Mercredi ciné #115, Hellboy II les légions d'or maudites, le film

Bonjour à tous et toutes

J'ai eu la chance de pouvoir voir ce second volet la semaine dernière (je ne sais plus sur quelle chaîne) et j'en suis super contente. Il faut bien avouer que j'étais persuadé l'avoir vu, mais dès le départ, avec les personnages si blond, je me suis dis que non. J'ai adoré le premier et je l'ai visionné un certain nombre de fois. Je suis super heureuse et cela se ressent, pas vrai ? D'avoir enfin pu découvrir cette "suite" car même si tous les personnages du premier ne sont pas présents, ce film est terrible !

Hellboy II les légions d'or maudites en DVD : Hellboy II, Les légions d'or  maudites - AlloCiné

  • Titre original : Hellboy II: The Golden Army
  • Année de production : En cours depuis 2008
  • Pays : Etats-Unis, Allemagne, Hongrie
  • Genre : Fantastique
  • Durée : 120 min
  • Synopsis : Après qu'une ancienne trêve établie entre le genre humain et le royaume invisible des créatures fantastiques ait été rompue, l'Enfer sur Terre est prêt à émerger. Un chef impitoyable qui règne sur le royaume d'en-dessous, renie ses origines et réveille une menace sans précédent : une armée de créatures que personne ne peut arrêter. Maintenant, il est temps pour le super héros le plus indestructible et le plus cornu de la planète de combattre un dictateur sans pitié et ses légions. Il peut être rouge, il peut avoir des cornes, il peut être mal compris, mais si vous voulez que le travail soit bien fait, appelez Hellboy.
    Avec ses partenaires du Bureau de Recherche et de Défense Paranormal (B.P.R.D.), sa petite amie pyrokinésique Liz, l'aquatique et empathique Abe Sapien et le mystique protoplasmique Johann, le B.P.R.D voyagera entre notre monde et celui où voguent les créatures que ne peuvent pas voir les humains, où les créatures du monde fantastique sont devenues réelles. Hellboy, créature appartenant aux deux mondes qui n'est accepté dans aucun, devra choisir entre la vie qu'il connaît et une destinée incertaine qui l'attend.
  • Acteurs : Ron Perlman, Selma Blair, Doug Jones, Seth MacFarlane, James Dodd
  • Un court avis : Du début, nous suivons des personnages qui sont différents, des elfes qui semblent ne pas vouloir entrer en conflit avec le monde humain, sauf un en particulier. Ah, l'envie de tous les gouverner sans anneau, mais avec un bel objet qui a été coupé en trois parties. Sa sœur jumelle en possédant un, il désire le récupérer, mais ne peut la tuer, elle est liée à lui comme l'inverse est aussi vrai. De plus, c'est sa sœur et il voudrait qu'elle le rejoigne. Les décors sont somptueux, je parle des costumes, du marché si particulier, de l'ange de la mort qui est admirablement fait ! Bon sang, celui-là ou celle-là, difficile de vraiment savoir ce qu'il ou qu'elle est est majestueux. Chacun des personnages crées a des capacités, des petites choses qui le rendent réel. Je pense à ce... je ne sais même pas ce qu'il est, celui qui n'a pas de jambes et qui avance avec ses mains, une charrette collée à lui, franchement j'ai adoré tous ces costumes. Et les lieux ! On a vraiment l'impression d'être à leurs côtés. En plus, en fouinant un peu plus loin que d'habitude, le producteur a préféré créer des créatures, plutôt que d'utiliser le numérique et cela se ressent. C'est plus fluide, moins de changement entre deux personnages. Les créatures sont jouées par des comédien, avec les costumes pouvant aller jusqu'à 30 kilos pour certains (celui de Wink). Des marionnettistes étaient également de la partie.

    200 créatures ont ainsi vu le jour, et cela a permis aussi d'avoir plus de réalisme dans un monde fantastique. Le marché est vraiment top et les combats prennent beaucoup d'ampleur. La bande son est génial, j'adorerais pouvoir la réécouter avec ou sans le film tellement c'est tout à fait le style que j'écoute. Quant aux personnages de Hellboy et Liz, c'est l'amour fou et vache. Ils s'aiment, mais n'arrivent pas à trouver leur place l'un avec l'autre. Cela s'ensuit de sacrés problèmes aussi bien en cas de mission que dans leur vie intime. Pas mal de non-compréhension entre les deux et certains vont essayer de s'amuser avec. Et puis j'adore le personnage de Abraham « Abe » Sapien qui a toujours plus de gout, de classe et de sensibilité que les autres. Il est certain que son rôle est d'être plus sensible de part sa particularité, mais dans ce second volet, nous le voyons plus "humain" grâce à des émotions et des sentiments qui le traversent.

    En conclusion, un second volet que j'ai adoré.  C'est un tout, l'histoire de ces légions, les combats jusqu'au dernier qui sont gigantesques, les sentiments qui se propagent tout le long du film et puis le fait que Hellboy qui étaient caché, s'amuse dorénavant à faire tourner en bourrique le monde qui l'entoure pour se montrer au grand jour et ce que cela amène comme... problème. La différence d'un être est toujours aussi mal perçu. J'ai hâte de pouvoir le revoir !


Partager via Gmail


wallpaper-1019588
Spider-island : un spider-man en chaque new-yorkais!
wallpaper-1019588
Délivrez-nous de la tentation - Jean-Pierre Levain
wallpaper-1019588
La famille Quichon, la preuve par onze
wallpaper-1019588
Code Triche Monster Castle APK MOD (Astuce)