La maison de poupée Florence Hirigoyen

La maison de poupée - Florence Hirigoyen
La maison de poupée   Florence Hirigoyen
Les arènesTémoignage
Parution : 03/02/22Pages : 216
Isbn : 979-1037505842
Prix : 27 €
Présentation de l'éditeur
Celles et ceux qui n'ont pas connu l'inceste le comprendront.
Celles et ceux qui en ont été victimes le reconnaîtront.
Florence Hirigoyen tombe un jour dans une brocante sur une poupée des années 1950 : elle croit reconnaître la silhouette de son père. Elle en achète plusieurs, pour recréer toute sa famille.
Patiemment, pendant trois ans, elle ressuscite les décors de son enfance meurtrie. Cette maison de poupée compte autant de pièces que de moments-clés de sa vie. Grâce à ce petit théâtre, elle
reconstitue son passé et raconte ce qu'elle porte depuis toujours.
"Celles et ceux qui n'ont pas connu l'inceste le comprendront" "Celles et ceux qui en ont été victimes le reconnaîtront"

Mon avis
Attention coup de poing, coup de coeur ♥  Quelle claque !
C'est un témoignage émouvant, prenant, insoutenable par moment mais tellement essentiel et indispensable.  Florence Hirigoyen témoigne, plus exactement nous montre la souffrance qu'elle porte en elle, ce qu'elle a vécu enfant qui laisse des traces indélébiles.   Un trauma qui la poursuit dans sa vie de femme, de mère.
Une peur qui ne la quitte pas car la nuit elle ferme toujours à clé la porte de sa chambre !
Florence nous montre car l'écriture est trop difficile.  La violence subie, l'inceste, le viol commis par son père avec l'assentiment, le silence et la complicité de sa mère...
C'est d'une manière originale que l'auteure a trouvé le moyen d'exprimer son histoire de vie.  Minutieusement elle a reconstitué les décors de son enfance meurtrie.  Durant trois années, elle a recréé une maison de poupée correspondant aux moments clés de sa vie.  À l'aide de poupées et de ce décor, elle ne déballe pas son histoire, non, elle nous montre le silence, les souffrances endurées.
C'est un peu sous la forme d'un roman photo, chaque scène a été photographiée, permettant de prendre de la distance et le recul indispensable pour nous montrer de ses yeux d'enfant, le père tyrannique, abuseur, la mère complice qui pour satisfaire l'humeur de son mari ou tout simplement parce qu'elle n'en avait pas envie donnait en pâture sa fille.
La fille trop obéissante, complaisante qui ne savait dire NON !  
C'est l'horreur du silence.
C'est grâce à cette maison de poupée que Florence a enfin trouvé le moyen de témoigner.
Les photos noir et blanc pour son passé, la couleur pour sa vie en tant qu'adulte.  C'est souvent très dur car Florence nous montre ce qu'elle a perçu avec son regard d'enfant. Son impuissance, sa peur nous bouleversent.  
Le résultat de ce livre est magnifique.  Un récit indispensable à découvrir d'urgence. 

wallpaper-1019588
Une aventure au Caire (Laury Benero)
wallpaper-1019588
Mon avis sur la série Bienvenue à Sanditon
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 02/07/2022
wallpaper-1019588
Dark Bane, tome 2 : La Règle des Deux - Drew Karpyshyn