Parkeromane (Eric Naulleau)

Parkeromane (Eric Naulleau) Résumé :
"Comment évoquer un artiste dont les chansons servent de bande originale à votre existence depuis bientôt quarante ans ? Comment parler d'un homme dont le refus de tout compromis vous sert d'exemple discret mais têtu ?" se demande Eric Naulleau dans Parkeromane. Réponse : en lui donnant la parole. Car Parkeromane est un livre à deux voix. Biographie et autobiographie, roman et essai, road trip entre Paris, New York et Minneapolis, voyage dans le temps et l'espace, au gré des souvenirs, des échanges épistolaires et des textes de chansons.
Un livre sur l'admiration, l’émotion artistique et l'amitié unique qui en a découlé, erudit, humble et sensible, à l'image de l'homme derrière Naulleau, où ce dernier se livre comme rarement - loin de la polémique et des médias.
Mon avis :
Pendant plusieurs mois j'ai galéré à livre. J'ai commencé pas mal de romans et je n'en ai finalement fini aucun. Je manquais de motivation, comme ça arrive à beaucoup.
Les éditions Belfond ont trouvé le truc pour me remotiver. Ils ont réussi à me proposer LE bouquin. Parkeromane est je crois le livre dont j'avais besoin pour me replonger dans la lecture. Et je les en remercie infiniment.
Je ne suis pas spécialement fan d'Eric Naulleau. Je n'ai jamais regardé une seule de ses émissions, je ne connais absolument rien de lui.
Je me suis plongée dans cette lecture parce que ça parle de rock et de l'admiration d'un fan. Et un peu de Bruce Springsteen aussi.
J'ai quelques lacunes en rock tout de meme et je me suis dit que ce bouquin était l'occasion parfaite (moi le rock, sorti de Springsteen et des Beatles...) de remonter un peu le niveau.
Et bien... J'ai trouvé ce livre hyper interessant. J'ai appris enormement de choses et en non-connaisseuse de Graham Parker, ça m'a donné envie de me plonger un peu dans son oeuvre.
Eric Naulleau nous raconte sa vie, la vie de Parker, les concerts, les albums... Tout y passe. On sent qu'il est vraiment très très fan et qu'il maitrise son sujet. On a même droit à quelques faits historiques (élections à la maison blanche, etc).
L'ecriture est agréable, c'est franchement pas pompeux et ça donne envie de lire encore et encore. Parfois c'etait juste un peu compliqué au début de comprendre si c'etait l'auteur ou Parker qui s'exprimait.
C'est un peu un journal intime, une bio, un road trip... Un melange des trois qui marche vraiment.
La derniere partie du livre est consacrée à l'explications de certaines chansons. Parker raconte à Naulleau comment et pourquoi il en est arrivé à ecrire telle chanson comme ci ou comme ça. Il y a meme des flashcodes pour ecouter la chanson, et ça, c'est vachement cool (si tant est qu'on soit equipé-e ha ha)
Enfin, si vous aimez le rock, Graham Parker, si vous voulez en savoir un peu plus, surtout n'hesitez pas, ce bouquin est celui qu'il vous faut.
ET ET ET comme les editions Belfond sont super gentilles et que moi aussi, nous vous proposons un petit concours. OUI OUI OUI MADAME.
Il y a deux exemplaires en jeu.
Pour tenter de gagner le votre, rien de bien compliqué, il suffit de repondre à une question simple :
Qui sont les angry young men ?
Envoyez moi votre réponse par mail à ifolire[at]gmail.com
Les resultats seront annoncés le 13 novembre.
Et bonne chance !

wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Maestro de Thibault Prugne, François Morel, et Jean-Pierre Jolieard
wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
Lost Rider de Gaëlle Sage
wallpaper-1019588
"J'adorais mon père quand j'étais encore un être humain. Puis il est mort, j'avais faim, puis ça a été le bateau. Puis rien. Puis l'Amérique. Puis John Cole. John Cole était mon amour, tout mon amour était pour lui".
wallpaper-1019588
{Double Chronique} Apprentie Sorcière & Royaume de Vent et de Colères
wallpaper-1019588
Agnès Price, Tome 2 : Sang pour sang – Sébastian Bernadotte