Découvrez RL Comics !

Nous revoilà dans le comics indépendant ! Aujourd’hui, découvrons ensemble la maison d’édition RL Comics, avec trois titres différents : Doc Unknown, Les Sorcières de Westwood, et last but not least, Les Chiennes de Guerre en Cloque ! En tous cas, ils ont déjà gagné la palme du titre le plus improbable…

RL-Comics est une maison d’édition qui vient juste d’ouvrir ses portes. Sa mission : faire découvrir en France les pépites du marché des comics indépendants. Et oui, il n’y a pas que Marvel & DC Comics dans la vie !

Les séries RL Comics

Doc Unknown

doc unknown

On commence avec Doc Unknown, une série qui a été financée grâce au financement participatif ! Le scénariste est Fabian Rangel Jr, le dessinateur Ryan Cody.
L’ambiance est très pulp, et le trait du dessinateur y est beaucoup ! Doc Unknown, c’est qui ? C’est un héros sombre et classe, une sorte d’hybride entre Batman version dessin animé et James Bond époque Sean Connery ! Oui oui, rien que ça. D’ailleurs, la référence à Batman est assez évidente avec le personnage du méchant, Snake, qui a un vilain problème de peau qui fait qu’il ressemble à un serpent… Comment ? Vous avez dit Killer Croc ? Il faut avouer que cette idée de méchant à priori farfelue est bonne, puisqu’elle fonctionne ici aussi ! Ajoutez une chasse au trésor avec l’apparition d’une mystérieuse carte et une assemblée de gens masqués préparant un complot mystique… Certes ça a l’air assez manichéen mais le charme rétro de cette série a complètement fonctionné pour moi !

Les Sorcières de Westwood

les sorcières de westwood

J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette série ! Le scénario est de Juan El Torres, de dessin de Abel Garcia.
Sur le site de RL-Comics, la série est décrite comme les Desperate Housewives qui se mettent à la sorcellerie… Je les remercie pour avoir fourni ce résumé, car j’avais un peu de mal à résumer ce premier épisode, sans en révéler trop sur les retournements de situations qui font tout l’intérêt de cette lecture ! Je dois avouer que j’ai rarement été aussi accrochée dès la lecture d’un seul numéro. Sans révolutionner le genre horrifique, le scénario est intéressant et les personnages accrocheurs. Le dessin de Abel Garcia est sublime, son trait me fait penser à celui de Jock, dont je vous avais parlé en (très) bien dans ma critique de The Losers et ma critique de Green Arrow : Year One. C’est sombre, un peu « sale », bref on 2 cases on est dans l’ambiance. Si je devais vous en conseiller un seul dans le catalogue de cette maison d’édition, c’est sans édition celui-ci. Une belle découverte pour moi, que je suivrai sans faute !

Les Chiennes de Guerre en Cloque

les chiennes de guerre en cloque2

Après Preacher, vous allez me dire que je suis devenue accro aux histoires trash… Parlons maintenant des Chiennes de Guerre en cloque ! Cette série a été distribuée aux Etat-Unis par Fried Comics, la maison d’édition indépendante créée par Clay Adams et Alexandre O. Philippe. J’avoue que j’aurais peur de fréquenter ces personnes dans la vie, il faut être un peu fou pour avoir l’idée d’ajouter des femmes enceintes à la recette d’Inglorious Basterds…
Au début de l’épisode, on se retrouve dans un groupe de soutien rémunéré cher aux Américains, à destination des femmes enceintes. D’ailleurs, petit aparté, je me demande si ça existe vraiment, cette connerie. Après alcooliques et héroïnomanes, voici femmes enceintes anonymes ! « Arrêtez-moi, je ne peux pas m’empêcher de procréer… » BREF on découvre un groupe très hétérogène pendant cette réunion. Il y a la bobo adepte de yoga, la campagnarde, la nonne et… l’ancien soldat qui a été virée de l’armée après avoir été violée par son officier supérieur. Hum.
Vous allez me dire, que vient faire Inglorious Basterds là dedans alors ? Ces femmes se retrouvent subitement dans le passé, pendant la première guerre mondiale précisément, à cause de l’invention ratée d’une machine à voyager dans le temps d’un certain Nikola Tesla. Le défi sera donc de réussir à retourner d’où elles viennent sans changer le futur. Ce qui va être compliqué quand l’une d’entre elles commence à accoucher et qu’elles croisent Hitler. Voilààà plutôt barré, je vous avais prévenu ! J’ai peu apprécié le dessin, que j’ai trouvé un peu grossier, mais je me suis beaucoup amusée en lisant l’histoire. Pour être original, c’est original et c’est assez rare en comics pour être souligné !

les chiennes de guerre en cloque

Je peux en parler longtemps, mais rien ne vous convaincra mieux que de lire le preview qui a été mise en ligne pour Noël dernier ! Découvrez le preview RL Comics ici

Une de ces séries vous tente ? Bonne nouvelle ! RL Comics m’avait gentiment envoyé les numéro 1 (merci !), ils sont maintenant disponibles sur le shop du site : http://www.rl-comics.fr/

Bonne lecture :)


wallpaper-1019588
Son agenda Mortelle Adèle
wallpaper-1019588
La femme au manteau violet • Clarisse Sabard
wallpaper-1019588
22/11/63 de Stephen King
wallpaper-1019588
Le Bal des folles, Victoria Mas
wallpaper-1019588
Coups de cœur de la semaine du 30 mai 2020
wallpaper-1019588
Flocons d'amour - John Green, Lauren Myracle et Maureen Johnson
wallpaper-1019588
Plongée dans l’Amérique blanche et armée de Donald Trump
wallpaper-1019588
"Le roi, le juste et le puissant" de Marion Curtillet