Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible – Chloé Boffy

Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible – Chloé Boffy

Titre : Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible

Auteur : Chloé Boffy

Edition : Auto édition

Genre :  Nouvelle de Noël

Pages : 104

Parution : 25 Novembre 2020

Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible – Chloé Boffy Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible – Chloé Boffy

L’hiver, Coline adore se retirer dans sa « grotte », cocooner, boire du chocolat chaud, lire des livres et câliner son chat. Passer les vacances sans mettre le nez dehors et sans voir personne lui convient parfaitement.

Sauf que cette année, sa famille a vu grand pour Noël, et son doux foyer se retrouve envahi de cousins et cousines bien agités du bocal.

Comment concilier son envie de s’amuser et de profiter de ses proches avec son besoin irrépressible de calme, de repos et de solitude ?

Comment survivre à Noël quand on est introvertie et hypersensible – Chloé Boffy

Colin s’apprête à fêter Noël, elle adore la période des fêtes. Enfin, elle l’aime autant qu’elles les appréhendent. Colin est hypersensible et introverti, si ça ne tenait qu’à elle, elle passerait son temps à lire sous son plaid avec son chat.

Mais cette année, les parents de Colin vont recevoir toute la famille, ce qui va faire beaucoup de monde dans la maison. Colin va même devoir partager sa chambre avec sa sœur et sa cousine. En gros, elle n’a plus d’endroit pour s’isoler. Elle est vraiment contente de retrouver toute sa famille, mais Noël s’annonce très bruyant…

À l’approche des fêtes, ma personnalité oscille entre celle de Joie dans le film « Vice Versa » et celle de M. Scrooge dans Un chant de Noël de Dickens.

J’avais déjà ce livre dans ma pal l’année dernière, je n’avais pas pris le temps de le lire. Alors dès que j’ai fini mes sp, j’ai sorti celui-ci.

C’est plus une nouvelle, qu’un roman par contre, il fait 100 pages. Mais finalement, j’ai bien aimé ce format.

Ce n’est pas une romance, juste une histoire dans laquelle on peut facilement s’identifier, surtout si on est hypersensible (comme moi).

Parce que finalement, c’est une immersion dans la vie d’une hypersensible pendant les fêtes de Noël. L’autrice explique très bien les caractéristiques de l’hypersensibilité et la différence avec les gens non-hypersensible. D’ailleurs, souvent, ces personnes ne comprennent pas le besoin de calme ou d’isolement.

J’apprécie moyen les bruits ou les lumières trop fortes et je suis une vraie éponge concernant les sentiments des autres.

Colin fait beaucoup d’effort pour ne froisser personne, pour se fondre dans le moule durant cette période agitée.

La plume de l’autrice est très agréable et fluide, on ressent la joie de Noël, l’esprit de famille et les traditions de la famille. En plus, il y a beaucoup de références à Harry Potter.

Une petite parenthèse livresque qui m’a fait du bien, dans laquelle je me suis reconnue à 100 %, parce qu’être hypersensible et introvertie pendant les fêtes de Noël, n’est pas toujours de tout repos…


wallpaper-1019588
The nice house on the lake tome un : l'horreur selon james tynion iv
wallpaper-1019588
Sur un arbre perché de Gérard Saryan
wallpaper-1019588
Entre toi et moi, le monde – Sarah Ann Juckes
wallpaper-1019588
Antigone, Sophocle / Jean Anouilh / Bertolt Brecht