The Essex Serpent

The Essex Serpent

Acteurs : Claire Danes, Tom Hiddleston, Frank Dillane, Hayley Squires, Clémence Poesy
Réalisateur : Anna Symon
Audio : Français
Durée : 270 minutes
Genre: Historique, Drame

L’histoire:

Cora Seaborne, jeune veuve férue de paléontologie, quitte Londres en compagnie de son fils Francis et de sa nourrice Martha pour s’installer à Aldwinter, dans l’Essex, où elle se lie avec le pasteur William Ransome et sa famille. Elle s’intéresse à la rumeur qui met tout le lieu en émoi : le Serpent de l’Essex, monstre marin aux allures de dragon apparu deux siècles plus tôt, aurait-il ressurgi de l’estuaire du Blackwater ?

Adaptation de l’ouvrage « Le serpent de l’Essex » de Sarah Perry.

Mon avis:

Mini-série de six épisodes, The Essex Serpent est adapté du roman gothique de Sarah Perry. L’intrigue se déroule dans l’Angleterre victorienne où une jeune femme a disparu dans les marais de l’Essex. La presse fait circuler la rumeur qu’une créature hante le comté, dont la légende daterait du XVIe siècle. Cora Seaborne, jeune veuve tout juste libéré de son mari violent, quitte Londres afin d’en savoir plus sur cette créature et continuer ses recherches en paléontologie.

Cette nouvelle production nous conte une histoire sous deux dimensions. La première est historique, avec les préoccupations et évolutions de l’époque, comme les avancées de la médecine, la révolution industrielle et aussi avec les premières luttes ouvrières et féministes. Puis s’ajoute une dimension fantastique et thriller, qui met en scène une véritable légende (à l’image du monstre du Loch Ness. Oui, la légende du serpent de l’Essex existe bien !) C’est dans ce contexte qu’on suit Cora, accompagnée de son fils et de sa domestique Martha, qui s’installe à Aldwinter. Les villageois ne croient pas en sa science qui voudrait que le serpent soit un « fossile vivant ». Pour eux, il est là pour les punir de leurs pêchés. Accompagné du pasteur William Ransome, ils doivent essayer de calmer l’hystérie qui gagne la communauté.

Globalement, j’ai bien aimé cette mini-série, même si certains passages manquaient de développement et de construction. Etrangement, le début est bien puis au milieu du scénario, j’ai eu l’impression qu’il a été écrit différemment. Il existe donc certaines incohérences sans explications… En tout cas, le moins que l’on puisse reconnaitre est que le casting est très bon. Les mises en scènes sont aussi très bien réalisées, tout comme les costumes et les lieux de tournage. J’ai d’ailleurs un coup de cœur pour le générique qui reprend le graphisme des éditions anglaises du roman.

The Essex Serpent


wallpaper-1019588
Térébenthine, Carole Fives
wallpaper-1019588
Derniers jours d'un monde oublié
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Amazing Spider-Man #7, Power Rangers #22, et plus
wallpaper-1019588
L’imprévu – Julia Paris