Le mercredi, je me dis...

qu'il est beau de vieillir ! Je sais mes absences sur la blogo (ne m'imaginez pas en vacances, je bosse ardemment ! ). Je n'ai jamais été une fan de Johnny mais là, Une lettre à l'enfant que j'étais est une merveille par l'interprétation épurée et juste, par le texte splendide respecté par une musique toute douce. Alors oui, décidément, il est vraiment bon de vieillir (enfin, tant qu'on reste en bonne santé).
« Sache reconnaître l'amour à temps,   Tu ne le croiseras pas souvent.»
« Un soleil entre chien et loup pour nous donner la réplique    Au bout d'une ligne de fuite où plus rien ne sert de mentir    Avant que la nuit s'invite, ce soir,  j'ai envie d'écrire.»
« Dans tout ce que tu feras, sois vrai   Reste fidèle à qui tu es.»
« Ne négocie pas ta dignité,
  Tu ne pourras la racheter.»  Paroles et musique : Pierre Jouishomme - Francis White - Yodelice

wallpaper-1019588
Seul le silence – R.J. Ellory, Fabrice Colin et Richard Guérineau
wallpaper-1019588
Réception Masse Critique Babelio du 19 Janvier 2022
wallpaper-1019588
Les Chevaliers du Tintamarre, tome 2 - Le Voyage des âmes cabossées
wallpaper-1019588
Brûler en compagnie de Lisette Lombé