Jack et la grande aventure du cochon de Noël de J.K. Rowling

Jack et la grande aventure du cochon de Noël de J.K. Rowming

Papier (339 pages) existe aussi en numérique et en Audio Paru aux éditions Galimard jeunesse le 12 octobre 2021

 

Résumé de l’éditeur :

Jack est très attaché à son cochon en peluche de petit garçon. Ils ont tout vécu ensemble, les bons comme les mauvais moments. Jusqu’à cette veille de Noël où arrive la catastrophe : le cochon est perdu ! Mais la nuit de Noël n’est pas une nuit comme les autres : c’est celle des miracles et des causes perdues, où même les jouets peuvent prendre vie. Alors, Jack et le Cochon de Noël – une peluche de remplacement un peu agaçante – embarquent pour une aventure magique et périlleuse au pays des Choses perdues. Jusqu’où iront-ils pour sauver le meilleur ami que Jack ait jamais eu ?

Mon avis :

Ah les doudous ! (Ou nin-nin suivant les régions). On en minimise souvent l’importance. Bien souvent à tort, car le doudou est d’un réconfort précieux. Ce n’est pas pour rien que certaines adultes recours aux petits personnages en peluches lorsqu’elles se sentent plus ou moins esseulées (ne riez pas j’en connais plus d’une, oui bizarrement je n’ai rencontré ce phénomène que chez les femmes).

Et pour les mauvaises langues qui penseraient qu’il s’agit de ma propre expérience, sachez que je n’en ai pas besoin, j’ai un chien et deux chats. 🤪

Plus sérieusement je vous le disais dans la vidéo vlog lecture, cela faisait bien longtemps que je n’avais pas eu un coup de cœur avec J.K. Rowling, à vrai dire je crois même que c’est le premier. Car si comme tout le monde j’ai découvert son univers avec la saga Harry Potter, à l’époque je n’avais vu que les films. Depuis je me suis rattrapée et j’ai lu toute la saga. Pour info je préfère nettement plus les livres aux films. Bien entendu pris dans sa globalité Harry Potter est un coup de cœur, mais je n’en ai pas eu pour un titre en particulier.

Bref, la particularité de J.K. Rowling c’est sa force d’écriture pour ses personnages. C’était le cas dans sa saga culte, dans l’Ickabog et c’est encore le cas ici. Pour ne parler que des livres jeunesses. Car c’était également le cas dans « Une place à prendre ». Il suffit de voir comment elle a décrit la colère de Jack lorsqu’on lui arrache LC son cochon en peluche.

Jack et Holly vont se retrouver demi-frère et sœur, la mère de l’un se mettant en couple avec le père de l’autre, le ressentiment de Holly face à cette nouvelle donne est hyper bien travaillé. Il est intéressant de voir comment l’auteure arrive à démontrer deux points de vue diamétralement opposés, celui de la capricieuse et colérique Holly et celui du gentil petit Jack qui prend sur lui, grâce au réconfort prodigué par son cochon LC.

Ce que j’aime également avec la plume de l’autrice c’est qu’elle a beau employer tous les codes de la littérature jeunesse, écrire pour des enfants de plus en plus jeunes. (Oui, oui, Jack et la grande aventure du cochon de Noël est très, très, jeunesse.) Elle arrive à faire passer un conte à double sens. On garde soit la trame principale sans vraiment faire attention aux petits messages qui se dissimulent derrière, soit on peut également savourer, comme je l’ai fait, l’autre côté. Ne nous donnerait elle pas matière à réfléchir sur nos comportements avec son pays des objets perdus, hum. En tout cas ce conte de Noël fleurte également avec la prise d’engagement de l’écologie.

Puisqu’on parle de l’univers du pays des objets perdus, j’ai adoré le parcourir. Comme à son habitude J.K. Rowling nous offre un univers riche et varié.

Je me suis vraiment régalée à parcourir les divers paysages du pays des objets perdus. Je n’aurai sans doute pas fait cette chute, mais elle est crédible et va parfaitement avec l’univers de l’auteure.

Comment ne pas tomber également sous le charme de CN le cochon de Noël. Une véritable amitié finira par naître de cette étrange aventure. La petite peluche n’avait vraiment pas une place enviable en étant l’objet de substitution.

Je vous disais plus haut et dans les vlogs lectures que Jack et la grande aventure du cochon de Noël avait été un coup de cœur. Je dois vous avouer que c’est grâce à la version audio. J’ai écouté, je pense une dizaine de chapitres. Cette version audio pour une fois nous offre tout un panel d’intervenants et de la musique de fond. J’avais envie de savourer les derniers chapitres en audio tout en les suivants sur la version papier, un vrai régal !

Un autre régal se sont les illustrations de Jim Field que l’on retrouve tout au long du livre, elles sont vraiment de très grandes qualités, ce qui donne un cachet supplémentaire à ce livre.

Jack & la grande aventure du cochon de Noël en bref

Je ne sais pas si j’aurai eu le même coup de cœur si j’avais suivi ce livre uniquement en version papier, avec le recul, j’ai le sentiment que le fait d’avoir écouté la fin en audio tout en suivant sur le livre, a décuplé mon ressenti, tant la version audio est de qualité.

Jack et la grande aventure du cochon de Noël est un très joli conte, qui nous parle d’amitié, qui aborde également des sujets plus intenses comme l’écologie, et les familles recomposées. On y retrouve toute la magie de Noël, c’était donc une lecture parfaite pour la saison.

Note : 18/20

A lire si vous aimez : les belles histoires d’amitié, les aventures dans des mondes imaginaires.

Fuyez si : vous n’aimez pas les livres trop jeunesse. Les contes travaillé à double sens. Les livres engagés sur l’écologie.

L’article Jack et la grande aventure du cochon de Noël de J.K. Rowling est apparu en premier sur Grandir avec les livres.


wallpaper-1019588
L.o.v.e
wallpaper-1019588
Comics coups de cœur de la semaine du 03/12/2022
wallpaper-1019588
Et pourtant, les enfants lisent!
wallpaper-1019588
On était des loups - Sandrine Collette ♥♥♥♥♥