Rendez-vous avec la mort • Agatha Christie

Rendez-vous avec mort Agatha Christie Rendez-vous avec la mort • Agatha Christie

Éditions Le livre de poche, 2022 (281 pages)

Ma note : 16/20

Quatrième de couverture ...

Une Américaine tyrannique visite la Palestine avec sa famille. Elle est assassinée au cours d'une excursion à Pétra. Qui, parmi les siens, a eu le courage de s'en débarrasser ? C'est ce que va découvrir Hercule Poirot...

La première phrase

" - Tu vois bien qu'il faut la tuer, non ?
Lancée dans le calme feutré de la nuit, la question parut y flotter un instant, avant de s'évanouir au loin, vers les ténèbres de la mer Morte. "

Mon avis ...

Rendez-vous avec la mort (1938) fait partie des enquêtes d' Hercule Poirot se déroulant au Moyen-Orient, ce qui lui confère une petite touche d'exotisme. Encore une fois, je dois dire que la Reine du crime aura fait mouche. J'ai adoré voyager en compagnie de Poirot, mais surtout j'ai (de nouveau) été totalement menée en bateau. Un régal pour mes petites cellules grises !

Jérusalem. Hôtel Salomon. Il semblerait qu'une famille américaine attire tous les regards. En cause : l'attitude tyrannique de Mrs Boynton, une mère de famille glaçante au possible. Son plaisir non dissimulé ? Mener à la baguette tout son petit monde en mettant en avant ses problèmes de santé. Ses enfants sont sous sa coupe, totalement sous emprise. Certains frisent même la folie. Alors quand Mrs Boynton est retrouvée morte en plein soleil, l'événement ne semble attrister personne. Le drame se produit lors d'une excursion à Pétra, en Jordanie. Assassinat ou mort naturelle ? Si seulement Poirot n'avait pas entendu ces mots, quelques jours auparavant, de sa chambre d'hôtel : "Tu vois bien qu'il faut la tuer, non ?".

C'est toujours un régal de retrouver ma chère Agatha Christie. J'essaie toujours de lire deux ou trois enquêtes de Poirot chaque année, et je ne manquerais ce rendez-vous pour rien au monde.

Rendez-vous avec la mort sort, à mes yeux, quelque peu des sentiers battus. Le cadre décrit par la romancière est inoubliable. Les descriptions du désert face au crépuscule, la mention d'un été inhabituellement caniculaire, tout est fait pour instaurer une certaine tension. Rajoutez à tout ceci de nombreuses références à Shakespeare, des personnages englués dans leur malheur de côtoyer une Mrs Boynton absolument abjecte, et l'on obtient une atmosphère très particulière qui me restera en mémoire.

Face aux Boynton, plusieurs protagonistes extérieurs à cette famille pour le moins étrange nous apportent une légère bouffée d'air frais : un psychiatre français ; une infirmière anglaise ; une ancienne gouvernante ainsi qu'une aristocrate participent à l'excursion à Pétra. Bien malgré eux, ils viendront évidemment rallonger la liste des suspects. Le Dr Gérard, miss Sarah King, miss Pierce ou encore lady Westholme ont-ils pu voir ou entendre quelque chose qui pourrait mettre la puce à l'oreille de notre cher détective belge ?

Cette lecture mettant en scène Hercule Poirot fut un bon cru. Une intrigue bien ficelée, des personnages à la psychologie soignée et un dénouement inattendu (impossible à deviner ?) restent la marque de fabrique des romans concoctés par la Reine du crime.

Extraits ...

" - Vous êtes... vous êtes un policier, n'est-ce pas ?
- Oui, mademoiselle.
- Un policier très connu ?
- Le plus grand détective du monde, répondit Poirot comme s'il énonçait une vérité évidente. Ni plus ni moins. "


wallpaper-1019588
Térébenthine, Carole Fives
wallpaper-1019588
Derniers jours d'un monde oublié
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Amazing Spider-Man #7, Power Rangers #22, et plus
wallpaper-1019588
L’imprévu – Julia Paris