La librairie du coin de la rue

La librairie du coin de la rueTitre : La librairie du coin de la rue

Auteur : Louise Hapton

Éditeur : Chèvre-feuille étoilée

Date de parution : 20/05/2022

Format : grand

Nombre de pages : 261

Prix : 17.00 €

Résumé de l'éditeur :

Victor Hugo disait : « Lire c’est boire et manger. L’esprit qui ne lit pas maigrit comme le corps qui ne mange pas. »
Ainsi je me demande un peu plus tous les jours, les gens sont-ils si maigres qu’ils ne peuvent plus vivre ? Je les regarde déambuler depuis la vitrine de mon magasin vide, tous pressés, quelque chose à la main. Ils n’ont plus que leur tablette… mais jamais un livre. Jamais. Je pense être le dernier. Le dernier libraire de Paris… que dis-je ? Du monde entier.
Paris, 2112, VIIème République française.
Éric Munet doit fermer boutique à cause du nouveau décret qui vient d’être mis en place : l’interdiction de diffusion de livres en France. Sans abri, il fait la rencontre d’un jeune garçon de 12 ans, Sébastien Barmond.
Quel lien va unir ces deux êtres, un SDF de 58 ans et l’un des derniers enfants lecteurs ? Que vont-ils pouvoir faire ensemble pour se battre contre un monde où la connaissance est réservée aux élites et qui a conçu des robots humanoïdes capables de ressentir ?
À travers ce roman d’anticipation, Louise Hapton dénonce les dictatures, l’obscurantisme, les violences faites aux femmes et à la planète Terre.

Mon avis :

Ce roman est un petit bijou qu'il faut découvrir, ado comme adulte ! Même si elle n'est pas très originale, cette dystopie est très sympa, parfaite pour les amoureux des livres... Et je rajoute également que je suis fan de la couverture !

Alors que nous sommes en 2112, le gouvernement de la VIIe République a chamboulé le quotidien des Français : ces deniers n'ont plus le droit de lire et doivent toujours être en possession de leur tablette afin d'être localisés. Éric Munet est le dernier libraire encore ouvert, mais sa librairie du coin de la rue doit aujourd'hui fermer ses portes. Le gérant se retrouve à la rue, seul et sans rien pour vivre, il devient un sans-tablette. Un jour, il fait la rencontre d'un petit garçon, Sébastien, qui va changer sa vie...

Sébastien est un jeune garçon plein de ressources, il aime la vie et compte bien en faire ce qu'il veut, malgré les restrictions du gouvernement, et surtout celles de son père, le Premier ministre. Son frère Isaac est déjà entré dans le moule, mais Sébastien résiste, grâce à l'aide d'Iris, son robot humanoïde.

L'union fait la force, dit-on, alors un homme de 52 ans et un petit garçon de 12 ans vont-il pouvoir sauver ce qu'il reste encore à sauver ? Le monde va-t-il vraiment changer ? Les livres vont-ils complètement disparaitre ? C'est ce que cette histoire va vous conter... Peut-on vivre sans livres ?

J'ai passé un très bon moment de lecture avec ces êtres particuliers qui vivent dans un monde que nous ne connaissons pas encore. J'avoue que les comportements de chacun m'ont fait peur, je me suis demandée si notre quotidien pouvait devenir ainsi dans 100 ans... Heureusement, je ne serai plus là pour le voir, mais mes descendants !? Il y a de bons côtés à la technologie, à l'intelligence artificielle, aux robots... Mais ils ne peuvent pas tout faire non plus. Les humains doivent garder une certaine liberté et j'espère bien que ce sera la cas d'ici toutes ces années.

Une bonne dystopie qui manque encore un peu de maturité, mais une jeune auteure à suivre assurément.

Achetez ce livre sur Amazon.fr !


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Térébenthine, Carole Fives
wallpaper-1019588
Derniers jours d'un monde oublié
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Amazing Spider-Man #7, Power Rangers #22, et plus
wallpaper-1019588
L’imprévu – Julia Paris