Bellem - Servais

 Bellem - Servais


Bellem     -   Servais
Dupuis
Parution : 28 octobre 2022
Coloriste : Raives
Pages : 88Isbn : 9791034763092
Prix : 17.95 €
Présentation de l'éditeur
Belgique, an 1750. Le petit Bellem et sa mystérieuse mère se rendent au célèbre burg Reinhardstein, où l'enfant remet au marquis de Mauban une étrange lettre révélant qu'il est le fils de la fée Mélusine ! Recueilli par le marquis, dont la famille doit justement sa fortune à la fée, Bellem va suivre une stricte éducation religieuse en compagnie de Marie-Charlotte, la jeune comtesse. Mais le garçon rebelle, que l'eau bénite semble brûler, va-t-il se couler si facilement dans le destin de croyant que l'on veut lui voir endosser ? D'autant que l'enfant fait preuve d'une cruauté très inventive, d'un don pour les farces inspirées et d'un goût pour la liberté qui va le jeter droit sur les chemins de la découverte de lui-même, au gré d'aventures pleines de magie, d'amour et de drame...
Le légendaire Jean-Claude Servais, pour son nouvel album, vous invite à une (re)visite exceptionnelle du burg Reinhardstein, édifice farouche et sauvage, parmi les châteaux les plus visités de Belgique !
L'auteur
Bellem     -   Servais


©Romain RIXHON 
Né le 22 septembre 1956 à Liège, Jean-Claude Servais suit de 1974 à 1976 des études à l'Institut Saint-Luc de Liège en section Arts Graphiques.
En 1975, il voit ses premières planches publiées, sous le pseudonyme de Jicé, dans la rubrique "Carte Blanche" du journal de SPIROU avant qu'il livre trois épisodes des voyages temporels de "Ronny Jackson", scénarisés par Terence et Jean-Marie Brouyère, et deux histoires de "L'Oncle Paul" (signées cette fois Gil Verse et scénarisées par Octave Joly).
En 1977, il se tourne vers l'hebdomadaire TINTIN où il signe une série d'histoires authentiques sur des scénarios de Bom et d'Yves Duval.
Epurant son graphisme, il s'attaque en 1980, à un cycle d'histoires courtes sur le thème de la magie et de la sorcellerie : elles seront reprises dans l'album "La Tchalette" en 1982. Toujours dans TINTIN, il dessine "Isabelle", en 1983.
Le mensuel à SUIVRE lui tend les bras. Avec l'aide du scénariste Gérard Dewamme, il y propose les récits fortement régionalistes de "Tendre Violette", puis "Les Saisons de la vie" au Lombard et "Les Voyages clos" chez Glénat.
En 1989, avec le barde wallon et chanteur Julos Beaucarne, il entreprend une tentative onirique intitulée "L'Appel de Madame La Baronne".
Servais décide ensuite de voler seul, de ses propres ailes, et rode son talent d'auteur complet dans quelques albums sans prolongations : "Iriacynthe" chez Jonas, "L'Almanach" et "La Petite Reine" pour Casterman, "Pour l'amour de Guenièvre" dans JE BOUQUINE, puis chez Helyode..
En 1992, il s'attaque aux deux volets de "Lova", l'histoire d'une fillette élevée par les loups, pour la prestigieuse collection "Aire Libre". Il y reviendra en 1998 avec "Fanchon".
En parallèle, il anime une passionnante série de récits presque complètement authentiques, inspirés de faits-divers historiques, pour sa série "La Mémoire des arbres" dans la collection "Repérages Dupuis".
Ils évoquent des drames humains situés dans la Gaume et les Ardennes belges, une région sauvage et somptueuse qu'il affectionne plus que tout et qui lui vaut son surnom "d'homme des bois" !
Dessinateur réaliste et sensible, dans la tradition des grands graveurs du XIXème siècle, amoureux de la nature, Servais est un merveilleux conteur.
Source : éditions Dupuis
Mon avis
On retrouve le "Servais" des débuts, attaché aux contes et légendes de chez nous et c'est un régal.  Inspiré des "Contes et légendes d'Ardenne et de Gaume", il va nous conter l'histoire de Bellem, sorcier d'Ardenne, fils de la fée Mélusine.
Nous sommes au 18ème siècle, au coeur de la forêt d'Ardennes, Mélusine conduit son fils Bellem au château de Reinhardstein chez le marquis de Mauban.  Une lettre l'accompagne révélant  qu'il est son fils et celui de Mélusine.  Le marquis le recueillera et il sera élevé en compagnie de Marie-Charlotte, la fille légitime du marquis.
Les enfants s'entendent bien, ils sont très proches.  Marie-Charlotte incarne le bien, Bellem le mal, il est rebelle et cruel envers les animaux mais cela n'empêche pas la grande complicité entre eux deux.  Une éducation stricte et religieuse leur est donnée mais elle ne convient pas à Bellem.  L'eau bénite le brûle, les religieux s'en mèlent et veulent les séparer mais les jeunes se sont jurés fidélité.
Bellem a découvert le livre d'Agrippa et l'a confié à Marie-Charlotte qui va découvrir le secret de sa famille et ce qui les lie à Mélusine. 
La suite dans l'album, on entre dans l'univers de la sorcellerie, on y croise le diable, le cheval Bayard et l'univers des légendes ardennaises.
Le dessin est comme toujours somptueux.  Servais est dans son élément.  La mise en couleur de Raives est magnifique et comme toujours vous retrouvez en fin d'album un petit dossier relatant les éléments à l'origine de l'album.
Une belle idée de cadeau.
Ma note : ♥♥♥♥
Du même auteur j'ai lu
Beaucoup de titres, la liste est longue, il suffit de cliquer sur le lien pour avoir accès à ma chronique 
Les chemins de Compostelle
Les chemins de Compostelle Tome 2
Orval
Tendre Violette 1. Julien
Tendre Violette 2 et 3
Le jardin des glaces
Fanchon
L'assassin qui parle aux oiseaux
Tendre Violette 4 et 5 L'alsacien et Lucye
Tendre Violette 6 et 7 Les enfants de la citadelle
Les chemins de Compostelle T3
Les chemins de Compostelle Tome 4
Le chalet bleu
La lettre froissée
Le fils de l'ours
Lova
Le loup m'a dit
Le loup m'a dit 2
La belle coquetière
Bellem     -   Servais
Bellem     -   Servais

wallpaper-1019588
Olivier Mannoni : Traduire Hitler
wallpaper-1019588
Not all robots : l'humanité 2.0 selon mark russell
wallpaper-1019588
Monsters of verity # 2 : Our dark duet – VE Schwab
wallpaper-1019588
Origine primaire, tome 2 : l'expédition (Kohlena Xander)