November Love #2 – Laure Arbogast

November Love #2 – Laure Arbogast

Titre : November Love #2

Auteur : Laure Arbogast

Édition : Auto édition

Genre : Romance

Pages : 280

Parution : 8 juillet 2022

November Love #2 – Laure Arbogast November Love #2 – Laure Arbogast

Sara : « Il y a trois ans, j’ai cru que Matt était l’amour de ma vie… mais il m’a humiliée avant de me quitter. Sa lettre m’a brisé le cœur. Je ne lui ai jamais répondu et je ne l’ai jamais revu. »

Matt : « Il y a trois ans, j’ai cru que Sara était l’amour de ma vie… mais elle m’a trahi avant de m’abandonner pour aller accomplir ses rêves. Sa lettre m’a brisé le cœur. Je ne lui ai jamais répondu et je ne l’ai jamais revue… jusqu’à aujourd’hui. »

Au moment où Matt décide d’enquêter sur ce qui s’est passé et de révéler à Sara qui il est réellement, un imprévu bouleverse sa vie et c’est sa famille qui devient sa priorité absolue.

Pourtant, il doit dire la vérité à Sara, et vite ! Plus il repousse ce moment, plus il s’enfonce dans les mensonges…

Matt avouera-t-il enfin son identité à Sara ? Parviendra-t-il à découvrir son secret ? Pourra-t-il l’aider à surmonter un passé qu’elle n’est toujours pas prête à lui dévoiler ?

November Love #2 – Laure Arbogast

Merci Laure pour l’envoie

/!\ Tome 2 risque de spoils /!\

Je n’ai pas résisté longtemps après avoir reçu ce second tome de November Love qui ne sort que dans une semaine (oops).

Nous retrouvons Matthéo, Victoria, Marc, Jay, Denis, Marine et les autres…

Ce livre commence sur un prologue glaçant, un drame qui va se passer dans la famille de Matt, heureusement, tout finit plutôt bien. Mais ce drame amorce beaucoup de changement dans sa vie.

Pour la première fois, depuis qu’il est parti de la maison familiale, Matt va reprendre la route direction Niort accompagné de son père. Ils ont un peu moins d’une semaine pour vider la maison familiale avant sa mise en vente.

Ces quelques jours passés ensemble, vont permettre au père et au fils de se rapprocher un peu, eux qui ne se parlaient plus depuis le divorce. Ils ont toujours eu une relation tendue, c’est le moment de mettre les choses à plat. Matt va d’ailleurs confier des choses à son père qu’il n’a jamais confié à personne…

Matt est bien décidé à dire la vérité à Victoria, lui dit qu’il sait qui elle est, il n’est plus en colère contre elle, ses sentiments ont pris le dessus. Mais il va vite se rendre compte que dans la fin de leur histoire, trois ans auparavant, quelque chose cloche…

En vidant la maison de ses parents, Matt va tomber sur des dessins signés Madeline, toujours ce même prénom qui revient…

De son côté, Marine va devoir affronter Killian, il vient de la demander en mariage, mais elle est un peu perdue, elle ne sait plus si ce qu’elle lui dit est vrai.

Quant à Jay, après une altercation avec Killian, il remet son avenir en question…

Fais ce qui te rend heureuse, Marine. Tu as le droit de suivre une voie que les autres jugent peu ambitieuse, de te tromper et de recommencer cent fois.

C’est encore une fois un coup de cœur, j’ai dévoré ce deuxième tome. Je n’arrive toujours pas à mettre le doigt sur ce qui me fait autant aimer cette histoire, mais tampis.

Nous reprenons l’histoire là où nous l’avions arrêté ou presque, comme dans la chronique précédente, je vais faire court, je pense. Le principe de cette histoire, ce sont les secrets, alors aucun intérêt que je les dévoile ici.

Les héros sont fidèles à eux-mêmes, je les apprécie toujours autant.

J’ai trouvé que dans ce tome, on découvrait un peu plus Sara, on a maintenant sa version de l’histoire qu’elle a vécue avec Matt. Grâce à ça, on voit les choses vraiment différemment, on peut s’attacher un peu plus à elle. On voit ce qu’elle vivait au côté de son père et de ses déménagements réguliers, mais aussi sa passion pour le tennis, son rythme de vie et ses entraînements. Il y a quand même un gros point d’interrogation sur ce qui s’est passé dans sa vie pour que tout s’arrête, mais j’ai cru comprendre que ce sera le gros point du tome 3. J’ai extrêmement hâte de découvrir ce qui lui est arrivé, même si je sens que mon cœur va se serrer…

Matt évolue beaucoup dans ce tome, lui qui ne voulait plus entendre parler de son père et le rejetait, va cette fois, être présent à ses côtés. Il a compris qu’il s’était trompé sur son compte et plus il parle avec lui plus il se rend compte qu’il était à côté de la plaque sur qui est son père… Ils ont finalement plus de points en commun que ce qu’il pensait.

Dans ce tome, Matt et Sara vont enfin se rendre compte de certaines choses, je l’ai attendu pendant tout le premier tome, enfin la vérité a éclaté que ce soit d’un côté ou de l’autre. Maintenant, il ne reste plus qui à savoir qui a envoyé ses lettres ? (j’avoue, j’ai ma petite idée, ou enfin deux potentiels suspects, mais j’ai vraiment hâte de savoir).

Dans ce tome, l’auteure aborde beaucoup la femme, les femmes en général, ce qu’on attend d’elle dans la société. La charge mentale qui incombe aux femmes entre le travail et la maison, ce que certains hommes attendent des femmes… Bien évidemment, j’ai adoré tout ce qu’elle en dit et il est important de le rappeler.

On demande à une mère d’élever ses enfants comme si elle n’avait pas de travail, de travailler comme si elle n’avait pas d’enfants, et d’avoir l’apparence d’une femme qui n’a ni enfants ni travail…

L’auteure aborde aussi un sujet qui me touche tout particulièrement, les pervers narcissiques… Un des personnages de cette histoire va vous énerver au plus haut point, mais rappelez-vous qu’il y en a beaucoup, des personnes comme ça. J’ai trouvé le comportement du pervers narcissique extrêmement bien retranscrit, juste et vrai. Encore une fois, merci d’en parler, c’est tellement important.

Bien sûr, grâce à Matt, il y a encore une grande partie de l’histoire ou l’auteure nous parle d’art, ce que j’apprécie toujours autant.

J’ai été à nouveau complètement happé dans cette histoire où tout est lié ou les secrets et les non-dits accompagnent les héros en permanence. L’auteure nous donne beaucoup de beaux messages à travers son histoire.

Encore une fois un gros coup de cœur pour cette histoire, j’ai hâte de découvrir la suite, mais je sais aussi d’avance que je serai très triste de quitter tous ces héros auxquels je suis très attachés.

Killian, quand je suis avec les autres, j’ai l’impression d’être quelqu’un de bien. Une fille sympa, drôle, intelligente… Quand je suis avec toi, j’ai toujours l’impression de ne jamais être « assez » et de ne pas faire d’efforts !


wallpaper-1019588
Arsène lupin, tome 1 à 3
wallpaper-1019588
Arsène lupin, tome 1 à 3
wallpaper-1019588
Captain america : un super-soldat ou un super-junkie (question de serum)
wallpaper-1019588
Quelque chose à te dire - Carole Fives ♥♥♥♥♥