La vie dissimulée de Marinca Villanova

" La vie d'une petite fille s'écroule…"

La vie dissimulée de Marinca VillanovaAuteur : Marinca Villanova
Editions : EyrollesCollection : ApartéDate de sortie : 2 septembre 2021Nombre de pages : 210Prix chez l'éditeur : 16 euros
Synopsis : Et brusquement, le monde rassurant s'écroule. Le père de Nina part, son frère s'endurcit, sa mère se met au lit. Elles vont désormais rester toutes les deux. Nina guette les infimes variations de la présence de sa mère, dans le souffle de sa respiration ensommeillée, dans les silences de sa mélancolie. L'étau se resserre, les instants de joie hors de la maison sont des moments volés. L'enfant le sait, sa mère est devenue incapable de survivre sans elle. Personne ne doit deviner ce qui leur manque. Parfois, lorsque Nina est seule, l'odeur de la forêt revient. Celle de bois pourri, de fougère et de mousse trempée.La vie dissimulée de Marinca VillanovaLa vie dissimulée de Marinca VillanovaUn grand merci aux éditions Eyrolles pour m’avoir envoyé ce roman, qui fait partie de cette rentrée littéraire. L’autrice, Marinca Villanova a, auparavant, publié un autre roman qui a marqué les esprits : Les Dévorantes. Je n’ai pas encore lu ce livre, j’ai préféré commencer par son dernier paru pour découvrir cette autrice. 
La vie dissimulée est un roman qui m’a déjà beaucoup touché par son résumé. En quelques phrases, on découvre le quotidien de Nina, une petite fille qui voit sa vie basculer après le départ de son père, rendant son frère distant et sa mère malade. Nina se retrouve seule, à s’occuper de sa mère. Elle grandit trop vite, avec des préoccupations qui ne devraient pas être celles d’un enfant. 
En lisant les premières lignes du résumé, je savais pertinemment que ce roman allait me bouleverser. Il est court, un tout petit peu plus de 200 pages, mais il se savoure autant qu’il se dévore. La plume de l’autrice est très fluide, les mots défilent et nous percutent. Le quotidien de Nina est bouleversant, cette petite fille est propulsée dans une vie remplie de responsabilités. Elle doit s’occuper de sa mère, prendre soin d’elle, alors que ce n’est pas son rôle de petite fille. 
Le personnage de Nina est celui qui m’aura le plus marqué durant ma lecture. Les autres personnages qui gravitent autour, le frère, le père, la mère, sont également bien décrits et complexes, et j’ai apprécié que l’autrice, malgré un roman court, prenne le temps de les développer. Par le personnage de la mère, on découvre ce que c’est de vivre avec une personne atteinte de dépression, avec l’ambivalence des sentiments de Nina envers sa mère, et son incompréhension face à une situation qui la dépasse. 
Pour conclure, ce court roman est bouleversant, déchirant. Il nous plonge dans une famille où la dépression fait des ravages, où une petite fille devient une mère, pour sa propre mère. L’autrice décrit, nous raconte cette histoire avec beaucoup de finesse et d’intimité, ce roman se dévore !La vie dissimulée de Marinca VillanovaUne histoire de famille, de dépression, et de rôles inversés !


wallpaper-1019588
Comment vexer un vampire de Alice Winters
wallpaper-1019588
Code Triche Mods for Minecraft PE by MCPE APK MOD (Astuce)
wallpaper-1019588
Enfant de salaud - Sorj Chalandon (entre **** et *****)
wallpaper-1019588
La vie rêvée des hommes - François Roux ♥♥♥♥♥