouvé l'histoire sans grand intérêt et les personnages ne sont pas vraiment attachants. Le côté policier/thriller ne m'a pas du tout bluffé, je m'attendais à un peu mieux.

Néanmoins, j'ai bien aimé le contexte historique derrière ce roman : l'histoire stalinienne est assez intéressante.

En bref, je ressors très déçue de ce livre et je ne lirais pas la suite.

Tom Rob Smith / Pocket / 2010 / 519 pages.


wallpaper-1019588
Wild Bikers
wallpaper-1019588
L'Étrange Histoire de Benjamin Button
wallpaper-1019588
Haute Alchimie – Marie Meyer
wallpaper-1019588
Sinbad le marin et les géants farceurs (Melegari, Milani, Pratt) – Editions Altaya – 12,99€