Hybride, tome 1 : la levée du voile (Gwendoline Vervel)

Hybride, tome 1 : la levée du voile (Gwendoline Vervel)

Auteur : Gwendoline Vervel

Éditions : Scrinéo

Paru le : 11 aout 2022

400 pages

Thème : Fantasy jeunesse

disponible sur le site de l'éditeur

et sur Amazon

Fait partie de la trilogie

Hybride

J'ai adoré !

 Résumé 

  «« Au début du 3e millénaire, alors que les Hommes croîtront par milliers, que Mère Nature suffoquera, l’émissaire du Chaos naîtra : la descendante d’Illan et d’Elémire. La venue au monde d’une vouivre suivra et annoncera la fin de l’ère des Immortels, usurpateurs de la vie éternelle… Alors, le destin de tous résidera entre les mains de l’Écarlate, car elle seule détiendra la clef… »   Depuis dix ans, Margot Pommery est exilée dans un pensionnat au fin fond du Vercors. Sa mère, Adélaïde, l'a tenue éloignée de son foyer durant tout ce temps, pour la punir d'un tragique événement, dont elle la tient pour responsable. Contre toute attente, Margot est pourtant rappelée chez elle en Champagne, pour passer l'intégralité des vacances d'été. Un été qui s'avère plus intense que prévu, car la jeune fille découvre qu'elle est une descendante des elfes et des druides, gardienne d'un savoir ancestral et puissante guerrière en devenir.
À l'aube d'un destin fantastique et dangereux, la jeune fille peut compter sur Baptiste, son ami de toujours, pour affronter avec elle les sombres secrets familiaux et le retour du légendaire tueur d'elfides lancé sur ses traces... »  
 

 Ma chronique 

Merci à Babelio ainsi qu'à Scrinéo pour l'envoi de ce premier tome fantasy.

