Mustang

Bonjour tout le monde ! Alors oui, ça fait une éternité que je suis partie… Mais petit à petit, je vais réussir à revenir. L’été s’est écoulé à une vitesse effrayante, la rentrée est arrivée, enfin, je n’ai pas eu le temps de me poser devant un ordi pour écrire depuis un bon moment. Mais aujourd’hui on est pas là pour parler de ça, mais de Mustang, un film qui m’a tout simplement bouleversée.

MustangGenre : Drame

Réalisateur : Deniz Gamze Ergüven

Sortie : 2014

Principaux acteurs :

Tuğba Sunguroğlu

Güneş Nezihe Şensoy

Doğa Zeynep Doğuşlu

İlayda Akdoğan

Bande-annonce : Mustang 

Synopsis : « C’est le début de l’été.
Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre sœurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues.
La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger.
Les cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées. » ( Allociné )

Mon avis : Dans ce film, on va à la rencontre de cinq jeunes sœurs : Lale, Ece, Nur, Selma et Sonay. Celles-ci vont à l’école, avec des garçons, profitent de leur liberté sans même en avoir conscience. Jusqu’au jour où une petite bêtise survient, et les voilà entraînées dans quelque chose qui les dépasse. Elles vont peu à peu perdre tout accès au monde extérieur, enfermées, barricadées dans une maison où on leur inculque une doctrine simple : soyez une bonne épouse.

On assiste à ce changement radical à travers les yeux de Lale, qui de son jeune âge, ne comprend pas encore tout. Elle se contente de suivre sans grande attention les instructions des femmes qui se succèdent pour leur enseigner tout l’art d’être épouse, sans tout de suite prendre conscience de l’avenir qui l’attend. Mais les choses vont vite changer. La maison prend un air austère, les objets « pervers » sont bannis, les sorties et l’école prohibés. Et sans crier gare, quelques semaines plus tard, les deux aînées partent aux bras de maris qu’on leur a attribué.

Mustang est un film dur, très dur. Mais aussi très fort, percutant, bouleversant. C’est tout simplement terrible de voir ces jeunes filles, avec un avenir devant elles, devoir y renoncer pour un mariage arrangé, sans liberté, sans indépendance. Ces filles qui sont en train de devenir femmes, à qui on retire leur statut d’être humain, pour le rôle d’épouse.

Mustang

Et à côté de ça, on a Lale, une petite fille qui se bat, pleine de courage, une bouffée d’espoir. Par tous les moyens, elle doit quitter cet endroit qui la prive de tout, qui la condamne à une éternité aux côtés d’un inconnu. C’est ce qu’elle se répète, sans cesse, cherchant la fuite à tout prix. Elle a réussi à me toucher, profondément, car celle-ci n’a connu qu’un bonheur éphémère, qu’on lui enlève de force. Elle vit dans une forteresse dans laquelle tous les dangers sont à l’intérieur.

Nous assistons aussi à une société hypocrite, illogique, dénuée de tout sens, qui place la pureté et chasteté des femmes en premier plan, mais où des actes immoraux commis par des hommes ne font aucune répercussion. Une société pleine d’idées préconçues, de rites à ne pas être bravés même lorsqu’ils n’ont plus aucun sens et défient la science. Et une réalité effrayante : conserver les apparences, avant tout. 

Le jeu d’acteurs est parfait, la bande-son accompagne très bien le film et la manière dont les scènes sont filmées assez simple dans l’ensemble, mais suffisante pour nous emporter. de ce côté là, c’est un sans faute également…

Ma note : 10/10. Ce film est totalement bouleversant, par les émotions qu’il transmet, sa profondeur… Je n’ai même pas de mots pour le décrire… En le regardant, on est à la fois scandalisés par la réalité de ces jeunes femmes et envahis d’une volonté de sa battre pour faire de ce monde quelque chose de mieux. C’est pour moi toute la beauté, l’unicité de ce long-métrage. Il dénonce avec une justesse étonnante cette société injuste, cruelle, mais sans forcer le trait. En bref, un incontournable à voir absolument !

Lilou



wallpaper-1019588
Le podcast "le bulleur" présente : les entrailles de new-york
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
Le Secret de Ji, tome 2 - Le Serment orphelin
wallpaper-1019588
Marvel dans les annees 90 : l'x-plosion mutante
wallpaper-1019588
Throwback Thursday livresque n°73 – Automne
wallpaper-1019588
Code Triche Mots Croisés en Français - Pro des Mots APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Les enfants de l’ombre de Sabrina Guerreiro
wallpaper-1019588
Code Triche World War Doh : PvP temps réel APK MOD (Astuce)