L'heure des olives - Claude Donnay **

Dans L'heure des olives, le héros Nathan Rivière simule un burn-out pour changer de vie. Son quotidien ne l'épanouit plus : son métier ne lui donne aucun sens, sa femme à qui tout réussit s'éloigne de lui petit à petit mais sûrement. Bref, il est temps de prendre le large et de méditer sur tout cela. Une retraite s'annonce et elle va bousculer ses certitudes et ses valeurs.

L'heure des olives - Claude Donnay **

L'heure des olives offre deux histoires en une : la première concerne le quotidien de Nathan, la seconde celui des créatures littéraires de son père, écrivain à ses heures qui a construit un roman sur l'exil et l'immigration.

Le concept de livre dans le livre (si cher à Nathalie Sarraute dans Les fruits d'or) aurait pu me plaire, celui de l'usurpation dans la vie également. 

En fait, le traitement m'a laissée complètement de marbre mais vraiment. Je n'ai accroché à rien: ni au héros, ni à son histoire et je ne parle même pas de l’œuvre du père : là, j'ai complètement zappé les extraits parce que le style m'a laissée indifférente.

Pourtant, je ne peux pas dire que Claude Donnay a sabordé son intrigue : il a construit un scénario qui se tient, a peaufiné des personnages de la vie courante. Les scènes sont structurées et décrites. On voit tout ce petit monde se mouvoir ; les dialogues sont incisifs. Il n'y a pas non plus de surenchère dans son écriture. 

Mais je n'y ai tout simplement pas cru : j'ai eu du mal à visualiser un héros trentenaire qui déjeune de saucisson, de pain et de vin rouge, qui a une épouse au prénom bien marqué de Nicole. Je l'ai plutôt jugé à l'aube de ses 60 ans et forcément, cela le fait moins (par rapport au contexte). Je n'ai pas cru au scandale littéraire, je n'ai pas cru aux fuites, ni au parallèle entre ce que Nathan vit et ce que les héros paternels subissent. J'ai été très énervée voire choquée par la légèreté de traitement de "l'épisode de Noirmoutier" réduit à un "incident" ou "accident" qui s'apparente pourtant davantage à un crime. Oui, là on peut dire que je me suis réveillée et que c'est ce genre de détail qui m'a décrochée de l'histoire, mais alors complètement.

Bref, je suis complètement passée à côté de L'heure des olives.

Bref à vous de voir et de lire si le cœur vous en dit. 

Éditions MÉO

Lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions MÉO que je remercie.


wallpaper-1019588
Les cités de cristal, série (Chris Red)
wallpaper-1019588
Les cités de cristal, tome 1 : Kilimandjaro (Chris Red)
wallpaper-1019588
Horreurs boréales de Teudor Abajero
wallpaper-1019588
Les Chevaliers d'Émeraude, tome 06 - Le Journal d'Onyx