Hill House, tome 1 - Basketful of Heads

Hill House, tome 1 - Basketful of Heads
Hill House, tome 1 - Basketful of Heads
June Branch mène une vie des plus tranquilles... jusqu'au jour où quatre criminels parviennent à s'évader de prison et enlever son petit ami, Liam. Pour leur échapper, June n'a d'autre choix que de se munir d'une arme étrange... une hache viking du VIIIe siècle ! Mais celle-ci est dotée de propriétés bien singulières : à même de décapiter un homme, elle laisse cependant les têtes fendues... conscientes ! Pour sauver Liam, June n'a plus qu'une seule solution : garder la tête (ou plutôt tout un panier de têtes) froide...
Hill House, tome 1 - Basketful of Heads
Pourquoi ce livre ? Comme bien souvent avec mes lectures liées aux Prix Livraddict, je ne connaissais pas ce titre avant sa nomination. Toutefois j’étais curieuse de découvrir ce premier tome, qui avait l’air bien trash.
Et ça l’est. Basketful of Heads porte bien son nom car le fameux panier ne tarde pas à se remplir. Dans une ambiance moite puis venteuse, tempétueuse, on découvre les personnages, tous à l’allure plus sympathique les uns que les autres. Ça va très vite dégénérer au fil de la tempête. Les sourires et faux-semblants disparaissent au profit de l’hémoglobine. Je ne peux pas dire que j’ai été transcendée par cette lecture. Le scénario est convenu et la plupart des rebondissements ne m’ont apporté aucune surprise. C’est simple, dès le départ je savais ce qui allait se passer, quels allaient être les rebondissements, quels personnages seraient impliqués dans ce coup. Seule la fin m’a intéressée, avec le retour d’un personnage et des révélations à son sujet auxquelles je n’étais pas prête. Tant mieux, ça a remonté un peu la note.
Bon, je suis assez médisante sur la profondeur de l’intrigue, qui manque d’originalité, mais je reste curieuse quant à cette hache viking et son étrange pouvoir, sa soif de sang. Je me demande comment c’est possible, quel maléfice se cache derrière ce pouvoir et pourquoi l’arme s’active pour soutenir June, la jeune femme au centre de tout.
Je ne me suis pas du tout attachée aux personnages, pas même à June. C’est probablement dû à l’ambiance malsaine, à l’intrigue qui n’a pas pris avec moi, au fait que j’ai tout vu venir. Forcément ça a gâché mon plaisir de lecture et je ne me suis pas tellement investie. De fait, les personnages ne m’ont pas marquée. Et puis dès le départ j’ai eu un problème avec June, qui m’a semblé étrange, en décalage avec la réalité. Elle ne réagit pas de façon très cohérente avec l’horreur du moment, le surréalisme de l’arme, etc. Quant à son compagnon Liam, ses réactions dès les premières planches mettent la puce à l’oreille sur la suite des événements, autant dire que je ne l’ai pas aimé du tout.
En plus de ça, ce style graphique a un certain charme, charme qui ne m’atteint pas. Je reconnais le talent de l’artiste, à détailler les expressions si fidèlement, avec, le pli des rides ou de la peau, etc. Seulement ce n’est pas un genre de traits que j’apprécie, même si je reconnais que c’est adapté à l’intrigue.
Hill House, tome 1 - Basketful of Heads
Je ne comprends tout simplement pas la moyenne de ce premier volume sur Livraddict. L’intrigue est tellement prévisible que j’avais démêlé tous ces fils en l’espace de quelques planches. Seule la fin fut une réelle surprise. Les personnages ne sont pas attachants, en raison de leur caractère ou d’incohérences. En raison de traits graphiques qui ne correspondent pas à ce que j’aime, je n’ai pas pris de claque visuelle. Bref, j’ai passé un bon moment mais je reste totalement sur ma faim…
Hill House, tome 1 - Basketful of Heads
14/20
Hill House, tome 1 - Basketful of Heads
Les autres titres de la saga :
1. Basketful of Heads
2. Refrigerator Full of Heads
- saga en cours -

wallpaper-1019588
LES DALTON: Intégrale
wallpaper-1019588
Un Noël presque parfait • M. C. Beaton
wallpaper-1019588
Suivi lecture | Thriller avec le King ! 🪓
wallpaper-1019588
Le Peuple de l’Air, hors-série : Comment le prince Cardan en est venu à détester les histoires – Holly Black