Les cités de cristal, tome 1 : Kilimandjaro (Chris Red)

Les cités de cristal, tome 1 : Kilimandjaro (Chris Red)

Auteurs : Chris Red

Éditions : Auto-édition

Paru le : 05 décembre 2021

466 pages

Thèmes : Science-fiction,

aventures, archéologie...

disponible sur Amazon

fait partie de la série

les cités de cristal

J'ai aimé !

 Résumé 

  « Martin Arvidsson, un jeune étudiant, rêve d'assouvir sa passion en voyageant dans le monde entier, l'archéologie. Malheureusement, il peine à concilier ses sentiments personnels avec ses ambitions professionnelles. Il ignore pourtant que l'aventure le guette à un tournant de sa vie. Mais pour cela, il lui faudra quitter sa Suède natale.
Alors que Martin se cherche en tant qu'homme, Gloria Amber-Wilson parvient à être recrutée par le Département de la Préservation du Patrimoine Humain, un département des services secrets français qui a pour objectif de retrouver des artefacts avant que des malfaiteurs ne s'en emparent et les utilisent à mauvais escient. Clément Simonet, son supérieur, envisage rapidement de lui confier sa première mission : le journal de bord de l'Amiral Richard Evelyn Byrd a été dérobé au Pentagone et elle doit le retrouver. Pour assurer le bien-être de la population mondiale sans que celle-ci ne soit au courant...
Attention : Ce roman contient des scènes sexuelles et érotiques explicites.
»

 Ma chronique 

 

Je remercie Chris Red pour cette lecture, par le biais du site simplement.

Le résumé en dis un peu, mais vraiment très peu sur ce qui se passe réellement dans le récit. Et pourtant cela semble déjà pas mal du tout. Découpé en trois parties, le livre nous entraine dans une double aventure en suivant deux personnages qui n'ont absolument pas les mêmes aspirations, mais plus une passion commune : réussir ce qu'ils entreprennent. Je vais passer de suite à ce qui m'a fait rire dans le résumé : "Attention : Ce roman contient des scènes sexuelles et érotiques explicites." Alors, comment dire qu'une fois le récit achevé je me suis demandée si le café n'était pas trop fort ? Non, mais sérieux, Chris ? Explicites ? C'est très léger en comparaison de tout ce que j'ai déjà pu lire qui ont des scènes intimes et en plus elles ne durent pas des chapitres. 15 ans est l'âge minimum pour cette histoire, donc tout va très bien. Mais franchement, je me suis bien marrée avec ces quelques mots. Allez, passons au plus sérieux tout de même.

