Danya, tome 1 : les deux royaumes(Olivier Erol)

Danya, tome 1 : les deux royaumes(Olivier Erol)

Auteur : Olivier Erol

Éditions : Les 3colonnes

Paru le : 30 décembre 2021

400 pages

Thème : Fantasy

disponible sur le site de l'éditeur

et sur Amazon

Fait partie de la série

Danya

J'ai adoré !

 Résumé 

  « La sécheresse printanière a fortement affaibli la Zery, une province du royaume de Danya-Ouest que Jayko gouverne pour le compte de son père, le Roi Iguitta Ier.

Les récoltes sont gravement touchées et le Rouge, le fleuve qui sépare la Zery des voisins guerriers, n’augurent rien de bon pour Jayko et ses hommes. Si les premières révoltes liées à la sécheresse ont eu le mérite de réveiller la garde prétorienne, Jayko redoute que les voisins Mèdes en profitent pour les envahir en ce moment de trouble.
Les barons zeryens encouragent Jayko, Maître de Zery, à demander de l’aide à son père, mais son ego le freine dans sa prise de décision. Pourtant, il va devoir agir vite, car le royaume de Danya-Est observe, comme il l’a toujours fait, pour agir si une opportunité se présente. D’autant plus que, loin des intrigues de la noblesse danyenne, un complot se fomente pour rebattre les cartes. »

 

 Ma chronique

Je remercie l'auteur pour m'avoir envoyé son livre dans le cadre d'une lecture par le biais du site simplement. Avec le résumé je m'attendais à pas mal de choses, mais pas à autant et j'en suis ravie. La couverture donne déjà l'univers dans laquelle nous allons plonger : tel un péplum, un monde qui ressemble étrangement à la Rome Antique. J'étais excitée de savoir ce qui allait réellement se produire et maintenant que ce tome est terminé, je veux connaitre la suite de cette aventure qui m'a conquise.     Deux grands royaumes, Danya-ouest et Danya-Est se préparent à s'affronter dans une sorte de jeux Olympiques. Le temps est au beau fixe avec ce soleil qui plombe la culture de ceux qui n'ont pas accès à l'eau. Ces jeux sont en quelque sorte un moment de montrer sa puissance autre que sur un champ de bataille, mais aussi d'écraser les ennemis. Les réserves sont plombées par le temps, les récoltes ont du mal à pousser, l'avenir semble incertain de part divers problèmes qui se présentent. Les ennuis semblent venir de partout, des ennemis essentiellement, mais il n'y a rien de pire que les ennemis soient déjà au cœur d'un royaume. Alors que le début est long et met en place ce qui va servir pour plus tard, les 80 premières pages ont eu du mal à m'émouvoir malgré le fait qu'un homme a été tué et qu'un autre à disparu. Il a fallu débuter véritablement l'enquête et les allées et venues entre plusieurs royaumes pour qu'enfin je sois happée. Les intrigues politiques se mettent en place, des gens disparaissent ou se font tuer, l'étau se resserre sur le roi Iguitta qui attend de savoir si l'un de ses fils va sortir de l'empoisonnement dont il a été atteint. Sans oublier la femme qui a souffert également de ce drame. Une fois arrivé à la fin du premier livre (le récit en comporte trois) il m'a été difficile de le lâcher, j'avais besoin de savoir ce que Jayko allait advenir. Ce jayko qui est le fils ainé du roi Iguitta.     Les trahisons, les complots, les jeux, tout est bon dans les esprits de chacun des royaumes pour se retrouver dans une effervescence la plus totale. Afin de porter préjudice au roi Iguitta et ainsi à la contrée de Danya-Ouest, Jengo son second fils a été empoisonné sans vraiment avoir comment (nous petit lecteur nous savons ^^) mais qui est vraiment derrière tout cela ? C'est une très bonne question, car l'auteur arrive à nous laisser certaines choses en suspend sans pour autant nous frustrer de trop. Des dénouements arrivent régulièrement, des questions aussi, des personnages vont et viennent et font leur show. Bien ou mal, chacun d'entre eux apportent un élément clé à l'histoire. Qu'il soit un traitre, ou un simple spectateur de sa mort non voulu, ils sont tous prêt à nous démontrer les valeurs qu'ils défendent. Bien entendu entre ceux et celles qui sont prêts à donner leur vie pour leur roi légitime et ceux qui veulent le destituer, les valeurs sont bien différentes, mais ils ne dérogent pas à la règle. Chaque personnage veut arriver à son but coute que coute et ça, personne ne peut l'enlever.     Nous suivons donc Jengo, Jayko, Lina, Clara, Anthony, Orel, les rois de chaque contrée, les divers Cartels, les amazones et bien d'autres personnages dans leur périple, celui de rester en vie jusqu'à la fin et ce n'est pas gagné pour tout le monde. Deux protagonistes ont ma préférence, Anthony et Jayko. Tous deux ont de fortes valeurs, de la famille à protéger, un peuple à mener à une défaite ou une victoire. Ces deux hommes ont une vie différente avec des projets de vie et de jeux en premier lieu. Gagner signifierait apporter une victoire écrasante pour leur roi et montrer au peuple quel qu'il soit qui est vraiment le plus fort. J'ai adoré suivre les personnages tous autant qu'ils sont dans les jeux. Nous les sentons déterminés à gagner, à faire de leur mieux, à évaluer tel des stratèges les concurrents comme s'ils étaient en pleine préparation d'une guerre terrible. Et sans le savoir, c'est ce qui approche à grand pas : une guerre de territoire, de pouvoir, de puissance interne ou non à chacun d'entre eux. J'ai adoré les personnages, construits de telle manière qu'ils semblent réels. Nous avons envie de les secouer quand ils ne voient rien et n'arrivent pas à ôter leurs œillères et de les protéger des coups vicieux de ceux qui travaillent dans l'ombre pour faire tomber la royauté. Les actions sont nombreuses, aussi bien dans les jeux et il en faut pour donner vie à ces épreuves sportives quoique l'une d'entre elle est malgré tout sanglante parfois.     Si le départ est simple, comment survivre à la sécheresse, la suite est plus du domaine du chaos et les complots ne se comptent pas sur les doigts d'une seule main. Tout le monde veut une part du futur gâteau qui devrait voir son roi s'éteindre, tout comme sa lignée qui risquerait de devenir de simples marionnettes. Les jeux sont là pour apporter un semblant de bonheur dans la vie du peuple et durant ce temps la toile d'araignée se tisse inexorablement. Forcément, rien ne va fonctionner comme les hommes de l'ombre le voudraient. Les rebondissements se succèdent et cette Pieuvre semble impossible à attraper. J'ai suivi chacun de leurs pas et je peux vous assurer que j'ai vibré en même temps que la plupart des personnages, car certains il faut bien l'admettre méritaient leur sort. Les amazones portent bien leur nom : des femmes capables de défendre leur maîtresse et de suivre les ordres sans pour autant ne pas réfléchir. Elles ne sont pas forcément mise en avant, car il s'agit vraiment d'un monde d'hommes. Par contre elles restent dans l'ombre de ces hommes qui ont le pouvoir et démontre par là-même que sans elles, certains actes auraient été voués à l'échec. C'est un ensemble d'éléments qui complètent une intrigue déjà forte en elle-même. Le plus du livre ? Au début, nous avons des cartes, arbre généalogiques (en peu petit pour mes yeux par contre) et en final la liste des personnages que nous retrouvons dans le récit.  

