Juste avant le bonheur, Agnès Ledig

Lecture n°45 de 2015
Juste avant le bonheur, Agnès Ledig
Quatrième de couverture : 
" Cela fait longtemps que Julie ne croit plus aux contes de fées. Caissière dans un supermarché, elle élève seule son petit Lulu, unique rayon de soleil d'une vie difficile. Pourtant, un jour particulièrement sombre, le destin va lui sourire. Emu par leur situation, un homme les invite dans sa maison du bord de mer, en Bretagne. Tant de générosité après des années de galère : Julie reste méfiante, elle n'a pas l'habitude. Mais pour Lulu, pour voir la mère et faire des châteaux de sable, elle pourrait bien saisir cette main qui se tend... "

Mon avis : 
J'ai choisi ce livre parce qu'on me l'a conseillé, et qu'il a été encensé par la critique. Au vu du résumé, je m'attendais à quelque chose de doux, tendre, sur le bonheur... Et ça commençait bien... Julie, mère célibataire dans la galère, se bat pour maintenir un équilibre quotidien à son fils Ludovic, sa raison de vivre. Pas nés sous la bonne étoile, leur ange gardien, Paul, va enfin leur faire connaître le bonheur, sans contrepartie... Jusque là vous me direz, tout va bien! Et bien je le croyais aussi! Franchement, ça aurait continuer comme ça, Paul qui sort cette famille de la misère, tout le monde qui fini heureux dans le meilleur des mondes. Très bien. Et ba non... Alors le drame qui les touche, je ne l'ai pas vu venir! Le titre parle de bonheur non?? Alors je vois pas comment on peut en arriver là... Au malheur suprême... J'ai pleurer, beaucoup... C'est incompréhensible je sais, ce ne sont que des mots, des pages... Mais ça m'a tellement touché et une fois plus renvoyé à une peur viscérale... Bouleversement total... Alors je comprend pas le titre vraiment. J'ai du mal aussi avec le après. Comment peut-il y en avoir un? Bref, je ne veux pas trop en dire, pour ne pas spoiler, mais ce livre est vraiment bouleversant et profondément triste. La plume de l'auteur est fluide et tellement douce... Comme une belle petite mélodie... Aussi bien dans les beaux que dans les mauvais moments, c'est doux, jamais brutal. Je pense que ça a joué à ce que je pleure autant. Si vous n'avez pas peur de sécher vos larmes, je vous le conseille, au moins vous ne serez pas pris par surprise comme moi! Je m'en veux presque, de pas avoir chercher à en savoir plus sur ce roman, avant de le lire, je l'aurais peut être pas fait... J'avais pas envie de pleurer sur ça... Ca me fait trop mal, trop peur... J'ai lu que ce livre était un hymne à l'espoir, à la vie, ce n'est vraiment l'écho qu'il produit en moi... A vous de me dire : vous l'avez lu? Comment avez vous ressenti tout ça?? 

Juste avant le bonheur, Agnès Lediget demi

wallpaper-1019588
La V.O. à lire, imho - les comics du 17/08/2022
wallpaper-1019588
Actu Period Drama #30 Les sorties de films historiques et séries historiques
wallpaper-1019588
C'est lundi 15 août 2022, que lisez-vous ?
wallpaper-1019588
Bd jeunesse : Les sortilèges de Zora - tome 2