Mister mammoth tomes 1 et 2 : le polar surprenant de matt kindt et jean-denis pendanx

MISTER MAMMOTH TOMES 1 ET 2 : LE POLAR SURPRENANT DE MATT KINDT ET JEAN-DENIS PENDANX
 Mister Mammoth, le bien nommé. Il s'agit du détective le plus compétent de la planète, aucun cas ne lui résiste, et il est en mesure de résoudre toutes les affaires criminelles, y compris celles qui n'ont pas encore été commises. Ce géant possède une force physique impressionnante mais il refuse d'en faire usage, même lorsqu'il se retrouve impliqué dans une bagarre générale dans un bar. Il préfère encaisser les coups, quitte à ce qu'on le retrouve le lendemain avec un œil au beurre noir et le visage tuméfié. C'est ainsi que le lecteur fait connaissance avec le personnage principal de ce diptyque proposé chez Futuropolis, une histoire écrite par Matt Kindt et dessinée par Jean-Denis Pendanx. Une collaboration franco-américaine artistiquement somptueuse, présentée dans deux albums grand format à l'atmosphère envoûtante. Mammoth reçoit dans son bureau un certain William Carona, qui lui confie un cas en apparence assez banal : le type est ultra riche et sur le point de prendre sa retraite, néanmoins il a l'impression d'être suivi et a reçu une étrange photo, qui le montre dans une scène banale du quotidien, marchant dans la ville. Sur ce, et à partir de cette photo, notre privé va mener l'enquête, et bien évidemment les révélations qui ne manqueront pas d'arriver sont loin d'être celles que le lecteur attend au premier abord. Tout le génie de Kindt est même est d'inverser le déroulement de l'enquête, un peu comme lorsque dans une forêt obscure et menaçante le prédateur devient la proie et vice-versa. Ici Mammoth ne se contente pas de remonter la piste, mais peu à peu il devient le grand ordonnateur de quelque chose d'inattendu. Du reste c'est ainsi que fonctionne le scénariste, en brouillant les pistes, en semant des fausses vérités pour aboutir à de vrais mensonges, en alternant les scènes du passé aux actions du présent. Ses histoires nécessitent toujours une réelle implication, un peu de temps, et de l'attention. Il n'y a pas que le privé mastodonte qui mène l'enquête dans ces deux albums de 56 pages, il y a aussi le lecteur, qui est au cœur du travail. 
MISTER MAMMOTH TOMES 1 ET 2 : LE POLAR SURPRENANT DE MATT KINDT ET JEAN-DENIS PENDANX

C'est par la grâce d'un simple séjour parisien, durant lequel il était tombé sur un exemplaire du Maître des crocodiles, que Matt Kindt avait découvert le travail de Pendanx. Si les deux univers ne sont pas si homogènes à première vue, ils fonctionnent admirablement bien à travers cette association de grand luxe. D'un côté la narration qui emprunte les chemins de traverse, sème indices et contre indices, et de l'autre une ambiance intemporelle et en même temps reconnaissable. Une vision fantasmée du polar américain, qui en repropose tous les codes tout en les retravaillant à partir d'un matériau originel et original inattendu. Mammoth est une présence, un colosse, et son apparence est elle aussi une fausse piste. Derrière son épaisseur, c'est le cerveau qui fait la différence. Les muscles sont hors normes, mais c'est la capacité de déduction qui lui sauve la mise. D'ailleurs il n'accepte que les cas susceptibles de le mettre en situation de danger, autrement il s'ennuie, comme aller au cinéma pour voir un long métrage dont on aurait régulièrement vu la fin. Faciès simiesque, tuméfié, le privé est aussi peu engageant qu'il est mystérieux. Et du reste la dernière partie du tome 2 nous révèle tout ce qui est à savoir, et nous permet de mieux comprendre ce qui a été lu jusque-là, à inscrire dans le registre de la comédie des faux semblants. Deux tomes donc, qui se dévoreraient très vite, si ce n'était ce besoin de ralentir, cette envie de prendre son temps, pour profiter de chaque planche, des ambiances vitreuses, humides, troublantes, que Pendanx dissémine d'un bout à l'autre du récit. Hulk rencontre Dick Tracy, croisé avec Blacksad et Sherlock Holmes, et nous on dévore Mister Mammoth avec le seul regret que deux tomes, dans ces conditions, c'est presque trop court. 

MISTER MAMMOTH TOMES 1 ET 2 : LE POLAR SURPRENANT DE MATT KINDT ET JEAN-DENIS PENDANX

wallpaper-1019588
Brocélia - Jean-Marc Dhainaut
wallpaper-1019588
Rage against the machisme de Mathilde Larrère
wallpaper-1019588
Quand le devoir s'en mêle de Fabiola Chenet
wallpaper-1019588
Passeport diplomatique de Gérard Araud