« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman

Chronique #121

Juillet 2015

« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman

Titre : Le réveil des créatures
Auteur : John & Carole Barrowman
Editeur : Wiz – Albin Michel
Parution : 2013
Nombre de pages :  448 pages


Synopsis

On dit souvent que les jumeaux ont une connexion spéciale. L’un peut finir la phrase de l’autre, l’autre deviner ce que pense le premier. Pour Matt et Emily Calder, le lien est encore plus unique. Ils possèdent un don extraordinaire, celui de donner vie à leurs dessins et de pénétrer à loisir dans l’univers qu’ils viennent de créer. Mais leurs pouvoirs intéressent au plus haut point de dangereux individus. Les membres d’une société légendaire qui veulent accéder à Hollow Earth, un endroit secret abritant toutes les créatures les plus malfaisantes jamais imaginées.


Mon avis

[Petit Préambule] – Bon je l’avoue, j’ai acheté ce livre à cause de l’auteur. Oui, c’est bien ce John Barrowman là qui a écrit (avec sa soeur) « Le réveil des créatures ». Si vous ne voyez pas qui est cet homme, je vous invite à parfaire votre culture cinématographique SF en regardant Doctor Who et Torchwood où il joue le capitaine Jack Harkness. Outre ses talents d’acteur (TV, théâtre et comédie musicale), John Barrowman est également un chanteur talentueux en plus d’être ouvertement engagé dans la défense des droits des gays et dans la lutte contre l’homophobie. N’oublions pas non plus de mentionner qu’il est complètement canon (mais bon, ça c’est un détail vu qu’il est marié à Scott Gill depuis peu). Assez parler de l’auteur, passons maintenant au livre ! 

Ce premier tome est sorti dans la collection Wiz d’Albin Michel en 2013 et connait déjà une suite traduite en France. En anglais, la série s’appelle « Hollow Earth » (un endroit légendaire sensé abriter toutes les créatures imaginaires malfaisantes) et certains n’ont pas hésité à comparer l’univers magique des Barrowman à l’imagination débordante de J.K. Rowling. Personnellement, je ne trouve pas que cela ressemble tellement à Harry Potter, outre la magie qui règne évidement dans ces deux séries littéraires pour la jeunesse.

Dans ce récit, on retrouve des jumeaux d’une dizaine d’années, Matt et Emily, qui ont une connexion très spéciale et des talents plus que particuliers. La chose la plus extraordinaire qu’ils arrivent à faire (et qui leur causera de gros ennuis), c’est de donner vie à leurs dessins. Il suffit qu’ils prennent une feuille de papier, quelques crayons de couleurs et voilà que la réalité se modifie, que les choses qu’ils dessinent existent vraiment, là, juste devant leur yeux.

Un talent plus que surprenant qui les amusera beaucoup au début, mais qui s’avérera également très utile pendant l’une ou l’autre situations dangereuses qu’ils rencontreront au cours de leurs aventures. Car, bien que ce ne sont que des enfants, Matt et Emily sont poursuivis par des personnes (plus précisément, les membres d’une société légendaire et dangereuse) qui ne leur veulent pas que du bien. Cela les conduira d’ailleurs chez le grand-père qu’ils n’ont jamais connu, cet homme qui habite sur l’île d’Auchinmurn. Arrivé là-bas, ils auront la chance de recevoir des cours pour apprendre à maitriser leurs pouvoirs et apprendre l’origine de ce talent particulier.

***

Inutile de vous le cacher, ce n’est pas un univers aussi approfondi et étendu que celui qui a changé la face de la littérature jeunesse. Néanmoins, cette histoire m’a bien plu et les différentes façons de mettre en scène le talent des jumeaux furent bien recherchées, je l’accorde. Il manque peut-être de détails à certains moments car de gros laps de temps s’écoulent sans qu’on sache vraiment ce qu’il se passe entre les périodes. Par ailleurs, la fin était spécialement intense mais brève et le livre se termine ainsi sur de nombreuses interrogations qu’on ne peut qu’espérer retrouver dans le second tome.

En tous les cas, pour les jeunes à la recherche d’un livre rempli d’imaginaire et de héros inventifs, je vous le conseille. L’univers est bien conçu et les différents personnages secondaires sont aussi attachants que courageux. Je serais curieuse de lire la suite justement pour savoir ce qui adviendra de ces jeunes dessinateurs en herbe qui peuvent faire apparaitre un ours ou un dragon si l’envie leur prend. L’imagination : quel pouvoir !

En cadeau, voici la photo de l’auteur <3"><3"><3"><3

2151-222656

Le tome 2 est déjà disponible !

« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman

 Pour être tenu au courant des actualités du blog, suivez-moi sur Facebookhttps://www.facebook.com/justamadgirlandherbooks

atouchofbluemarine

07/2015


FOLLOW ME !

 « Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman« Le réveil des créatures » de John et Carole Barrowman 


I just can’t stop reading… 

wallpaper-1019588
"Camden, tome 1 : un murmure de voix" de Pauline Andréani
wallpaper-1019588
L’arbre généreux
wallpaper-1019588
Sorties de la semaine
wallpaper-1019588
Roussalki - Alexandre Page