La mariée écossaise – Fanny André

La mariée écossaise – Fanny André

Titre : La mariée écossaise

Auteur : Fanny André

Édition : Harlequin (Victoria)

Genre : Romance historique

Pages : 440

Parution :  1er août 2022 

La mariée écossaise – Fanny André La mariée écossaise – Fanny André

Écosse, 1746 

Orpheline et bâtarde, Lorna a appris très jeune que rien n’était gratuit dans la vie. Alors, quand le général Clayton Dee l’achète à son oncle dans le but de l’épouser, elle se doute bien qu’il compte la posséder, dans tous les sens du terme. Fuir ? Mais pour aller où ? Se tourner vers qui ? Acculée et terrifiée, la jeune femme a pourtant la surprise d’apprendre que Clayton n’attend d’elle qu’une seule chose : qu’elle s’occupe de Matthew, son jeune fils, dont la mère est morte en couches. 

Les combats font rage autour d’eux, Anglais contre Écossais, mais dans leur château reculé, c’est une autre flamme qui grandit : celle du désir, puissant, impérieux. Cette attirance naissante pourra-t-elle résister aux affrontements sanglants de leurs peuples respectifs ?

La mariée écossaise – Fanny André

Merci NetGalley

Une romance historique qui se passe en Écosse, une couverture magnifique, un résumé alléchant… J’étais obligé de lire ce livre et comme toujours, quand je pars en Écosse, je suis sûr d’aimer ma lecture.

Dans ce livre, nous sommes en 1746, en Écosse, en plein conflit entre les Anglais et les Écossais. En plein mouvement Jacobite qui veulent reprendre leurs terres aux Anglais.

Clayton, revient de mission, mais il comprend vite que chez lui quelque chose ne va pas. Sa femme, Mary, vient d’accoucher d’un petit Matthew, mais malheureusement, elle est morte en couches.

Clayton est désemparé, il se retrouve veuf, père d’un nouveau-né, seul… En plus, Matthew pleure beaucoup, personne ne veut s’en occuper là où est Clayton.

Toutes les femmes sont brutes, il ne souhaite pas ça pour son fils, il ne sait plus quoi faire. Il décide de partir noyer ses problèmes dans une taverne avec Henry, son ami et collègue…

Dans cette taverne, il va remarquer la servante, malmenée par le tenancier ainsi que les clients qui ont des propos déplacés sur elle.

Mais surtout, il va remarquer sa douceur, sa bienveillance envers les enfants qui sont présents dans la taverne. Ses cousins, après renseignements. Sur un coup de tête, il va demander de récupérer cette jeune femme pour l’épouser, pour qu’elle s’occupe de Matthews. Son oncle, le tavernier, va accepter de la laisser partir contre une bonne somme d’argent.

Lorna, la jeune fille, ne comprend pas ce qui lui arrive quand son oncle lui demande de préparer ses affaires et de suivre cet officier anglais.

Elle s’attend au pire, il faut dire que la réputation des Anglais vis-à-vis des écossaises n’est plus à faire…

Mais elle va assez rapidement comprendre les raisons de ce mariage, que Clayton, son nouveau mari, veut essentiellement quelqu’un pour s’occuper de son bébé.

Malmenée toute sa vie, Lorna va découvrir un autre monde, Clayton, la respecte beaucoup, n’exige rien d’elle à part qu’elle prenne soin de l’enfant. Elle va petit à petit se détendre, faire confiance à cet anglais et se lier d’amitié avec Fenella, la servante du château.

Mais le conflit est toujours là, pesant, une vraie menace, surtout pour eux. Un mariage entre un officier anglais et une écossaise…

Le nez dans son manteau, elle tanguait sur place. D’épuisement. De mois, d’années, même, passés à endurer chaque coup sans rien, chaque revers du sort.

Ce livre est un coup de cœur, un peu comme tous les livres qui m’embarquent en Écosse.

J’aime beaucoup les romances historiques, alors là avec l’histoire de l’Écosse, j’ai vraiment adoré.

Tout m’a plu dans ce livre, les héros sont très attachants.

Clayton peut paraître froid, surtout avec sa veste rouge, mais depuis le début, on sait qu’il a un bon fond. Parfois, il est maladroit, ne prend pas toujours en compte les sentiments des autres, mais là encore, sans le vouloir. La plupart du temps, il s’en rend compte plus tard, et la culpabilité l’assaille. Il ferait absolument tout pour protéger Matthew, pour qu’il soit bien. Quitte à arracher Lorna à ses trois cousins qui avaient besoin d’elle.

Il a beaucoup de respect pour les gens, qu’ils soient anglais ou écossais, il respecte aussi bien Lorna que Fenalla. Il n’est pas condescendant, il est très respectueux et n’hésite pas à les aider.

Grâce au personnage de Clayton, nous sommes immergés dans le conflit, avec beaucoup de faits historiques sur la révolte des jacobites.

Juge un homme à la façon dont il traite les faibles et les enfants.

Et il y a bien sûr Lorna, solaire, bienveillante, alors que la vie ne lui a pas fait de cadeaux. Fille d’un soldat anglais et d’une écossaise trop naïve, elle n’a jamais été acceptée comme écossaise. Elle savait qu’aucun mari ne voudrait d’elle à cause de ses origines. Malmené par sa tante et surtout son oncle, devant subir les remarques déplacées des soulards de la taverne. Elle passait sa vie à s’occuper de ses deux cousins et sa cousine, orphelins de mère, et devait également entretenir la taverne et assurer le service. Dans des conditions très difficiles, avec peu à manger.

Finalement, même si Clayton l’a arraché aux siens, il lui a peut-être aussi sauvé la vie, son oncle aurait fini par la vendre à n’importe qui contre un peu d’argent.

Lorna vit à l’époque où les femmes n’ont pas leurs mots à dire, elle est habituée à se taire et baisser la tête. En plus, Clatyon l’impressionne, mais à sa manière, elle va lui faire passer ses émotions, en le tenant à l’écart, en lui parlant peu.

C’est une femme admirable, courageuse, qui se bat pour ce qu’elle aime, une vraie héroïne comme je les aime.

La romance prend son temps, nous sommes vraiment sur slow burn, ce qui est parfaitement adapté à l’histoire, très agréable et très réaliste.

Les héros vont mettre du temps à s’ouvrir l’un à l’autre, la communication, ce n’est pas ça. Leurs sentiments vont petit à petit changer, mais ils vont les garder pour eux, pour diverses raisons.

Mais une fois que la romance débute, c’est beau, fort, prenant, touchant… Ils forment un couple magnifique, prêt à tout pour protéger leur famille, à surmonter les obstacles malgré leurs différences. Prêt à tout pour avoir la vie qu’ils méritent.

Quelques scènes d’action qui vont mettre du piment à l’histoire, des faits historiques pour en apprendre plus sur les conflits de l’époque. Le petit Matthew au cœur de l’histoire, ce petit qui va réunir de belles âmes pour le meilleur.

Une romance historique dans les magnifiques décors écossais, des héros touchants, une romance qui prend son temps. N’hésitez pas à faire un bon dans le temps grâce à La mariée écossaise, un livre que je vous conseille à 100 %.

Lorna préféra ne pas bouger. Elle ne devait pas faire le moindre geste, sinon son coeur, trop secoué, finirait par éclater.


wallpaper-1019588
Calendrier de l’avent 2022
wallpaper-1019588
C’est le premier, je balance tout #23
wallpaper-1019588
La Pépite d'or à la Belge Marine Schneider
wallpaper-1019588
[Bilan mensuel] • Novembre • 2022/11