Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine

Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine

Titre : Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ?

Auteur :  Emilie Blaine

Édition : Collection &H

Genre : Romance de Noël

Pages : 304

Parution : 5 octobre 2022

Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine

Ancien séducteur cherche mode d’emploi pour comprendre l’amour.

Maxime n’aime pas Noël. Pourquoi tout le monde s’enthousiasme autour d’un vieux barbu obèse qui distribue gratuitement des cadeaux aux gamins ? Ça sent l’embrouille. Heureusement, cette année, la tournée du groupe de rock à succès dans lequel il est batteur devrait lui changer les idées ! Enfin, c’est ce qu’il pensait jusqu’à ce qu’il apprenne le retour de Mathilde, leur photographe officielle. Cela fait deux ans qu’ils ne se sont pas parlé ni vus. Avec Mathilde, les conversations ont toujours été animées et les disputes, mémorables. Pourtant, Maxime pouvait compter sur ses muscles bien dessinés, son sourire craquant et son humour sarcastique pour se faire pardonner auprès de celle avec qui il a passé tant de nuits à refaire le monde et à défaire ses draps. Mais il semblerait que ses techniques ont perdu en efficacité : Mathilde n’a aucune intention de reprendre leur relation là où ils l’ont laissée. Pire, elle lui propose de devenir… amis.

Veux-tu passer tous tes Noël avec moi ? – Emilie Blaine

Merci NetGalley

Tout d’abord, je tiens à préciser que ce livre est le troisième d’une série « Les Sharp End» , le premier étant T’embrasser sous la neige, le second Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés (que je n’ai pas lu).

Je m’en suis rendu compte après, j’ai quand même décidé de lire ce livre que j’avais sollicité sur NetGalley sans le savoir.

Je pense quand même que c’est mieux de les lires tous et dans l’ordre. Je ne sais pas si c’est le fait que je n’ai pas lu le second qui m’a un peu freiné ou pas, même si je ne pense pas.

Nous retrouvons donc Maxime, le batteur du groupe les Sharp End ainsi que Mathilde, la photographe qui les accompagne depuis le début.

Entre Maxime et Mathilde, il y a toujours eu cette électricité, cette tension dans l’air. D’ailleurs, pendant les tournées, ils se retrouvaient régulièrement la nuit. Mais Maxime trouvait toujours une excuse pour partir au petit jour, ne voulant pas d’une relation de couple.

Tout s’est envenimé quand Mathilde a accepté un contrat avec un autre groupe et une tournée de deux ans. Ce qui a mis le point final à ce semblant de relation, ou presque.

Deux ans plus tard, on constate finalement que c’est un peu retour à la case départ, ils se sont tous les deux manqués, mais aucun n’osera faire le premier pas.

Mais Maxime ne va pas vraiment avoir le choix, quand Mathilde va refuser le contrat proposé par Evan pour les suivre sur la petite tournée de fin d’année…

Maxime a toujours sur faire sans les autres. La vie ne lui a jamais laissé le choix.

Malheureusement, je ne suis pas prise dans cette lecture, ce qui avait été un peu le cas dans le premier tome également. Mais avec le recul, je crois que j’ai nettement préféré l’histoire de Juliette et Evan, que j’ai vraiment pris plaisir à retrouver ici. Je crois que, même au second plan de l’histoire, ce sont eux qui m’ont le plus touché.

J’ai eu énormément de mal avec Maxime, je n’ai pas du tout accroché à ce personnage. Je l’ai trouvé absolument égoïste, grognon, invivable. Il a eu une enfance compliqué, entre un père absent et une mère addicte. Mais je trouve que ce n’est pas une raison suffisante pour se comporter comme il se comporte, surtout avec Mathilde. Une scène m’a d’ailleurs prodigieusement énervé et je n’ai pas compris ce que Mathilde lui trouvait… Les seuls moments où je l’ai apprécié, ce sont les moments où il s’occupe de la petite Gloria. Le reste du temps, je l’ai trouvé immature et trop égoïste.

J’ai préféré le personnage de Mathilde, photographe et passionnée par son métier, elle souhaite vraiment faire décoller sa carrière grâce à son travail. Elle est ambitieuse, gentille (trop) et toujours là pour ses amis. La seule petite chose que je pourrais lui reprocher, c’est sa naïveté avec Maxime.

Ils sont tous les deux encore beaucoup marqués par le décès de Michael, le frère d’Evan, qui était à l’origine du groupe. Ces moments de flash-back sont les scènes que j’ai le plus appréciées. Avec le tome 1, nous étions juste après cet événement et il était assez tabou. J’aurais adoré le personnage de Michael, j’ai donc été ravie d’en apprendre un peu plus sur lui dans cette histoire.

Je ne sais pas vraiment quoi penser de la romance, je l’ai parfois trouvé un peu malsaine, Maxime veut vraiment Mathilde que pour lui. Il est jaloux et possessif et encore une fois, égoïste, il ne comprend pas Mathilde, ne cherche pas à la comprendre. C’est un peu une histoire de chat et de la souris, ils se retrouvent pour mieux se perdent.

Elle est la lumière quand tu n’es qu’un putain de trou noir. Ne l’entraîne pas dans ton néant.

J’aurais réellement aimé avoir plus d’empathie pour le héros, il est bien décrit, ses failles, ses émotions, mais, malheureusement, ça n’a pas pris pour moi.

Je n’ai pas non plus retrouvé l’ambiance de Noël que j’attendais, j’ai trouvé ce thème un peu survolé. À part un sapin à décorer et quelques courses de cadeaux, ça se limitait à ça.

Il y a quand même du positif, je n’ai pas tout détesté, certaines scènes m’ont beaucoup émues, mais elles concernaient surtout les personnages secondaires. Si vous l’avez lu, vous savez peut-être de quel moment je parle.

C’est une bonne lecture, mais sans plus, probablement dû au fait que je n’ai pas lu le second tome. Mais je ne suis pas si surprise, avec moi, les livres de cette auteure, ça passe ou ça casse, malheureusement.

Ça reste une très bonne lecture, on retrouve un tout petit peu l’ambiance de Noël, mais ne vous attendez pas à être plongé dans l’ambiance, ici, c’est plus subtil. Une jolie romance avec un héros malmené par la vie et une héroïne solaire qui va le sortir de ses ténèbres. Une lecture qui se lit rapidement, une histoire de seconde chance, d’amour et d’amitié, avec bien sûr la musique comme thème.


wallpaper-1019588
De vengeance
wallpaper-1019588
Universcomics le mag' #32 fevrier 2023 : the many crisis of dc comics
wallpaper-1019588
Les parutions BD qui me font de l’œil (février 2023)
wallpaper-1019588
Hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin