L'antre des louves - Elodie Harper

Bienvenue à Pompéi, en l'an 74 avant notre ère. Amara, jeune grecque instruite mais réduite en esclavage après la mort de son père, est vendue à bas prix à un lupanar sordide, l'Antre des Louves, dirigé par Félix, un homme violent et imprévisible.

L'impétueuse Amara comprend vite que la cité a beaucoup d'opportunités à offrir à celles qui savent les saisir. Avec les autres prostituées, qui deviennent sa famille de coeur, elle gravit les échelons d'une société où les hommes détiennent le pouvoir, forçant les femmes à constamment s'adapter pour survivre.

L'antre des louves - Elodie Harper

Je remercie tout d'abord les éditions Calmann- Levy pour ce service-presse. C'est un roman qui m'intéressait beaucoup par le fait que ça se passe à Pompéi.
Dans ce roman, on se retrouve 74 ans avant notre ère à Pompéi où nous faisons la connaissance d'Amara, fille de médecin née en Grèce qui a la mort de son père se retrouve vendue comme concubine puis comme esclave.
Elle est maintenant une esclave prostituée dans un lupanar appelé "L'antre des louves" dirigé par Felix un homme violent.
Amara comprend assez rapidement qu'elle peut se servir des hommes et de leurs bas instincts pour retrouver sa liberté et peut-être même, s'élever dans la société...

J'ai adoré ma lecture.

-Pourquoi tu as fait ça ? siffle Victoria à voix basse. Félix aurait lâché Vibon ! Maintenant, il va nous renvoyer là-bas ! Qu'est-ce qui t'a pris ? -Pense à l'argent, chuchote-t-elle.

Pense aux riches clients des bains ! Pas comme les miséreux qui viennent ici...

Elles ont à peine la place de se parler au bas de la cage d'escalier sombre et puante. Le murmure de Victoria enfle d'exaspération.

- Tu es complètement folle. Tu crois quoi ? Qu'ils se pointent aux thermes avec des sacs d'or ? Ils y vont pour baiser pas pour se marier !


De façon très réaliste, nous découvrons Pompéi, une ville très vivante avec ses ruelles, ses tavernes, ses bains et également les mœurs de l'époque. On sent à la lecture que l'autrice a fait des recherches et du coup, on s'imagine sans problème les lieux où évoluent les personnages et on se retrouve très facilement immergé dans l'ambiance qui règne à Pompéi et le quotidien des filles de "L'antre des louves".

Bien que les conditions de vie de ces femmes m'ont scandalisées, on s'attache assez rapidement à elles et on ne peut qu'admirer leur courage. On suit principalement Amara qui refuse de se résigner à son sort et elle guette la moindre opportunité qui pourrait se présenter à elle pour être de nouveau libre. Elle est déterminée, ambitieuse et vraiment très courageuse. C'est un personnage féminin fort que j'ai adoré suivre.
J'ai également beaucoup aimé les autres filles de "l'antre des louves" qui sont hyper attachantes. Elles ont toutes un caractère différent et il règne entre elles une certaine amitié et entraide malgré toutes les épreuves auxquelles elles doivent faire face.

Amara sait très bien où trouver Félix à cette heure de la journée. Les femmes observent une règle tacite : ne jamais s'approcher du Palestre, justement pour l'éviter. Elle espère que sa présence ne le mettra pas dans une rage telle qu'il ne voudra pas écouter sa proposition. Elle passe en revue les détails de l'accord tout en remontant vivement la via Vénéria. L'offre a son intérêt, il ne peut que le comprendre, n'est-ce pas ?

Du début à la fin, j'ai été captivé par cette histoire.
Bien que ce roman traite de sujets vraiment très durs et difficiles, notamment de la vie des prostituées à cette époque, l'autrice ne tombe à aucun moment dans le larmoyant et offre plutôt un récit très nuancé. Bien que l'on suit le quotidien de ces femmes, j'ai apprécié qu'il n'y ait pas de voyeuriste. Les scènes de sexe sont occultées via des ellipses et l'autrice met beaucoup plus l'accent sur la camaraderie qui unit les prostituées du lupanar, mais aussi sur leur jalousie et leurs ambitions personnelles.

Même si j'ai adoré ma lecture, j'aurais aimé que l'autrice prenne quand même plus le temps de détailler les grandes lignes de l'arrière-plan historique. Cela m'a un petit peu manqué mais ne m'empêchera pas de lire l
En bref, un roman captivant qui nous fait découvrir de façon réaliste la vie à Pompéi et les conditions de vie des esclaves à cette époque. Vivement la suite !


wallpaper-1019588
Hell’s Rider
wallpaper-1019588
La mémoire de l’eau, Miranda Cowley Heller
wallpaper-1019588
Danny Torrance, tome 1 - Shining
wallpaper-1019588
Bd ado : Filles uniques - tome 3