La Ferme des animaux

81DfRA9wy1L
La Ferme des animaux
[Animal farm]
Auteur : George Orwell
Éditeur : Éditions Gallimard
Collection : Folio
Parution : 4 janvier 1984 [1945]
Pages : 160
Prix : 6, 40 €
Note : ★★★★☆
   Ce roman a beau faire partie des classiques anglais, il reste néanmoins souvent dans l’ombre de 1984. Pourtant, cette dystopie du début du XXe siècle est très intéressante : on peut en avoir plusieurs lectures mais c’est lorsqu’on la rapproche du contexte européen de cette période que l’on en saisit toute l’ampleur. En effet, l’auteur s’est inspiré de l’exemple historique de la révolution russe pour écrire son histoire. Il reprend donc toutes les figures emblématiques du gouvernement (Lénine, Trotski etc.) sous couvert d’animaux – une fable géante, en résumé !
   Orwell parvient habilement à exposer les subtilités d’un gouvernement totalitaire qui s’installe… L’originalité de son histoire vient justement du fait que nous ne sommes pas en présence d’une société tortionnaire déjà établie, mais que nous assistons bien à sa mise en place. C’est ce qui se démarque des dystopies jeunesse que l’on trouve en quantité dans les librairies. Ces dernières mettent surtout en avant la cruauté de la société totalitariste après son installation, sans évoquer véritablement comment les tyrans sont parvenus au pouvoir. Orwell exploite au contraire très bien la perfidie et les stratagèmes des cochons (autrement dit, des puissants) qui tournent tout à leur avantage afin d’imposer leur suprématie. Ainsi des commandements tels que « tous les animaux sont égaux » se transforment insidieusement en « tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres »
   Même si l’idée et le livre en lui-même m’ont bien plu, je reste assez réfractaire à l’écriture. L’aspect « fable » est certes très bien repris, mais il est plus agréable sur un court texte que sur un roman entier. De plus, on perçoit tout du point de vue des animaux naïfs, ce qui rend le style relativement lassant voire frustrant ! Toutefois, c’est clairement voulu par l’écrivain qui cherche à nous plonger dans la réalité d’un peuple idiot, fait de « moutons de panurges » (pour filer la métaphore animale), et donc totalement manipulable.
   Et vous, dites-moi : avez-vous lu ce livre ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Si non, vous tente-t-il ?
~ Val ~


wallpaper-1019588
Une sortie honorable - Éric Vuillard
wallpaper-1019588
Green lantern corps intégrale tome 1 : recharge
wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 10/08/2022
wallpaper-1019588
Cocoricos et cock-a-doodle Doo