L’Homme montagne

Couv_237688L’Homme montagne
Auteur : Séverine Gauthier
Illustrateur : Amélie Fléchais
Éditeur : Delcourt
Collection : Delcourt jeunesse
Parution : novembre 2015
Pages : 40
Prix : 10, 95 €
Note : ★★★★★
   Cette bande dessinée est un vrai coup de cœur, une véritable pépite dans la production jeunesse ! On y suit le voyage initiatique d’un jeune garçon qui souhaite escalader la plus haute des montagnes pour y trouver le vent le plus fort. Habituellement l’enfant voyage en compagnie de son grand-père, mais ce dernier est trop fatigué, le poids des années (ici représenté par les immenses montagnes qu’il a sur la tête) l’empêche d’accompagner son petit-fils. C’est pourquoi ce dernier part seul pour la première fois, baluchon sur l’épaule, à la recherche du Vent qui, par son souffle puissant, aidera son grand-père à se déplacer plus facilement.
   Durant son voyage, l’enfant fait d’étranges rencontres : un Arbre, des Cailloux, un Bouquetin puis enfin le Vent. Ensemble, ils s’interrogent sur certaines coutumes, sur le sens des mots et de la vie et trouvent toujours de belles conclusions. C’est ainsi que l’enfant revient vers son grand-père, sa quête accomplie, mais il n’est plus là… Il a accompli son « dernier voyage », expression inexplicable que l’enfant entend d’une façon bien poétique mais qui résonne tout de même en lui comme un cruel manque.
   Vous l’aurez compris, cette bande dessinée parle avec douceur du deuil, des plaisirs simples de la vie mais également du passage de l’enfance à l’âge adulte, bien souvent provoqué par des événements difficiles. La quête de ce jeune garçon est donc davantage celle de son évolution qu’un simple voyage de plaisance. Il en ressort une véritable douceur, que ce soit dans les propos échangés par les personnages, la présence d’une complicité certaines entre l’enfant et son grand-père, ou encore par les dessins d’Amélie Fléchais qui dans les moindres détails fait émerger la beauté de la nature.

22891-nouvel-article-2-size540x540

   En bref, je recommande à tous cet ouvrage qui, par ses réflexions à la fois matures et enfantines, mais toujours très justes, saura plaire à tous les âges. Ce récit poétique, tourné vers l’essentiel et proche du conte, est pour moi un nouveau Petit Prince.
   Et vous, dites-moi : avez-vous lu cette bande dessinée ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, vous tente-t-elle ?
~ Asty ~


wallpaper-1019588
Aurores Boréales, tome 3 : Changement de rythme (Freya Barker)
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Brunetti et le mauvais augure de Donna Leon