Au début d'un duo jeunesse prometteur, la vie

Au début d'un duo jeunesse prometteur, la vie

Juillet 2020, sous le néflier. (c) Les Grandes Personnes.


Au début d'un duo jeunesse prometteur, la vie
Une petite devinette en littérature de jeunesse? L'une écrit, l'autre dessine. Jusqu'à présent avec d'autres. Par exemple, en tandem avec Benjamin Chaud, Loren Capelli, Amélie Jacowski ou encore Delphine Durand pour la première, en duo  avec Anne Cortey, Alice Babin ou Nadja Belhadj pour la seconde, quand elle ne réalise pas le doodle de Google pour la fête nationale française. Qui sont-elles? Mais ouiiiiiii, les chevronnées Ramona Badescuet Julia Spiersqui collaborent pour la première fois dans un épais album coup de maître, coup de maîtresses plutôt, le savoureux "Au début"(Les Grandes Personnes, 80 pages).
Une double couverture, une devant, une derrière, on verra pourquoi, montre les quatre saisons de la nature dans un arbre qui s'avère être un néflier du Japon (celui qui offre ses fruits en été). L'album, quant à lui, raconte bien davantage de saisons d'une famille, puisqu'il couvre soixante-huit années en réalité. Il le fait à reculons, de juillet 2020 à juin 1952, quand on le lit à l'endroit. De double page en double page où rétrécit l'arbre toujours présent, on remonte le temps de cette famille qui affiche trois générations en 2020.

Au début d'un duo jeunesse prometteur, la vie

Décembre 2000. (c) Les Grandes Personnes.


Au début, à la première lecture, l'exercice est curieux, fait travailler les méninges. On n'a pas l'habitude de découvrir une histoire de cette façon-là. Mais il vaut la peine. Surtout qu'il peut s'accompagner d'une lecture à l'envers, à reculons des pages, dans le sens du temps qui passe (d'où la couverture arrière). En réalité, les deux sens de lecture sont nécessaires tant ils se complètent formidablement bien, donnant à connaître ces enfants de 1952 devenus des grands-parents en 2020.
"un grand arbre une maison pleine un petit cri l'ombre fraîche des oiseaux des fruits mûrs la chaleur de l'été des enfants..."

Le texte initial se retrouve en dernière page, également en sens inverse, donnant à l'album une universalité hors du temps. Il y en est en effet question d'enfants du sud de la France qui jouent, s'amusent, expérimentent, qui grandissent, deviennent adultes, ont des bébés, dans une nature évoluant à son rythme - on découvrira aussi l'origine du néflier. Un cartouche donne la date de la scène dessinée. Un bref texte informatif, toujours entamé par le prometteur "Au début", marque les sauts dans le temps. Il permet un magnifique rapport texte-images car bien sûr tout est à lire dans les très belles images de Julia Spiers. On imagine que Ramona Badescu a collaboré aux idées apparaissant dans ces pages aux teintes douces, dans une nature luxuriante, aux personnages, souvent de profil, très expressifs. "Au début" est une façon originale et réjouissante de dire la vie et le temps qui passe. Ses protagonistes sont nos proches dont on a envie de tout savoir. Pour cela, il faut se balader sur leur ligne du temps. Chaque regard à l'album capte de nouveaux détails à savourer, liés à l'arbre pivot ou pas. Une merveille d'album dont la lecture sera sûrement plus aisée aux enfants, ces redoutables observateurs, qu'aux adultes souvent cramponnés aux textes.

Au début d'un duo jeunesse prometteur, la vie

Septembre 1957. (c) Les Grandes Personnes.



En vidéo ici, le "portrait d'artiste" de Julia Spiers réalisé par la maison d'édition.

wallpaper-1019588
Endroll back, tome 3 (Dernier tome)
wallpaper-1019588
Une vie d'ado post-68 en chansons
wallpaper-1019588
PALM #73 - Décembre 2022
wallpaper-1019588
Calendrier de l’avent 2022