En conclusion un premier tome que j'ai adoré. L'univers est riche en personnages, en fil de vie, complots, intrigues. Les actions sont nombreuses, les rebondissements surprenants, les combats ne sont pas pour les mauviettes et il faut s'attendre à l'époque des romains qui n'hésitaient pas à tuer d'une certaine manière, ou même de torturer quiconque. Les personnages sont travaillés, l'auteur les a rendu vivant de part leurs actes et leurs pensées. C'est un monde d'hommes qui se met en avant, avec des femmes de l'ombre. La citation "derrière chaque homme se cache une femme" prend tout son sens entre les pages de ce récit. J'ai hâte de découvrir la suite des aventures de ceux qui restent et de voir qui sera le grand gagnant !

 

 Extrait choisi :  

« La cheffe des Amazones passa la torche derrière son dos puis derrière sa tête. Elle la fit pivoter autour de son corps. Sous ses aisselles, par-dessus ses épaules et sous ses jambes. Tout cela avec une dextérité désorientante. Ses mouvements rapides provoquaient un son qui donnait l'impression qu'elle fauchait l'air. L'assassin cessa de rire. Il était incontestablement plus fort que les deux femmes réunies et auraient pu rivaliser avec elles, même si une troisième leur avait porté secours, épée à la main. Il n'était cependant pas formé pour combattre une experte en tahtib, si bien qu'il ne peut rien faire face aux trois coups portés par Clara dans ses côtes, son ventre et sa cheville droite. En un instant, il se retrouva au sol, mais il tourbillonna sur le dos et en un saut périlleux, il se remit debout sur ses jambes. Piqué, il se préparait à attaquer Clara lorsqu'il reçut un coup sec derrière la tête.
C'était Lily qui était enfin debout et avait, elle aussi, arraché une torche sur le mur opposé. Les deux Amazones enchaînèrent les coups ce qui mit l'assassin en furie. Malgré les coups qui pleuvaient, il releva son épée dans un moment de lucidité et coupa en deux la torche de Lily. Il tenta tout de suite un coup de revers pour lui trancher la gorge, mais elle s'était parfaitement penchée en arrière pour déjouer son coup.
»

Danya, tome 1 : les deux royaumes(Olivier Erol)


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
LES DALTON: Intégrale
wallpaper-1019588
Un Noël presque parfait • M. C. Beaton
wallpaper-1019588
Suivi lecture | Thriller avec le King ! 🪓
wallpaper-1019588
Le Peuple de l’Air, hors-série : Comment le prince Cardan en est venu à détester les histoires – Holly Black