Amour, deuil et portrait d'un frère absent


Amour, deuil et portrait d'un frère absent

Veronika Mabardi. (c) Novella Di Giorgi.


Amour, deuil et portrait d'un frère absentDisons-le tout de suite. Les soirées "Portées-Portraits" de la Compagnie Albertine de Geneviève Damas reprennent leur horaire historique à la Maison Autrique, soit une rencontre avec l'auteur(e) à 19 heures, la lecture-spectacle musicale à 20h15 et le verre de l'amitié en finale. La prochaine soirée aura lieu ce lundi 5 décembre. Comme elle sera la dernière de l'année 2022, mais pas la dernière du cycle 22-23 (lire ici), ce dernier verre aura un goût de fêtes de fin d'année.
Amour, deuil et portrait d'un frère absentLe livre choisi est "Sauvage est celui qui se sauve" de Veronika Mabardi (Esperluète éditions, collection "En toutes lettres", 200 pages, janvier 2022). Un magnifique récit à propos du frère adoptif de Corée de l'auteure, Shin Do, et de sa difficile existence. Vingt-cinq ans après le décès dans un accident de voiture à l'âge de 31 ans de son frère venu de Corée quand il avait trois ans, Veronika Mabardi retrace le parcours de cet artiste qui préférait dessiner à parler. Des dessins de Shin Do Mabardi ponctuent son texte. Qui était cet enfant? Comment a-t-il été accueilli dans cette famille métisse, mélange de Belgique, d'Egypte, de Brabant wallon et de Flandres, qui fait des enfants et en adopte d'autres? Pourquoi était-il insaisissable? Qu'est-ce qui s'est bien passé? Qu'est-ce qui a foiré? Pourquoi ce frère dansait-il sur les limites? Veronika Mabardi suit les traces, petites et grandes, que son frères a laissées, comme une piste. Elle reconstitue son passé, sa famille, leur famille, sa courte vie et le deuil qu'elle éprouve.
"C'est loin, vu d'ici, la Corée.Il ne portait sur lui qu'un petit pantalon de toile.Des chaussons de caoutchouc vert et blanc.Un bracelet de plastique scellé où quelqu'un avait écrit son nom et l'adresse d’une famille dont il ne savait rien.Il n'avait dans ses poches ni miettes ni cailloux,Rien qui lui permette de retrouver son chemin.Il disait: je porte un masque de Chinois sur un visage d'enfant blanc,Vous ne voyez que le masque.Il a pris son visage entre ses mains,L'a déposé sur le papier, la toile et la terreEt il est reparti."

Lors de cette lecture-spectacle musicale, le texte sera mis en voix par Anne-Pascale Clairembourg, lu par Valérie Lemaître et accompagné aux claviers par Martin Daniel.


Le même programme, lecture et rencontre avec l'auteure, est également proposé le mercredi 7 décembre à 19 heures à la Bibliothèque de La Louvière (infos ici) et le lundi 12 décembre à 20 heures au Théâtre Wolubilis (infos ici).
PratiqueOù? Maison Autrique, chaussée de Haecht, 266 à 1030 Bruxelles.Quand? Le lundi 5 décembre.A quelle heure? La lecture-spectacle commence à 20h15. Elle est précédée d'une rencontre avec l'auteure à 19 heures.Durée? 1 heure.Combien? 8 euros (possibilité de visiter toute la maison) à verser sur le compte BE94 2100 9673 4314 en indiquant nom et nombre de places.Renseignements ici,  réservation indispensable. Par mail à reservations.compagniealbertine@gmail.com

wallpaper-1019588
De vengeance
wallpaper-1019588
Universcomics le mag' #32 fevrier 2023 : the many crisis of dc comics
wallpaper-1019588
Les parutions BD qui me font de l’œil (février 2023)
wallpaper-1019588
Hiver à Sokcho de Elisa Shua Dusapin