Loin d’Alexis Michalik

Plutôt éreintant par sa longueur le dernier roman d’Alexis Michalik, mais oh combien dépaysant et revigorant par son propos. Il a su me mettre le sourire aux lèvres, me donner aussi envie de partir loin, pas à la rencontre de mes origines comme Antoine, mais de la vie, de ses aléas et de ses enseignements.

Loin d'Alexis Michalik (éditions Le livre de poche)

Loin d’Alexis Michalik (éditions Le livre de poche)

Dire que j’ai adoré ce road trip généalogique est encore en dessous de la vérité. J’ai été piquée de curiosité, touchée, émue et j’ai ri, beaucoup, en la compagnie de ces trois comparses. Alexis Michalik a su nous offrir un roman à la fois profond et léger, un feel good avec de la consistance ou un roman initiatique avec de la légèreté, tout dépend du point de vue de chacun. