Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet

Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet
Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet
Bien loin de l'asie et du royaume du Prince Kai, la grand-mère de Scarlet Benoit est portée disparue. Scarlet réalise alors qu’elle n’a jamais su qui était vraiment son aînée et quels dangers pouvaient bien la menacer. Quand elle rencontre Wolf, un mystérieux street-fighter qui semble savoir où est sa grand-mère, elle n’a d’autre choix que de lui faire confiance. C’est en menant leur enquête que Scarlet et Wolf croisent la route de Cinder. Ensemble ils se ligueront contre Levana, la vicieuse Reine lunaire prête à tout pour asservir les Terriens et épouser le Prince Kai.
Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet
Pourquoi ce livre ? C’est une excellente question ! Je me souvenais ne pas avoir adhéré au premier opus à cause de la prépondérance de la romance, en revanche je ne me souvenais pas l’avoir noté 7/20… Je me suis décidée à laisser sa chance à la suite, d’autant plus que c’est une lecture imposée dans un challenge.
Scarlet est un peu meilleur que son prédécesseur, toutefois j’ai conscience d’avoir ce ressenti probablement car je n’attendais rien de cette lecture. Pour preuve, j’ai failli abandonner dès le départ en me disant que l’amorce de romance est tellement débile et improbable que je n’arriverai jamais à y croire.
Faut aussi savoir que je gardais quelques souvenirs du tome 1 au sujet de la condition physique de Cinder mais pas du tout au sujet de sa relation avec les Lunaires, notamment la reine Levana. La reprise fut donc difficile et je pense que ça m’a gâché un moment de “révélations” sur la fin, où j’avais l’impression que l’autrice faisait durer le plaisir quant à l’identité de la princesse disparue alors qu’on doit l’apprendre dans le premier opus.
Ma curiosité fut malgré tout titillée grâce au sort inconnu de la grand-mère. L’intrigue part d’ailleurs de là puisqu’on revisite le conte du Petit-Chaperon rouge - sans l’habit rouge. Passé la rencontre entre Scarlet et Loup, l’intrigue se lance au même titre que le train qu’ils prennent pour rejoindre Paris. De là, les rebondissements apparaissent timidement et on ne s’ennuie pas. D’ailleurs l’intrigue est assez rythmée grâce à l’alternance de point de vue entre le duo Scarlet/Loup et celui de Cinder/Thorne. La fin manque de retentissements. J’ai pas le sentiment qu’il y ait de la grande action dans ce tome, on suit plutôt un cheminement où un duo fuit et l’autre se rapproche du danger. C’est une lecture linéaire qui manque de saveurs.
On peut alors dire que c’est grâce à la plume que j’ai tenu jusqu’à la fin. C’est léger, très facile à lire, c’est ce qu’il faut quand on recherche une lecture sans prise de tête. C’est ce dont j’avais besoin à ce moment-là.
Je ne me suis pas attachée aux personnages mais comme l’intrigue j’ai éprouvé une certaine curiosité pour eux. Je ne sais pas si c’est dû à la romance et au public cible, mais j’ai le sentiment que les personnages féminins sont moins développés, se ressemblent dans leur caractère, etc. C’est évidemment différent avec les hommes, Thorne étant un charmeur, Loup un garçon rembruni mais qui ne manque pas de mordant. C’est d’ailleurs ce dernier qui m’a le plus intriguée.
Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet
Une suite meilleure que le premier tome, probablement parce que je n’en attendais rien et que j’avais besoin d’une lecture divertissante et légère. L’intrigue est linéaire, les personnages manquent de personnalité mais ça se lit tout seul et je reconnais avoir une certaine curiosité quant à la suite. Je vais donc poursuivre la saga, pour quand j’aurai besoin de poser mon cerveau à côté du livre.
Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet
10/20
Chroniques lunaires, tome 2 - Scarlet
Les autres titres de la saga :
1. Cinder
2. Scarlet
3. Cress
3. Winter
- saga terminée -

wallpaper-1019588
Le livre de l'année 2022
wallpaper-1019588
[ AVIS LECTURE ] A vif de René Manzor
wallpaper-1019588
Par la racine
wallpaper-1019588
Par la racine