Hate List - Jennifer Brown

Hate List - Jennifer BrownHate List(2012)
Éditions Albin Michel collection Wiz
389 pages
Drame / Jeunesse
15€20
Résumé : "C'est moi qui ai eu l'idée de la liste. Je n'ai jamais voulu que quelqu'un meurt. Est-ce qu'un jour on me pardonnera ?" C'est ce que pense Valérie, effondrée après un drame inexplicable survenu au lycée. Son petit ami, Nick, a ouvert le feu dans la cafétéria, visant un à un tous les élèves de la liste. Cette fameuse liste qu'ils ont écrite pour s'amuser et où figurent ceux qui étaient odieux, lâches, méprisants dans l'établissement. Maintenant, ils sont blessés ou morts. Et Nick s'est suicidé, emportant son secret pour toujours. Mais Valérie, elle, est toujours là, enfermée dans une bulle de questions sans réponses. Jusqu'au matin où elle se lève et quitte sa chambre pour retourner au lycée.
 Depuis sa sortie, je voulais le lire et puis d'autres sont passés par là, le laissant dans son coin. Mais ça y est je me suis lancée !
Tout d'abord on retrouve avec plusieurs espaces temporels :
- Le jour de la fusillade
- Le lendemain grâce à des extraits de journaux
- 4 mois après quand Valérie "décide" de retourner au lycée pour la rentrée
J'ai trouvé ça assez déroutant au début, ne sachant pas vraiment me situer. Je savais évidemment le contexte du livre car j'en avais entendu beaucoup parler sur la blogo lors de sa sortie.
Au début de chaque chapitre se trouve un extrait de journal parlant d'une victime différente, puis ensuite on retrouve Valérie qui essaye de se reconstruire après tout ça. Et en parallèle, on vit la journée de la fusillade en même temps qu'elle et on se rend compte que les articles des journaux ne sont pas vraiment fiable au réel déroulement de la journée.
On se rend compte au fur et à mesure que Valérie n'a rien vu arriver, qu'elle s'attendait à tout sauf à ça. Nick s'en prend à toutes ces personnes pour la simple et bonne raison qu'ils avaient mit en place une "liste de la haine" où ils écrivaient chaque jour le nom des personnes qu'ils détestaient. Parfois parce qu'ils se sont fait insulter, humilier... Valérie pousse Nick involontairement dans ses retranchements. Elle lui répète plusieurs fois qu'elle aimerait voir mourir untel ou untel, elle dit ça malheureusement comme une façon de parler. Comme on dirait "je vais te tuer" à une personne qui nous a énervé. Pour elle, c'était de la pur fiction, rien de plus. Comme Shakespeare, Edgar Allan Poe ou encore Stephen King. Elle n'a pas prit au sérieux le penchant pour la mort de Nick car ce n'était pas le cas pour elle.
Dans un passage du livre on en apprends plus sur Nick. Sur son histoire, sa famille. On sait qu'il était sans arrêt persécuté au lycée, que sa famille est pauvre et que sa mère ne s'occupe pas vraiment de lui, préférant faire le tour des bars à la recherche d'un amant. Je me suis prise d'affection pour lui, je ne suis pas arrivé à lui en vouloir de son geste. Si j'avais été dans son cas, il aurait été difficile pour moi d'affronter la vie chaque jour encore et encore. Puis il a rencontré Jérémy, un ami avec qui il trainait de plus en plus, et avec qui il commençait à sombrer dans la drogue. Tout ça, fait que son cas devenait perdu, et qu'un malheur comme ça allait finir par arriver. Mais on ne parle que de lui finalement que très peu, l'histoire se concentrant majoritairement autour de Valérie.
On la suit après cette fusillade, essayant de se reconstruire tant bien que mal. Que ce soit à l'hôpital, en service de psychiatrie ou avec un inspecteur qui l'a croit coupable. Si j'avais été à sa place je serais devenue folle en sachant que tout s'est amorcé à "cause" d'elle, qu'elle ne pensait pas à mal mais que malheureusement Nick était quelqu'un de trop fragile, et il voulait mettre fin à sa victimisation constante. Le comportement de ses proches m'a énervé au plus haut point que ce soit ses parents ou son frère. Son père n'a plus aucune estime pour elle et lui parle comme si elle était une moins que rien, sa mère ne lui fait absolument plus confiance et lui interdit de tout faire de peur qu'elle se suicide ou mette la vie des autres en danger.
J'ai adoré cette histoire, je ne m'attendais pas à grand chose à vrai dire, donc je n'ai pas été déçue. C'est jeunesse et très bien amenée. Étant passé par plusieurs émotions : la joie, la peine, la haine, je peux dire que je m'en souviendrais un moment. Je vous le conseille vivement !
Ma note : 17/20
N'hésitez pas à me donner votre avis si vous l'avez lu.

wallpaper-1019588
Télécharger Comics Bob APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Minute papillon – Aurélie Valognes
wallpaper-1019588
Prendre des risques (Messages contradictoires #3) de Lily Morton
wallpaper-1019588
'Culottées' de Pénélope Bagieu