  Martin se cherche, aussi bien dans sa vie professionnelle que privée. Il est au stade de la découverte et si ses études s'arrêtent à cause d'une femme, c'est grâce à un homme qu'il va trouver sa véritable voie. Sexuellement, il ne sait pas vraiment ce qu'il aime, il tâtonne, laissant sa tête chercher à le raisonner alors que son corps lui réagit. Les non-dits, les attentions, les mots des autres, les gestes et les regards qui font mal lorsqu'ils apprennent la vérité font de Martin un homme complexé par ce qu'il veut, ce qu'il désire. Ce mal-être se traduit par des relations éphémères, de gros moments de doutes, une envie de travailler pour oublier ses déboires amoureux. Martin me fait penser à un adolescent qui ne sait pas vraiment comment survivre à son cœur et en grandissant n'a pas encore trouvé la bonne personne qui lui montrerait la voie : la sienne bien entendu. C'est un être complexe, doué d'énormément de gentillesse et lorsque nous lisons ce qu'il y a après ce premier tome, il est clair dans mon esprit que celui qui "joue" ce rôle est parfait pour cela. L'envie de découvrir, de comprendre ce monde, la gentillesse qui le personnifie, cette envie de ne plus ressentir la solitude, beaucoup la ressente encore. Le travail de Martin qui aurait d^devenir un simple assistant va le grandir, lui montrer que son équilibre est en danger. Cette petite voix qui lui dis de faire attention, de ne pas s'engager trop vite, de ne pas trop en dévoiler, c'est amusant la façon de mettre un Jiminy Cricket de cette façon.
    Gloria veut servir son pays par n'importe quel moyen, alors quand un groupe secret lui propose une nouvelle porte, elle accepte. Entraînement intensif physiquement et mentalement, elle se doit d'être la meilleure pour aller sur le terrain, celui-là même qui pourrait faire d'elle un beau cadavre si elle n'y fait pas attention. Noémie est un personnage vicieux qui va dévoiler Gloria en tant qu'humaine. Tuer ne fait pas partie de ses priorités et cela chagrine Noémie, pour ne pas dire autre chose. Première mission de Gloria et déjà elle se retrouve entre les griffes acérées d'une sacrée veuve noire. L'aventure démarre fort pour elle qui en désirait qu'une chose : protéger le monde des méchants. Mais est-elle dans le bon camp et surtout est-ce qu'il y en a un qui vaut mieux que l'autre ? Telle est la question. Ce qui intrigue cette jeune femme, c'est ce document dont tout le monde pale, mais que peu de personnes ont pu avoir l'occasion de voir. Et ce qu'il contient pourrait changer la face du monde. Les scientifiques en mangeraient leur propre idée. Des secrets bien cachés sur une réalité qui ferait peur, des idées reçues et cette part de... sommes-nous vraiment seuls dans l'univers titille les esprits qui s'ouvrent peu à peu au fait que l'hypothèse la plus folle serait la plus proche de la vérité ?     Cette part de science-fiction démarre très légèrement, pour rester le plus proche possible d'une quête de vérité. L'archéologie a un travail énorme sur les civilisations anciennes, celles-là même qui n'ont pas de mots comme ceux que nous connaissons, mais un langage différent. Pas de hiéroglyphes comme en Égypte, mais des pans entiers de "dessins" présents sans avoir le code en Afrique, si ce n'est dans la tête de Martin grâce à un phénomène bien particulier. Ce don est bien vu, ou mal vu, mais il se doit d'être exploité. Le jeune homme est en quête de renouveau, de changer sa vie, d'apprendre à savoir qui il est et si c'est par le décryptage d'un site ou d'un autre, pourquoi pas ? Surtout lorsque son premier chef se rend bien compte qu'il est honnête, ce qui est vraiment rare dans son métier. Les découvertes sont si intenses que des traitres peuvent se cacher n'importe où, pour la gloire, pour un bout de papier, alors que seule l'information est importante. Une part de mysticisme va entourer nos personnages en plus des autres. La curiosité scientifique nous attire, nous avons envie de savoir ce qui se cache derrière tous ces secrets.     Artur Mathibo, mécène de mes, hum pardon, grand homme qui a beaucoup d'argent et qui veut s'approprier les plus beaux trésors, n'hésitant pas à faire torturer le groupe adverse, menacer de mort quiconque ne veut pas travailler pour lui quitte à mettre la tête d'une famille sous le coude (cela sert toujours dans ce cas). Bref, le type même du méchant qui ne le cache pas, contrairement à d'autres qui ont le sourire et qui se croit intouchable. Nos deux personnages principaux (chacun ayant un chapitre à tour de rôle) ont de nombreuses rencontres. Je pense à Allan et Indiana qui ont un rôle important auprès de Martin. Leur quête, leur soif de connaissance est telle qu'ils font fi de la jalousie pour s’entraider. Markus qui va lui donner une chance de monter les échelons plus vite. Quant à ceux qui tournent autour de Gloria, je reste sur cet homme de main Benjani qui cherche un peu plus que le fait de suivre les ordres, même s'il le fait pour éviter de se retrouver dans une toile d'araignée.
Ce premier tome mêle à la fois les émotions et les recherches archéologiques, saupoudré d'un brin de vie d'ailleurs. Le point gênant, pour ma part, est le fait que j'ai eu l'impression que Martin s'excusait d'être ce qu'il est, dans cette quête d'identité générale. (dans le sens où il pense souvent à ses préférences et cherchant toujours à prouver qu'il aime les femmes et non les hommes) C'est dommage, parce que c'est ce qui fait son charme et le fait que toutes ces rencontres ont fait de lui ce qu'il est. Le côté recherches, fouilles avec ce soupçon de science-fiction est vraiment bien amené, à se demander si ce n'est pas la réalité. Deux êtres qui ne se connaissent pas, qui ont un but bien différent et pourtant (non point de romance dans ce premier tome) vont travailler de concert sans le savoir. L'Aventure avec un grand A est bien au rendez-vous, tout comme les services secrets de certains pays, des organisations de l'ombre, des personnages qui n'auraient jamais pensé que leur découverte allait surement un jour changer la face du monde. Beaucoup d'éléments ont été mis de côté dans mon avis, car je trouve déjà que j'en dis pas mal sans pour autant vous apporter le tout sur un plateau.     En conclusion, un premier tome riche en événements, en fouille archéologique, en quête d'identité. Les personnages ne sont pas infaillibles ni parfaits. Tous cherchent leur voie tout en restant fidèle à leur cœur. J'ai passé un bon moment de lecture en leur compagnie et j'ai hâte maintenant de savoir où ils vont aller, car le Kilimandjaro n'était, semble-t-il qu'une étape au vu du point final.    

 Extrait choisi :  

« Notre héros était un grand maladroit, qui avait tout de même profité un peu de la situation, il fallait bien le reconnaître. Il en était le premier désolé d’ailleurs, du moins pas dans l’instant présent, mais dans dix ans, quand il aurait plus de recul pour analyser son attitude dans sa jeunesse, il en serait le premier navré.
Oh, il n’aurait pas de regrets, car il comprendrait que tout ce parcours avait pour but de le mener sur le chemin de son âme sœur qui l’attendait à un carrefour bien précis de son existence… Et, un peu pour se consoler, il se dirait qu’il en serait de même pour ses ex-petites copines. Il vous inviterait également, vous qui me lisez, à ne pas être trop sévères avec vous-mêmes quant aux erreurs que vous ayez pu commettre, à partir du moment où vous avez fait amende honorable et qu’elles vous ont permis de grandir. »

Les cités de cristal, tome 1 : Kilimandjaro (Chris Red)


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
L.o.v.e
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 03/12/2022
wallpaper-1019588
Et pourtant, les enfants lisent!
wallpaper-1019588
On était des loups - Sandrine Collette ♥♥♥♥♥