Le cri d'amour d'une mère à sa fille

LU & adoré
Le cri d'amour d'une mère à sa filleC'est sans doute le livre le plus curieux de la rentrée. Le roman le plus sincère, le plus audacieux, le plus attractif et le plus bouleversant aussi. Le plus lumineux en dépit des ténèbres qu'il décrit. Avec un titre en français dès la version originale, "Chouette" de l'Américaine Claire Oshetsky (traduit de l'anglais (États-Unis) par Karine Lalechère, Phébus, 288 pages) est une parabole incandescente sur une maternité singulière. Si le livre est inspiré de l'expérience de la romancière, il transporte loin et fort le fait d'avoir une enfant "différente". Très différente. 
Dès qu'elle a été enceinte, Tiny a su que les choses ne se passeraient pas comme à l'accoutumée. La grossesse puis la naissance lui ont confirmé que sa fille était une enfant chouette. Une rapace. Sauvage, imprévisible, brutale, invivable la plupart du temps. Incomprise, effrayante, mal aimée. Sauf d'elle, sa mère qui, contre vents et marées, fait tout pour la respecter, l'aider à vivre comme elle est. Qui la choie et la protège sans vouloir la changer, la "modifier", le vœu du père, largement partagé par la famille et les proches. "Chouette" est le récit porté par une extraordinaire fiction de ces années d'amour absolu et désintéressé, de veille continue. Un roman bouleversant comme on en rencontre peu. Claire Oshetsky s'explique dans un avant-propos à lire avant de commencer le livre. Elle a été la mère d'un enfant chouette, dont la "dysphasie de réception" a heureusement été diagnostiquée assez tôt et qui fut bien entourée dans son enfance difficile. "La situation a quand même fini par s'arranger", écrit-elle. "Ma fille a grandi. Elle s'est calmée." Elle est aujourd'hui musicienne et a donné sa permission au livre.
Un livre d'amour et de colère contre le système qui exclut au lieu d'aider. Une réflexion aiguë sur la maternité. Une œuvre de fiction où l'imagination a le pouvoir de transformer un quotidien éprouvant en situations allégoriques, portées par une écriture addictive, fort bien traduite. C'est simple, on trouve dans "Chouette" une des raisons d'être de la littérature.
Pour lire en ligne le début de "Chouette", c'est ici

wallpaper-1019588
Endroll back, tome 3 (Dernier tome)
wallpaper-1019588
Une vie d'ado post-68 en chansons
wallpaper-1019588
PALM #73 - Décembre 2022
wallpaper-1019588
Calendrier de l’avent 2022