Hell’s Rider

J’étais impatiente de découvrir la femme qui arriverait à mettre Drake à genoux, ce play-boy a couché avec plus de filles qu’il n’y a de jour dans une année (ce n’est pas moi qui le dit !). J’ai adoré retrouver les Hell’s Dog et leurs régulières. Encore une fois, leur quotidien ne sera pas qu’amour et orgasmes 😁.
Un grand merci à Andréa, Éditions Addictives pour ce nouveau service presse 😗.


Et si vous n’aviez rien vu venir ?


Hell’s Rider

De quoi ça parle : Il voulait juste s’amuser, elle va lui faire voir les choses autrement.
Drake est le sergent d’armes des Hell’s Dogs et un coureur de jupons invétéré. Mais depuis sa blessure par balle, il a interdiction d’approcher d’une femme de près ou de loin. Alors, quand il a enfin l’autorisation de reprendre le cours de sa vie, il est plus que prêt ! Mais c’est sans compter l’arrivée fulgurante de Lyra qui prétend être la fille d’un des leurs. Elle est aussi belle que dangereuse et Drake n’a qu’une envie : la goûter et assouvir ses désirs les plus fous. Seulement il semblerait que l’histoire de Lyra soit plus compliquée qu’il n’y paraît… Entre enlèvements, fusillades et explosions, Drake et Lyra n’ont pas d’autres choix que de se rapprocher… pour le meilleur comme pour le pire !
Attention, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des lecteurs.

Ce que j’ai aimé … ou pas … : Coup de tonnerre chez les Hell’s Dogs, une jeune femme prétend être la fille de l’un des leurs et cela pourrait ébranler cet homme. Alors que dire 1) Lyra débarque chez les Hell’s Dogs pour lâcher une bombe ! Si elle n’avait jamais voulu connaître ce père, sa première rencontre avec lui, va lui confirmer qu’elle n’a rien à faire ici. Cependant, lorsque Drake se présente à sa porte, elle veut bien rester quelques jours. Si elle ne le reconnaîtra jamais, le feeling entre eux est facile. Elle apprécie que cet homme semble comprendre ce qu’elle a parfois du mal à verbaliser. Cerise sur le gâteau, il va même lui redonner goûts à certaines choses qu’elle avait mises de côté. Si la jeune femme avait laissé l’impulsivité de côté depuis de nombreuses années, elle a envie de profiter de cette parenthèse avec ce biker tatoué, sauf que la vie pourrait bien se rappeler à eux beaucoup trop rapidement ! 2) Drake, sergent d’armes chez les Hell’s Dogs, reprend enfin sa place auprès de ses frères d’armes et au creux des cuisses des brebis. Après avoir réussi à faire un doigt d’honneur à la mort, le voici enfin rétablit 💪 ! Cette pause forcée lui a permis de concrétiser l’un de ses projets (que je vous laisse découvrir). Drake est bien placé pour savoir que les erreurs peuvent vous faire regretter votre comportement, alors quand une demoiselle se présente à eux en disant qu’elle est la fille de l’un d’entre eux, il va tout faire pour qu’il n’y ait aucun regret dans les deux camps. Le maître de l’art de glisser des messages pas si subliminaux sexuels à chacune de ses phrases va ravaler sa langue lorsque cette étrangère va réussir à le mettre à genoux ! Il ne sait pas pourquoi, mais dès le début, il croit Lyra. Cela lui rappelle ce qui est arrivé à sœur et hors de question que le passé se reproduise. Il va donc tout faire pour que Lyra ne quitte pas la ville sans avoir obtenu les réponses à ses questions, et si en plus, il peut s’amuser un peu, il ne va pas se priver. 3) Aylinn est la sœur de Lyra et celle qui la pousse à partir à la rencontre des bikers. Ces deux-là ont toujours été présentes l’une pour l’autre, dans les bons comme les mauvais moments. Les évènements de la vie les ont rapprochées. Celle qui fréquente un nouvel homme depuis deux ans, compte bien en savoir plus sur le mec qui arrive à faire rester frangine alors qu’elle voulait décamper à peine arrivée 😊.

Hell’s Rider

Avis : Je connais les Hell’s Dogs depuis que j’ai rencontré Angel (mon chouchou 🥰). A chaque fois, c’est un plaisir de les retrouver, de voir l’évolution des couples qui se forment au fur et à mesure des tomes et de (re)découvrir l’étendue de la folie de leur régulière 😆. Drake est le play-boy de la famille Jackson et manie l’humour comme antidépresseur. Celui qui a fait un pied de nez à la mort, compte bien rattraper le temps perdu auprès de ses frères et du plus grand nombre de brebis. Lui, qui était le premier à se moquer de ses frères qui pleurnichent lorsqu’ils sont éloignés de leur régulière va trouver LA femme qui pourrait le mettre à terre. Pire, la venue de Lyra semble mettre en lumière une blessure qu’il pensait oubliée. Cependant, très vite, il s’aperçoit que cette fille n’est pas comme les autres, car, elle n’attend rien de la notoriété du biker pour évoluer au sein du MC, elle le prend juste pour ce qu’il est vraiment. S’il ne souhaite pas mettre de mot sur sa “relation” avec la possible fille de l’un des siens, il sait qu’il faut profiter de la vie ! Lyra ne voulait pas rencontrer cet homme qui est soi-disant son père. Pour ne rien arranger, on ne peut pas dire que les effusions ont été au rendez-vous lors de la révélation (ne cherchez pas, je ne vous dirais rien sur le sang qui coule dans ses veines). Heureusement, Drake la retient afin qu’elle puisse obtenir quelques réponses à ses questions. Si elle tente de ne pas craquer, cela n’est franchement pas évident quand la personne qui est en face de vous, vous donne l’impression de vous connaître depuis toujours. Alors certes, elle est blessée par le comportant de celui dont vous ne serez rien, mais elle profite un peu des atouts de cette ville. Sauf que, la demoiselle est une nana à qui il ne faut pas chercher des noises… Ajoutons à cette révélation, un deal qui pourrait apporter plus d’emmerdes que d’argent, des ennemis qui n’ont pas dit leurs derniers mots et vous ne pourrez plus lâcher cette histoire. J’ai adoré Drake qui veut à tout prix éviter les regrets, sa bienveillance avec Lyra. Ce qu’a vécu sa sœur l’a marqué bien plus qu’il pourrait le laisser paraître. J’ai aussi beaucoup aimé la façon dont l’auteure a traité cette paternité sortie de nulle part, les doutes, les regrets, mais aussi la peur. J’aime ses moments de tensions mélangées à l’humour salace de Drake et l’amour que tous ces bikers se portent. Bref, je m’arrête là, car vous l’aurez compris, vous ne pouvez pas passer à côté de cette histoire.

@ très vite entre deux chapitres 📖
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici. (Re)Découvrez mon avis sur les autres Hell’s Dog, “Kiss, kill & ride” et “Lost Rider, “Arrogant Rider”.


wallpaper-1019588
Normal people de Sally Rooney
wallpaper-1019588
Parfum d’osmose
wallpaper-1019588
Parfum d’osmose
wallpaper-1019588
Marilou 1 - La magie de la campagne !