Grim Lovelies

Grim Lovelies

Autrice: Megan Shepherd

Edition: Castelmore

Genre: Fantastique, ado

Pages: 412

Description: Anouk envie le Joli Monde, celui des humains, où les gens sont libres d’aller et venir, et de tomber amoureux. Mais Anouk n’est pas humaine… Elle est née animal et a été transformée en jeune fille par la sorcière Mada Vittora, qui a fait d’elle son esclave.
Lorsque le cadavre de sa maîtresse est découvert dans une mare de sang, Anouk doit fuir avant d’être accusée du crime. La société secrète de magie, la Haute, est déjà à ses trousses, et une course contre la montre s’engage, pour garder apparence humaine. Car si Anouk échoue à prolonger le sortilège qui l’a transformée, elle perdra tout. Mais si elle y parvient, des pouvoirs insoupçonnés pourraient s’ouvrir à elle…

Hello à tous !

Cela fait un petit bout de temps que je ne suis pas venue par ici car j’ai mis plusieurs semaines à lire ce roman. Essentiellement par manque de temps car l’histoire m’a pourtant bien plu.

Je crois que le début du roman est la partie qui m’a le plus charmé. Nous nous plongeons dans une histoire pleine de mystères. Nous suivons Anouck, humaine depuis une année seulement. En effet, elle fut d’abord animal puis transformée en humaine par une sorcière. Elle se retrouve désormais domestique dans la maison de Mada Vittora. L’ambiance est assez étrange, et la pauvre et naïve Anouck est traitée comme une esclave.

Nous apprenons à connaitre le système politique de cet univers ainsi que les différents personnages qui gravitent autour d’Anouck quand peu de temps après, Mada Vittora est assassinée. C’est donc une fuite et une course contre la montre qui s’engagent pour tout le reste du roman. En effet, le groupe de Familiers a trois jours pour trouver une autre sorcière qui ravivera le sort, sinon ils redeviendront des animaux pour toujours.

La plume de Megan Shepherd est fluide et simple à comprendre. Elle est aussi assez sombre parfois, ce que j’ai beaucoup apprécié. Je pense d’ailleurs qu’il s’agit d’une lecture que j’aurais beaucoup aimé dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge. Un univers sombre, des sorcières, de la magie et un peu de suspens… tout est parfait pour cette saison. Malgré tout le lire en hiver m’a également bien plu. D’autant plus que le récit est mêlé de petites références aux contes. J’ai notamment décelé Raiponce et Cendrillon.

Je préfère avoir une dernière nuit en tant que nous-mêmes qu’une vie entière en cage…

Il s’agit donc d’une bonne lecture pour moi cependant certaines choses ont bloqué le coup de cœur qui aurait pu être envisageable pour cette lecture. Tout d’abord il y a quelques maladresses dans l’écriture. De menus détails qui n’engagent en rien à la qualité du scénario, mais qui auraient dû être détectés par des bêta-lecteurs afin que chaque détail soit cohérents.

De plus, j’ai deviné certains aspects du scénario. Et quand moi j’arrive à deviner des choses, c’est assez mauvais signe. Alors je dirais qu’à certains égards, le roman est un peu prévisible.

Enfin j’ajouterais que le tout se déroule un peu vite. On reste dans une littérature assez simple alors que certaines actions auraient pu mériter davantage de complexité pour permettre une plus grande immersion. En effet, j’ai notamment trouvé que les personnages, Anouck en particulier, évoluaient extrêmement rapidement alors que l’intrigue se déroule sur quelques jours seulement.

Malgré ces remarques, j’ai passé un bon moment de lecture et la fin m’intrigue beaucoup. Il est fort possible que le deuxième et dernier tome atterrisse dans ma PAL du Pumpkin Autumn Challenge de cette année.

Note : 7.5/10

éé

wallpaper-1019588
L'Égypte Ancienne - Vérités et Légendes, Florence Quentin
wallpaper-1019588
Les sélections des prix littéraires belges FWB
wallpaper-1019588
In my mailbox (du 26 septembre au 2 octobre 2022)
wallpaper-1019588
Le Cartel, Tome 3 : La Source de Julie Christol