Dysfonctionnelle de Axl Cendres | Une histoire hypra-fonctionelle

Dysfonctionnelle de Axl Cendres | Une histoire hypra-fonctionelle
Touchant, émouvant, et dur de vérité, ce roman m'a transporté sans que je ne m'en aperçoive.
Dysfonctionnelle retrace l'histoire de notre héroïne complètement antihéros qui se nomme Fidèle, mais plus communément appelé Fifi ou Bouboule. Et détrompez-vous, elle n'est pas grosse elle est "mastoc".
Fifi vit dans une famille peu commune, ou comme l'appelle "dysfonctionnelle". Son père fait des aller et retour à la prison parce qu'il est toujours "au mauvais endroit au mauvais moment" et sa mère, qui subit les conséquences de son séjour dans les camps de concentration quand elle était toute enfant, fait quant à elle des séjours en psychiatrie.
« Le prend pas pour toi, m'a dit mon père, mais j'ai jamais voulu avoir d'enfants.»J'allais répondre: «Pourquoi, je le prendrais pour moi ? Je suis juste ta fille »- mais l'ironie, il comprenait plus.
C'est une histoire touchante qui m'a tout de suite plume grâce à la plume de l'autre qui est pour moi très réelle. Sa plume est à la fois touchante et poignante parce que même si elle n'est pas poétique ou douée d'un vocabulaire à faire rougir Molière, elle est sincère et cela m'a beaucoup plus. Parce que j'ai envie de dire merde à ceux qui utilisent des mots savants à longueur de temps, ici la plume est tranchante, va droit au but et j’adhère complètement.
Fifi, comme je le disais au début à tout de l'apparence de l'anti-héros, elle est bourré de défaut, ne fais pas les choses à la perfection mais c'est qui la rend à mon sens bien plus réel que tous les autres personnages de roman. Je me dis que sur cette terre il y a peut-être une Fifi qui vit sans qu'on le sache.
Tout le long de l'histoire, ou du moins une grande partie se passe Au bout du monde, le bar que le père de Fifi tiens. Même si c'est un personnage qu'on pourrait penser mauvais il m'a tout de suite plus. Sa rencontre avec la mère de Fifi est à la fois touchant, étrange et pourtant mon petit cœur de romantique aime ça.
Ce lieu quant à lui. Ce Bout du monde transpire la vie. On s'y sent bien, comme chez soi parce que c'est convivial et extrêmement réaliste.
Ce livre m'a émue, mais surtout il m'a fait rire. Parce que, venant d'une famille populaire, de la famille qui à travaillé autrefois dans les champs, dans les usines, modeste, j'ai appris ce que c'était le gout de la vrai vie. Les passages m'ont fait rire parce qu'il me rappelait ce que mes ancêtres ont vécu et que l'on m'a raconté. Ils m'ont rappelé les moments en famille où on déconne, on se charrie et surtout on vit. C'est ça ce livre, une bouffée de vie que tu prends en pleine tronche.
Il y a également un très beau message de tolérance. Parce que oui. Quant une famille est à la fois Juif, Chrétienne et Musulmane, il en faut de la tolérance. C'est un très beau message qui passe comme une lettre à la poste.
EN BREF
Une lecture que j'ai adoré pour son réalisme. Une histoire qui m'a touché grâce à la plume de l'auteur.
Et un très beau message de tolérance. Je le conseille à tout le monde parce que même si c'est pour de la jeunesse, ce livre m'a fait pensé à La vie devant sois de Romain Gary. Cette m'a emmené au bout de monde.
Dysfonctionnelle de Axl Cendres | Une histoire hypra-fonctionelle

wallpaper-1019588
Tous 2, le roman de Testu est philosophique et spirituel à la fois