  Encore une belle découverte et je dois avouer que je suis impatiente de découvrir la suite ! Et pourtant tout semblait bien calme au premier abord. Margot est une jeune fille de 16 ans qui vit en pensionnat depuis 10 longues années. Bien que l'équitation soit sa passion, elle ne comprend pas pourquoi le Dragon (sa mère) l'oblige à ne pas revenir chez eux depuis tout ce temps, à cause d'une bêtise qu'elle aurait fait à l'âge de 6 ans. Qu'est-ce qui peut bien être de si grave pour qu'une petite fille soit bannie de chez elle, sans que son père ne puisse rien y dire ? Cette "haine", le fait de la repousser, que se passe-t-il dans la tête d'une mère pour repousser si fort son unique enfant ? Les questions tournent en boucle en même temps que Margot qui elle sait et s'en veux terriblement. Le lecteur l'apprendra plus tard et les questions continueront de toute manière car des zones d'ombres restent en suspend. Et puis cet été, par chance, cela ne sera pas 3 semaines en Bretagne avec son père et son meilleur ami, Margot peut revenir chez elle, dans sa maison, mais avec des conditions drastiques. Interdiction de sortir le soir, de voir ses amis, obligation de travailler... Bref tout ce qu'une jeune fille de 16 ans rêve totalement ! C'est pourquoi l'interdit devient un jeu et la première soirée du retour, Margot sort et retrouve Baptiste et leurs, ou plutôt ses amis à lui dans un coin de verdure. Malheureusement, le Dragon a un sixième sens et la retrouve pour la ramener manu-militari chez eux. Vous pensiez que ce n'était rien cette histoire ? Que nenni, ce n'est que le haut de l'iceberg, ou plutôt le voile était encore sur vos paupières, car une fois levé, le récit devient de plus en plus intense !
    Je m'emballe déjà du début et pourtant je n'ai plus quinze ans, trilogie qui est pour ce type de lecteurs. Le récit est sombre un petit peu plus que pour un ado qui n'en aurait pas l'habitude. Des thèmes importants sont mis en avant et ils sont nombreux : la famille, les relations entre les parents et les enfants, l'amitié, les prémices de l'amour, la confiance ne soi ou son manque de confiance, la trahison, les amis. Et puis il y a ce côté fantasy qui arrivent doucement sans vraiment qu'on le voit au départ, même si nous le savons avec la prophétie du début. Les rêves que Margot fait sont des prémices de souvenirs, ça je peux le dire, mais sont-ils véridiques ou juste un mélange de ses ressentiments envers sa mère ? Ce côté elfide apporte un renouveau dans la fantasy, même si un tueur existe juste pour ces nouvelles créatures qui sont un beau mélange afin de tenter de faire survivre une race en voie d'extinction : les elfes. Nous entrons donc doucement dans ces contrées où se mêlent la réalité que les humains voient et l'autre monde, celui où les nains de jardin sont vivants et les lieux si facile à atteindre sans vraiment se presser. Les descriptions des lieux m'ont transporté aux côtés des personnages. Certaines réactions sont assez virulentes et peuvent paraître suspectes. Il faut se mettre à la place d'une adolescente qui a vécu 10 ans loin de sa famille à cause de sa propre mère pour une raison dont nous avons toutes les explications au fil de l'histoire.     Les créatures sont très bien expliquées sans pour autant plomber le récit. Nous avons donc des elfes, des humains et bien d'autres protagonistes dont nous découvrons leur caractéristique. L'intrigue semble facile à suivre au début, avec une histoire de mère-fille qui ne peuvent pas se voir et puis cela se complique et ce qui paraissait simple devient de plus en plus mystérieux. Margot découvre qui elle est véritablement dans ce premier tome et c'est de plus en plus surprenant. Elle n'est pas seule dans cette histoire, Baptiste son meilleur ami ne pourra pas faire autrement que de l'aider malgré le fait que les humains ne doivent pas connaître l'autre monde. Parfois il suffit d'une grosse frayeur pour se montrer et apaiser des tensions. Le monde crée en dehors de notre propre réalité est à la fois terrible et magnifique. Terrible car il garde en son sein des monstres qui veulent retourner la beauté de Mère Nature et magnifique pour toutes les créatures et le fait qu'elles veulent absolument garder leur merveilles secrètes. La grand-mère de Margot est une véritable mine d'informations et une sacrée grand-mère ! Je ne peux en dire plus, mais je peux vous garantir qu'elle vaut son pesant d'or. Ce tome est plus que prometteur, avec la tension qui monte crescendo jusqu'au cliffhanger qui nous fait rager. La magie est très présente, subtile à d'autres moments et les explications viennent à la suite de chaque question. Le père de Margot est un amour de père, mais il n'a pas le droit de décider ou de contrer sa femme, ce fameux dragon. Nous ne le comprenons pas de suite, il faut du temps, il faut avoir tous les éléments et j'ai été surprise à de nombreuses reprises.     En parlant de surprises, je dois dire que même si j'avais des doutes sur certains personnages, trouvées d'autres qui se voyaient comme le nez au milieu de la figure et non je n'avais pas la science infuse. Certains rebondissements et secrets dévoilés sont des pavés qui étaient bien cachés. L'auteur ne laisse rien au hasard et laisse quelques miettes pour nous faire croire que nous avons tout en main, mais c'est faux ! Nom d'une pipe à lutin ! Le meilleur ami Baptiste qui est plus qu'un ami, il va devenir une sorte de bras droit, Mel qui a des secrets, tout comme les pères, la tante, la grand-mère, les mères, les méchants et même ceux qui se considèrent comme gentils. Secrets, surprises, rebondissements, la magie s'amuse avec nous pour nous diriger vers de multiples chemins tous plus effrayants que les autres. Lou-Ann est un véritable mystère à elle seule et d'une grande générosité. Et quand nous avons la description du fameux Altan Elzéar la noirceur n'a qu'à bien se tenir ! Heureusement nous avons Piquoiseau qui atténue le phénomène des frissons dans le dos, vous savez, lorsque le froid s'insinue en vous, sous le tee-shirt bien installé et que les poils se hérissent le long de la colonne vertébrale. Merci à ce personnage de nous faire rire et de nous apprendre autant sur le passé des elfes entre autres. En plus, l'auteur s'amuse à lui donner un langage un peu particulier qui apporte un petit plus.     Des énigmes, une prophétie, des amis, Harper qui manque un peu de "descriptions", Mel qui s'amuse comme un fou, Baptiste qui se croit dans un Xmen, Margot qui doit comprendre que ces 10 longues années n'ont pas été juste des mois sans amour maternel, des créatures intéressantes et ce mélange pour former les elfides c'est une très bonne idée et cela apporte encore un petit truc dans la magie qui ne reste pas que elfique. Alors il faut pousser plus loin que les premières pages pour comprendre les diverses relations, surtout celle du Dragon avec sa fille. Il est clair que rester sur ce qui se passe entre eux sans chercher à comprendre pourrait être difficile pour avancer dans le récit. Pourtant en restant sur cet état de fait, l'envie de comprendre ce qui se passe entre elles est plus fort et les révélations qui découlent de ces deux-là sont impressionnantes. En plus de tout cela, rajoutez de l'humour avec certains personnages (Piquoiseau par exemple, mais Baptiste n'est pas en reste), une plume fluide qui nous fait dévorer le livre... De quoi attiser la curiosité et les convoitises des lecteurs qui aiment ce type de lecture.     En conclusion ? Un premier tome qui apporte de quoi nous donner envie de lire la suite (qui n'est pas encore paru, désolée). Magie, elfes, elfides et autres créatures, sombre dessein, prophétie qui menace l'humanité toute entière, des ados qui se découvrent bien plus que des humains. De l'humour par touche, des questions au fur et à mesure du récit, des amis et ennemis qui sont présents et un passé sombre qui menace d'engloutir le monde tel que nous le connaissons. De nombreux thèmes que les ados vont forcément ressentir comme les leurs. Le voile est enfin levé, les deux mondes se confrontent sans le savoir et cette fin qui brule tout sur son passage. Il ne reste plus qu'à se ronger les ongles en attendant la suite !  

 Extrait choisi :  

 « Margot s'attendait à toutes les réactions, sauf celle-là. Comme il pouvait le faire parfois, il déroula une théorie sans s'arrêter de respirer, tout en gesticulant. Margot appelait cela le délire du geek parce qu'i s'agissait à chaque fois de conversations concernant ses passions : les comics et les films fantastiques ou de science-fiction. 
- En fait, tu es une X-men. Tu dépends de la cellule française ou c'est  international ? Tu connais personnellement Wolverine ? Si tu pouvais m'avoir un autographe, ce serait dément...
Il se figea l'air terriblement sérieux.
- Tu es la Tornade 2.0, c'est ça ?
- La tornade ?
- Tu sais, le personnage qui maîtrise le vent, la pluie, les orages ? 
- Arrête de délirer Baptiste. On n'est pas dans tes BD.
»

Hybride, tome 1 : la levée du voile (Gwendoline Vervel)


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
L'Égypte Ancienne - Vérités et Légendes, Florence Quentin
wallpaper-1019588
Les sélections des prix littéraires belges FWB
wallpaper-1019588
In my mailbox (du 26 septembre au 2 octobre 2022)
wallpaper-1019588
Le Cartel, Tome 3 : La Source de Julie Christol