Badroulboudour

BadroulboudourBadroulboudour de Jean- Baptiste de Froment, Aux Forges de Vulcain, 124 pages Badroulboudour

Antoine Galland se retrouve un jour dans un hall d’aéroport, en partance pour un club de vacances en Égypte. Madeleine, sa femme, l’a quitté et, pour les vacances, lui a confié leurs deux petites filles. Antoine a bien besoin de vacances. Il reste éprouvé par son divorce, mais aussi par l’agitation de ces derniers mois, où lui, l’homme discret, maladroit, féru de littérature arabe, s’est retrouvé, bien malgré lui, embrigadé dans une grande opération de communication du jeune Président de la République, Célestin Commode, qui, cherchant la synthèse parfaite pour réconcilier villes et banlieues, jeunes et vieux, modernes et réactionnaires, en même temps qu’une astuce pour relancer la diplomatie arabe de la France, a décidé de remettre au goût du jour Antoine Galland, l’illustre homonyme de notre héros, et traducteur des célèbres Mille et une nuits. Mais notre Antoine, dans ce club de vacances, se retrouve pris dans un jeu mystérieux qui consiste à identifier, cachée parmi les vacanciers, la femme parfaite : Badroulboudour.

Badroulboudour

Les éditions Aux Forges de Vulcain m’ont gentiment envoyé deux romans de leur rentrée littéraire. 

Aux Forges de Vulcain — Wikipédia

Aujourd’hui, je vous parle de Badroulboudour de Jean- Baptiste de Froment. Ce roman sort justement ce jour (quelle coïncidence!). Nous découvrons donc l’histoire d’Antoine Galland qui part en vacances dans un Kloub suite à sa séparation. Le voilà donc à l’aéroport, avec ses deux tornades de filles et autant vous dire que le situation ne le met pas du tout à l’aise. Arrivé sur place, l’équipe de son lieu de vacances lui propose de chercher l’amour en lui promettant que Badroulboudour (une créature idéale et enchanteresse) l’attend quelque part.

L’histoire m’a transportée dans un autre univers, celui-ci des Mille et une nuits. J’ai senti un véritable dépaysement à cette lecture. Au-delà d’un récit de vacances, se trame une autre histoire, celle de la traduction des Mille et une nuits par Antoine Galland qui est donc l’éponyme de notre héros. Derrière cette traduction célèbre se cacherait une histoire beaucoup plus sombre.  Les vacances de rêve cachent donc d’autres tenants et aboutissants que notre protagoniste principal ne perçoit pas tout de suite. L’intrigue monte peu à peu en puissance et j’ai franchement beaucoup aimé cette histoire.

Antoine Galland est notre narrateur principal. Tout est narré de son point de vue. À ce titre, nous ne voyons pas les choses venir. Antoine est un homme vraiment unique. Introverti et très peu sûr de lui, il ne cesse de se questionner, créant une mini enquête dans le roman.

Je ne connaissais pas Jean- Baptiste de Froment, et j’avoue avoir beaucoup apprécié ma lecture de son roman. L’auteur choisit ses mots avec soin et j’ai vraiment aimé ses tournures de phrases. Il a su me transporter dans son Kloub et dans son atmosphère si spéciale.

Jean- Baptiste de Froment signe donc un bon roman pour cette rentrée littéraire 2021.

Badroulboudour


wallpaper-1019588
Seul le silence – R.J. Ellory, Fabrice Colin et Richard Guérineau
wallpaper-1019588
Réception Masse Critique Babelio du 19 Janvier 2022
wallpaper-1019588
Les Chevaliers du Tintamarre, tome 2 - Le Voyage des âmes cabossées
wallpaper-1019588
Brûler en compagnie de Lisette Lombé