C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit de Samboyy

C'est mon p'tit doigt qui me l'a dit de Samboyy

Papier (160 pages) aux éditions Leduc graphic le 12 janvier 2022

 

Résumé de l’éditeur :

Une BD autobiographique sur l’inceste qui parvient à dénoncer l’horreur avec intelligence, profondeur et même humour, sur fond de résilience.
« Je suis née dans une famille a priori normale et sans histoire. J’ai 9 ans quand mes parents divorcent et que ma mère se remet en couple. Tout bascule peu de temps après : mon beau-père abuse de moi et me fait vivre un enfer pendant plus d’un an. Comment trouver la force de parler quand on n’a que 11 ans ? Je la trouve cette force pourtant, mais ma parole est bafouée et mon vécu nié. Comment une famille en apparence aimante a pu transformer ma vie en un véritable abîme d’angoisses et de souffrances ? Comment survivre et se reconstruire après ça ? » Une BD pour lever le tabou de l’inceste et donner l’espoir : oui, tout le monde est concerné, oui, il faut en parler et, oui, on peut se relever.

Mon avis :

Courage, c’est le mot qui me vient instinctivement lorsque je pense à cette BD. Car Samboyy a beau l’avoir mise à son image, fidèle à son compte Instagram, avec plein de sensibilité et d’humour, avec un brin d’autodérision. Du courage il lui en aura fallu pour dessiner la BD de C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit. D’une part parce que le sujet traité n’est pas facile, et d’autre part, cela lui aura demandé de ce reconfronter à tout ce passif.

Car oui C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit est une BD autobiographique. Malgré toute la souffrance que Samboyy peut avoir en elle, elle arrive à nous parler de l’inceste et des fossés créés à cause de vérités pas toujours bonnes à entendre, avec beaucoup de délicatesse et même, avec parfois, un air mutin, comme si elle utilisait l’humour et la dérision comme armure.

Sans jugement mais avec lucidité, elle nous explique comment l’enfant qu’elle était c’est senti, et ce qu’elle a pu ressentir face à l’indifférence de ceux qui pouvait et aurait dû lui venir en aide.

Mais Samboyy arrive également à nous faire passer un message d’espoir. Oui le chemin est long, voir très long, très, très long, il prendra peut-être toute une vie, mais la reconstruction est possible.

Je ne peux pas vous dire vraiment plus sur le contenu et le dénouement de cette BD au risque de vous spoiler. Je peux juste vous dire que je suis restée vraiment interdite devant l’attitude de certains professionnels ainsi que de l’attitude de ses proches.

C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit de Samboyy en bref

C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit est une BD autobiographique touchante, émouvante sur l’inceste. Samboyy a su restée dans les illustrations de cette BD fidèle à son compte Instagram. Avec beaucoup d’humour et d’auto-dérision, elle nous conte son passé, jusqu’à ce jour où tout à basculé. Depuis, une lente reconstruction c’est mise en route. Car oui, même si le chemin est long, on peut se relever.

C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit, est une bonne façon d’aborder le sujet avec un enfant. Les éditions Leduc Graphic avec leur nouvelle collection permettent également au lecteur concerné de ne pas se sentir seule.

Note : 18/20

A lire si vous aimez : les histoires vraies, les livres qui vous permette d’aborder des sujets pas évidents avec pudeur et délicatesse.

Fuyez si : Euh je ne sais pas, je pense que tout le monde devrait la lire, mais sans a priori.

L’article C’est mon p’tit doigt qui me l’a dit de Samboyy est apparu en premier sur Grandir avec les livres.


wallpaper-1019588
Télécharger Gratuit Ball Mayhem! APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
News : Le Cercle de pierres Broché - M. W. Craven (Archipel)
wallpaper-1019588
Ernest et Célestine, toujours et à jamais
wallpaper-1019588
La Mer sans étoiles – Erin MORGENSTERN