Les arpenteurs - Kim Zupan *****


Les arpenteurs par Kim Zupan, Laura Derajinski

image captée sur le site Libfly.com


Valentine Millimaki se donne à fond dans son métier : il arpente les pistes à la recherche de disparus en compagnie de son chien Tom. Son job accapare son esprit au point d'en négliger son bien le plus précieux : sa vie intime ! Conscient du talent de cette recrue aussi mutique qu'efficace, son chef, shérif de son état, l'encourage à discutailler avec un serial killer incarcérée, John Gload, histoire qu'on découvre enfin les ossements de ses victimes présumées. S'engagent alors entre les deux hommes une approche teintée de respect et de confidence, une forme d'attirance et de répulsion. Mais un grand manipulateur a toujours du mal à se défaire de son vice.     
Ce premier roman est maîtrisé, excelle dans l'art de la dissimulation et de la nuance, me semble mesuré dans les scènes morbides : il n'y a pas de violence gratuite, tout détail est distillé avec parcimonie, afin que rien n'échappe au lecteur. La nature fait corps avec le héros Valentine : les champs deviennent ses lieux de prédilection. Chez lui, on sent la fatigue installée par les insomnies à répétition, le tourment de ne plus satisfaire sa compagne Glenda qui ne rêve plus d'ombre, son besoin de ressentir le cheminement des personnes recherchées, l'envie de comprendre l'énigme Gload ( ou du moins, ce qu'il laisse entrevoir ). Kim Zupan réussit à rendre aucun de ses personnages détestable : pourtant, avec John Gload, ce n'était pas gagné d'avance ! Ce psychopathe  narre ses pulsions avec détachement, sans en rajouter. On en imagine la pensée tordue. 
Tout est réussi dans Les arpenteurs : la prose efficace et raisonnablement descriptive, des protagonistes suffisamment ficelés dont on suit le parcours, une intrigue qui tient la route jusqu'au bout. J'ai aimé  le couple Gload/Millimaki qui jamais ne déçoit et dégage une grandeur d'âme étonnante, l'infini respect de Valentine à l'égard des personnes disparues. Par leur absence, elles font corps avec ce dernier : le traitement de l'épisode Penelope Ann Carnahan en est exemplaire et émouvant. Un très très beau premier roman.
Excellente traduction de Laura Derajinski Éditions Gallmeister
Les arpenteurs - Kim Zupan ***** SP reçu grâce à l'opération La voie des Indés organisée par Libfly, en collaboration avec les éditions Gallmeister
LC avec Dame Athalie for the very first time : comme je suis contente !
autres avis : Athalie, ClaraKeisha, Jostein, Virginie Neufville,  
et un de plus pour les challenges de Daniel et de Galéa Les arpenteurs - Kim Zupan *****Premier roman 2015

wallpaper-1019588
Top 5 : Mes lectures scolaires catastrophiques !
wallpaper-1019588
Blueberry (T26) – Géronimo, l’Apache (N&B, grand format)
wallpaper-1019588
Tokoyo - Le tombeau du serpent de mer
wallpaper-1019588
Défi lecture 2017
wallpaper-1019588
Le murmure du vent • Karen Viggers
wallpaper-1019588
Doctor Strange and the Sorcerers Supreme #10 - 12
wallpaper-1019588
Borderline #2 – Douceur, tendresse et autres complications – AurElisa Mathilde
wallpaper-1019588
Generations: Captain Marvel & Captain Mar-Vell #1