Engrenages - Eric Neirynck

Engrenages - Eric Neirynck
Résumé du livre Engrenages d'Eric Neirynck : 
Engrenages - Eric Neirynck
            Titre : Engrenages
   Auteur : Eric Neirynck
           Éditeur : Lilys Éditions
            Date de publication : mai 2015 
  Nombre de pages : 96
            Format : Numérique ou papier
            Prix : 7,99€ ou 13€           

Éric n’aime pas les psy et c’est pourtant au contact de l’une d’elles qu’il connaîtra ses plus grandes circonvolutions émotionnelles. Courte, trop courte cette relation le conduira de Bruxelles à Paris où il tentera de trouver un sens à ce qu’il a vécu avec elle. « Engrenages » est plus qu’une quête de reconnaissance, c’est la recherche de notre propre définition au travers des déboires de nos vies.
 Mon avis sur le roman Engrenages d'Eric Neirynck : 
Voici un livre qui me tentait depuis un moment, mais je n'avais pas encore eu le temps de me lancer ! Chose faite à présent. Je ressors à la fois ravie de ma lecture mais aussi perplexe.
Ce qui m'a tout de suite aux yeux est le style très authentique de l'auteur, il a une écriture cash mais sa plume n'en reste pas moins fluide pour autant. Ce fut très agréable à lire, exercice difficile quand on sait que ça peut vite être de trop, voire vulgaire. Ici c'était juste ce qu'il fallait pour que le lecteur se sente comme avec un ami.
En ce qui concerne l'intrigue, c'est une histoire qui en fait tourne en rond. Un cercle vicieux si l'on peut dire. L'histoire se termine comme elle a débuté, une sorte de retour à la case départ. Illustrant parfaitement le propos que la vie (ou la souffrance) est un cercle sans fin.
J'aime le message véhiculé par ce livre mais j'ai quand même été frustrée puisque l'espoir n'y a pas sa place. J'ai toujours un peu de mal avec le fatalisme. 
Les thèmes abordés sont très intéressants et actuels, on y retrouve donc la vie, la dépendance affective mais surtout la quête du bonheur. Bonheur que le personnage recherche auprès des autres avant de penser à le chercher en lui. C'est triste car c'est finalement réaliste... Combien de personnes fonctionnent-elles ainsi ? Beaucoup trop !
C'est donc un roman très prenant car le lecteur s'attache à ce personnage auquel il peut parfois voire souvent s'identifier. Il espère que cet homme tantôt attachant tantôt agaçant va réussir à se reprendre et construire une vie meilleure. Mais en grand rêveur qu'il est, la vie se retournera sans cesse contre lui. C'est à la fois beau et bouleversant.
Comme je le dis plus haut, ce côté fataliste m'a assez perturbé je dois l'avouer. Le lecteur se retrouve impuissant face au désespoir de cet homme. Sensation très frustrante puisque l'espoir n'est plus permis.
Pour finir, je dirais qu'il faut prendre ce livre pour ce qu'il est et comme il est. La lecture n'en sera que meilleure.
Je le conseille aux amateurs de romans contemporain ou psychologique étant donné qu'il peut être abordé sous plusieurs angles.
N.B : Merci à l'auteur pour l'envoi de son livre !

wallpaper-1019588
Félix (Le clan Wilde #2) de Lucy Lennox
wallpaper-1019588
Ceux qui s’aiment finissent toujours par se retrouver de Sonia Dagotor
wallpaper-1019588
5 suggestions de lecture à l’émission Bien entendu | 18 juin 2021
wallpaper-1019588
Emilie Chazerand & Aurélie Guilleret / Amour et confettis