Fais pas ta gamine!

Fais pas ta gamine! Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini, Gulf Stream Editeur, 72 pages Fais pas ta gamine!

Plus d’appareil dentaire, presque plus d’acné, des seins qui se décident enfin à pousser… Je ne suis pas encore aussi jolie que Solveig ou Chloé, mais au moins, je n’ai plus l’impression d’être un grand sac d’os. Léo aussi l’a remarqué, puisque ça y est, nous sommes ensemble ! Il ne se passe plus une journée sans que nous soyons collés l’un à l’autre. Après des années d’insignifiance absolue, je suis enfin « celle-qui-sait ». Évidemment, ça rend les copines super curieuses : Annabelle, il embrasse bien Léo ? Annabelle, vous avez été jusqu’où ? Ça me gêne un peu. Surtout, je ne sais pas trop quoi leur répondre. Léo a envie de plus, mais moi, de quoi ai-je vraiment envie ?

Fais pas ta gamine!

Les éditions Gulf Stream ont eu la gentillesse de m’envoyer le nouvel opus du duo Charlotte Bousquet- Stéphanie Rubini.

logo-fonce

Pour rappel, Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini ce sont notamment Bulles et Blues et Mots rumeurs, mots cutter

Nous retrouvons le collège que nous connaissons bien. Nous suivons Annabelle qui commence à fréquenter Léo. Mais ce dernier est un peu trop entreprenant et la jeune fille n’ose pas refuser. Elle se retrouve à devoir faire des choses qu’elle ne veut pas et ne sait pas comment le dire à Léo. Pourtant, elle essaie mais la réponse de Léo est simple ‘Fais pas ta gamine! » Le scénario pousse donc à réfléchir sur la question du consentement et l’acceptation des limites de chacun. Le sujet est sensible mais avec son histoire Charlotte Bousquet aborde le problème de façon simple afin de toucher le plus de monde possible. De plus, elle nous propose une fin positive qui démontre que cette situation n’est pas inextricable.

Le personnage d’Annabelle est clairement au centre de cette BD. Elle est une adolescente timide et peu sûre d’elle. Face à cette nouvelle histoire d’amour, Annabelle ne sait trop comment réagir, elle ne sais pas ce qui est normal ou pas. Et puis, finalement, elle s’émancipe et s’affirme au fil des pages.

D’un point de vue esthétique, Stéphanie Rubini nous livre des illustrations en toute délicatesse. J’aime particulièrement la façon dont elle utilise les couleurs. Les nuances sont douces et créent une atmosphère vraiment particulière. J’apprécie également ses dessins simples mais efficaces. La pâte de Stéphanie Rubini est d’ailleurs reconnaissable. Je l’avais déjà beaucoup aimé dans Hiver Indien et je continue à l’apprécier avec ce nouvel opus.

Avec Fais pas ta gamine! Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini signe une BD forte à mettre absolument entre toutes les mains et cela dès le collège.

Fais pas ta gamine!


wallpaper-1019588
Poing levé - Yaël Hassan
wallpaper-1019588
"Raven, tome 1 : Némésis" de Mathieu Lauffray
wallpaper-1019588
Santa Mondega de l’auteur anonyme
wallpaper-1019588
Just for Christmas