Gods of love

Je l’avoue, c’est cette magnifique couverture qui m’a attirée en premier (même si la Kindle paperwhite ne lui rend pas justice). Avant de le commencer, je voyais les coups de cœur s’enchaîner chez les blogueuses, mais malheureusement, je ressors de cette histoire avec un avis mitigé.
Un grand merci à NetGalley et Hugo Romans pour ce service presse 😘.


Et si un battement de cœur changeait tout ?


Gods of love

De quoi ça parle : Peut-il vraiment réparer tous les cœurs brisés ? Éros et l’amour, c’est une histoire qui dure. Cela fait des millénaires qu’il l’insuffle aux âmes meurtries et leur redonne goût à la vie, laissant des esprits soulagés dans son sillage. Il est fait pour ça, il est né pour ça. Ironiquement, ce sentiment lui est pourtant interdit. Alors à force d’assister aux histoires des autres, c’est presque par nécessité qu’il vole au secours des cas les plus désespérés, pour leur apporter ce que lui ne pourra jamais vivre. Lorsqu’il rencontre Kaléa, il sent qu’il pourra lui procurer l’aide dont elle a besoin: le cœur brisé, la jeune femme refuse farouchement de se laisser bercer par ses beaux mots et sa voix envoûtante. La faire de nouveau aimer devient un défi personnel qu’Éros est prêt à relever. Peu importe le prix. Mais si, avant de vouloir guérir le cœur des autres, Éros devait avant tout apaiser le sien ?

Ce que j’ai aimé ou pas … : Les Dieux existent et rencontrer l’un d’entre eux pourrait bien changer la vie que quelques personnes. Alors que dire 1) Kaléa est décoratrice d’intérieur et vient de décrocher un chantier colossal. Celle, qui tente par tous les moyens de conserver ses distances avec ses clients, se met à apprécier les rencontres avec cet homme qui parle de façon soutenue. Un événement lui a fait perdre foi en la gent masculine et elle n’est pas prête à (re)donner son cœur déjà brisé. Pourtant, à force d’échanger avec son amie, Ania, elle réalise qu’elle passe à côté de sa vie… Elle tente donc de faire le premier pas avec ce client qui ne ressemble à aucun autre, mais ce qu’elle apprend pourrait mettre fin à ce début idylle. 2) Éros n’est ni plus ni moins que l’un des sept Erotes. Il descend sur terre pour réparer les cœurs et même s’il est le Dieu de l’amour, ce sentiment lui est interdit. Lui, qui aime sélectionner les cibles les plus complexes ne ressortira pas indemne de cette nouvelle mission. En effet, l’humaine choisie semble insensible à ses pouvoirs. Cependant, il ne se décourage pas, car il doit à tout prix trouver le moyen de gagner sa confiance. Même si Antéros et Pothos (deux de ses frères) lui conseillent de prévenir leur mère qu’il pourrait échouer, Éros ne les écoute pas et préfère se fier à son cœur. Il sait que s’il ne réussit pas à sa mission, les conséquences pourraient être désastreuses pour lui. Cependant, pour la première fois, il ressent une drôle de sensation en présence de Kaléa. 3) Pothos est l’un des frères avec lequel s’entend le mieux Éros. Il sélectionne toujours les missions les plus faciles afin de pouvoir profiter de son temps sur Terre pour s’amuser. Il sera présent dans chacun des choix de son frère et même s’il ne valide pas son choix, il fera ce qu’il lui demande. Qui sait, arrivera-t-il peut-être à apprécier Kaléa ?

Gods of love

Avis : J’aime beaucoup découvrir les histoires faisaient référence à la mythologie. Romantique dans l’âme, je ne pouvais évidemment pas passer à côté de celle où les Dieux de l’amour étaient présentés. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur eux. Les sept Erotes ont tous leurs propres personnalités et un pouvoir déférents. Ils se chamaillent souvent, mais l’éternité rend parfois la vie plus dure que l’on pense. On découvre que certains sont lassés de cette répétition dans leurs missions, mais chacun est prêt à aider Éros dans sa quête. Je commence par mon chouchou : Éros, qu’est-ce que j’ai aimé ce personnage. De sûr de lui, on le voit s’interroger sur ses sentiments, sur ce qu’il est prêt à faire. Il se questionne, demandant parfois de l’aide. Il pèse le pour et le contre et arrive même à penser aux conséquences sur ses frères. Celui, qui n’avait jamais enfreint les règles, se met à tenter de toutes les contourner. Grâce à lui, on a même le droit de découvrir l’Olympe 😉. Pothos et son côté protecteur ne sont pas mal non plus. Il tente de raisonner son frère, mais j’ai apprécié qu’il respecte son choix. Je l’avoue, je n’ai pas réussi à m’attacher à Kaléa à cause de sa “résignation”. Je n’ai pas compris son comportement. Elle, qui a frôlé la mort, ne profite pas de sa seconde chance. Elle ressasse sans arrêt ce qu’il lui est arrivé après l’événement qui a changé sa vie. Si je comprends tout à fait sa déception (qui ne le serait pas ? Parfois, les gens sont juste trop égoïstes pour se rendre compte qu’ils blessent ceux qu’ils aiment), elle ne souhaite plus s’attacher. Elle juge les personnes amoureuses, se montre assez froide dans son travail. Elle se laisse vivre, sans profiter de la seconde chance lui donne la vie. Alors oui, une fois qu’elle saura la vérité, elle va se bouger, mais uniquement parce qu’elle s’aperçoit qu’elle ne peut pas tout contrôler. Si j’en ressors mitigé, j’aime le message véhiculé par cette histoire, la douceur d’Aphrodite et ce lien qui unit les Erotes. J’ai déjà vu que l’auteure écrivait l’histoire de Pothos. Je sais que je le lirais avec plaisir !

@ très vite entre deux chapitres
👉 Psitt ! Pour vous le procurer, c’est par ici


wallpaper-1019588
Bd jeunesse : 🧚 La sentinelle du petit peuple – tome 2 🧚
wallpaper-1019588
Avant moi, j'étais un autre
wallpaper-1019588
Comics de la semaine : Nightwing #88, Seven Secrets #13, et plus
wallpaper-1019588
Code Triche DOP 3: Delete One Part APK MOD (Astuce)