Vater Und Sohn, Pére et Fils, intégrale(Ohser) – Warum – 25€

Vater Und Sohn, Pére et Fils, intégrale(Ohser) – Warum – 25€Parution : 06/2015

Résumé 
Le papa ?… des sourcils en broussaille, un petit bedon, corpulent, la calvitie complète… Le fils ?… un petit garçon de quelque 5 ans, vif et déluré, qui passe son temps à s’amuser, à concocter des tours malicieux… Le papa, de premier abord, paraît bourru de caractère. En réalité, il a un cœur en or et participe, souvent de bon vouloir, aux facéties de son fiston. C’est le petit bonheur journalier qui occupe en grande partie la vie de ce papa et de son petit garçon. Ils n’ennuient personne et leur grande complicité leur fait commettre mille et une bêtises dont ils se gaussent bien…. En intégrale  !!!

Notre avis
Plus 80 ans, et  toujours autant de force dans les strips de notre auteur allemand car  ce n’est pas une simple BD multipliant les gags muets , c’est également une œuvre évoquant  la relation entre le père et son fils. Avec bien peu de paroles, le dessin transmet l’essentiel, la complicité des personnages et la relation qui les anime explose littéralement du dessin dans une simplicité déconcertante marque du talent de Plauen. Le tout est très lisible et très clair dans les intentions avec un dessin dynamique et précis sur des thèmes variés et peu redondant. On finit par distinguer progressivement une envie de tenter quelque chose de plus suivi dans le déroulé des aventures de nos personnages .
Finalement,  l’auteur arrêtera sa série à succès relativement  tôt, et il faut reconnaitre que cette fin est très élégante. Une œuvre touchante et belle à découvrir dans cette magnifique intégrale.

En deux mots
Papa et son fiston s’amusent à (se) faire des farces… Prix du Patrimoine à Angoulême en 2016.

Jean-Claude Attali

Étroitement liés à leur époque, ces strips ne sont pas qu’une bulle de légèreté détachée du fascisme ambiant. « Un caricaturiste sans concession peut-il subitement dessiner des planche d’une grande fraîcheur, dans la tradition des espiègles chenapans ?», s’interroge l’universitaire Sylvain Farge, qui a longuement étudié l’oeuvre, dans un texte publié en postface du livre. Il s’est attaché à dénicher l’insoumission sous-jacente aux innocentes péripéties du père et son fils, comme la mise en cause de l’autorité (instituteur, garde-pêche) ou des traditions. «Il faut donc replacer les bandes dans leur contexte et, allant au-delà du scénario, reconnaître l’humeur qu’elles véhiculent ou dont elles témoignent pour se convaincre que Vater und Sohn ne dépeint pas un monde idéal, atemporel, et idyllique», écrit-il. Erich Ohser serait un exemple de ces intellectuels pour lesquels on a parlé d’«émigration intérieure», une attitude de résistance passive chez ceux qui n’ont pas choisi l’exil.

A propos de l’auteur  : Il se fait d’abord connaitre comme illustrateur et caricaturiste politique. Menacé par l’arrivée au pouvoir des nazis qui ont fréquemment été ses cibles, il est autorisé à travailler uniquement sous pseudonyme et avec l’interdiction d’aborder des questions politiques. C’est donc sous le nom d’« e.o.plauen » qu’il crée Vater und Sohn, qui obtient un immense succès et devient l’une des bandes dessinées allemande les plus célèbres. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il accepte de travailler pour Das Reich, hebdomadaire du parti national-socialiste pour lequel il réalise essentiellement des dessins de presse s’attaquant aux adversaires militaires de l’Allemagne. Il demeure en privé hostile au pouvoir national-socialiste. Arrêté en 1944 par la Gestapo pour avoir tenu des propos défaitistes, il se suicide dans sa cellule à la veille de l’ouverture d’un procès qui se serait probablement terminé par sa condamnation à mort.

The post Vater Und Sohn, Pére et Fils, intégrale(Ohser) – Warum – 25€ first appeared on Bulle d'Encre.


wallpaper-1019588
L'Égypte Ancienne - Vérités et Légendes, Florence Quentin
wallpaper-1019588
Les sélections des prix littéraires belges FWB
wallpaper-1019588
In my mailbox (du 26 septembre au 2 octobre 2022)
wallpaper-1019588
Le Cartel, Tome 3 : La Source de Julie Christol