Etreintes infernales, tome 2 : amour interdit (Sacha Laguillon)

Par Gabrielle Viszs dans Accueil le

Cadmos, un jeune démon, écume les soirées étudiantes à la recherche d'âmes perdues à ramener à son patron lorsqu'il fait la connaissance d'Evan, un demi-démon. Intrigué par ce dernier, il se met en tête de le séduire, mais Evan repousse toutes ses avances. Les tensions avec une bande de démons rivaux fournissent une parfaite distraction à Cadmos. Pourtant, il ne cesse de penser à Evan jusqu'à ce que son patron lui confie une mission qui met en danger ses sentiments naissants... "

Autant j'avais apprécié le premier tome (dont la chronique se trouve à cet endroit) autant celui-ci m'a laissé un gout d'inachevé. Je l'avais demandé en service presse, mais mon mail avait dû se perdre et donc je l'ai acheté en juillet. Il m'a fallu 3 fois pour le lire (juillet, septembre et là) ce qui m'arrive plus que rarement. Je n'étais peut-être pas dans une bonne période pour le lire, mais toujours est-il que j'ai enfin terminé (en le reprenant du début) et me voila avec quelques mots sur le récit. Je pensais qu'il s'agissait d'une suite avec Romain et Orion, mais perdu, il s'agit d'un autre couple que nous découvrons à Lyon, la ville-même où nos premiers tourtereaux sont venus vivre. D'ailleurs je suis contente de les avoir entraperçus dans l'histoire de Cadmos et Evan.

Cadmos est un démon qui a du mal avec sa propre condition. Il n'aime pas tuer, même si c'est nécessaire, se nourrir du désir des êtres humains ne lui plaît pas plus que cela, mais il doit rester en vie. C'est un jeune homme qui est sous la coupe d'un autre démon, bien plus puissant que lui et il en a d'autres à ses ordres : Ménélas ne se laisse pas faire et son "armée" est puissante. Ce dernier à un secret qui risque de lui couter son territoire dans Lyon, mais il décide de mettre Cadmos auprès d'Evan, afin de le surveiller et de le protéger. Un doux euphémisme lorsque nous comprenons depuis le début que Cadmos est attiré par Evan d'une part et d'autre part parce qu'il n'est pas le plus doué des hommes de mains. Qu'à cela ne tienne, pour que Evan reste en vie, Cadmos est prêt à donner la sienne et garder le secret le plus longtemps possible. J'ai eu du mal avec eux deux et la façon dont ils se rapprochent. Je n'ai pas ressenti la même émotion que pour les personnages du premier tome. Ah j'allais oublier, je suis heureuse d'avoir revu Marie !

Les secrets ne sont pas nombreux dans ce récit, mais le plus important semble pourtant être dans la bouche de la plupart des personnages qui ne devraient pas le connaitre. L'intrigue est simple, pour garder son territoire, Ménélas doit garder sa bouche fermée et ainsi avoir une chance de ne pas être expulsé par un autre clan de démons. Lyon est découpée en plusieurs parts "égales" de clans de démons et chacun d'entre eux veut la meilleure part. Ils feront tout ce qu'ils peuvent pour l'obtenir, quitte à tuer des humains, des demi-humains, des démons, peu importe tant que leurs pieds qui foulent la terre devient leur propriété. C'est un combat sans merci que nous imaginons entre différents lieux et nous pouvons constater deux choses : la première Cadmos est vraiment peu doué pour se battre et Léto sa "meilleure" amie est son opposée - douée dans les carnages et le tout avec le sourire.

Je suis un peu (beaucoup) déçue par plusieurs points. Déjà nous n'avons que les oui-dires de certains personnages comme quoi il y a de nombreux combats (nous en avons vraiment très très peu, car nous suivons Cadmos et Evan qui doivent se cacher à maintes reprises pour tenter de garder en vie le second) sauf que nous n'y participons pas. Ensuite, l'effervescence de ce qui se produit entre les clans de démons n'attirent pas les anges ? Même si c'est sous-entendu que cela risque d'arriver, ils restent entre eux. Enfin, le récit est vraiment trop court pour être assez approfondi à mes yeux. Des thèmes sont évoqués, être non-binaire, la peur de montrer que l'on sort avec le même sexe et donc obligé de se cacher, l'interdit dans tous les sens du terme et il y a un chapitre complet que j'ai eu beaucoup de mal à lire avec les termes "iel" "ellui" qui m'ont perdu au début. Je me suis même demandée pourquoi parler de Hermès en ces termes pour ne plus l'utiliser par la suite.

J'ai adoré le personnage de Leto qui semble porter un masque sur elle (et malheureusement, nous n'en savons pas plus). C'est une femme qui est forte aussi bien physiquement que mentalement et n'hésite pas à tromper son monde. L'amitié qu'elle porte à Cadmos est réelle et c'est peut-être la seule relation sans faux-semblants dans cette histoire. Car tous semblent avoir besoin de cacher quelque chose, de garder pour soi ses vraies motivations pour continuer à vivre, tout simplement. Et j'ai adoré la dernière partie du livre où nous entrons dans le vif du sujet de cette guerre de territoire. Les actions menées par plusieurs personnages sont intéressantes et entraînantes.

En conclusion, un second tome qui m'a laissé sur ma faim, avec des questions sans réponses. Je n'ai pas réussi à accrocher aux personnages principaux et le fait que l'histoire soit courte ne m'a pas permis d'entrer dans leurs aventures. Par contre, j'ai adoré le personnage secondaire Leto et revoir trois protagonistes du premier tome. Le dernier combat décrit m'a énormément plu également, mais ce n'était pas assez pour que je sois emballée par la lecture dans son entièreté. Certains thèmes sont intéressants et mis en avant, mais trop succinctement. Je reste donc mitigée sur ce second tome.

" - Tu y as réfléchi ?
- À chaque fois, c'est la même chose. Je crois que ça a de l'importance, ça m'énerve ou ça me rend triste et j'ai envie de t'en vouloir. Puis, je me rends compte que je m'en fiche. Tu es peut-être un démon, tu te nourris du désir des humains et tu peux l'amplifier grâce à ta magie, tu te transformes en créature vraiment flippante, tu sais te battre, mais, au fond, tu restes surtout la personne que j'ai rencontrée il y a un mois, celle qui ne sait tellement pas draguer qu'elle a failli me faire fuir. J'ai peur de cette nouvelle facette de toi que je découvre, mais je te fais toujours confiance. Tu m'as protégé, tu t'es mis en danger pour moi et surtout tu n'as jamais utilisé tes pouvoirs pour faire du mal, en dehors de ce que te demande ton patron.
- Tu sais pas tout ce que j'ai fait, intervint Cadmos. Il aurait pu laisser Evan continuer, son cœur ne demandait que ça, mais il se devait d'être aussi honnête que possible avec lui.
- Tu me connais aujourd'hui et je t'ai pas menti là-dessus, mais j'étais pas un adolescent bien dans sa peau, c'est le moins qu'on puisse dire. J'ai fait beaucoup de choses que je regrette. Ne m'idéalise pas.
- J'essaie de voir le positif, tais-toi.
- D'accord.

Etreintes infernales, tome 2 : amour interdit (Sacha Laguillon)

wallpaper-1019588
LES DALTON: Intégrale
wallpaper-1019588
Un Noël presque parfait • M. C. Beaton
wallpaper-1019588
Suivi lecture | Thriller avec le King ! 🪓
wallpaper-1019588
Le Peuple de l’Air, hors-série : Comment le prince Cardan en est venu à détester les histoires – Holly Black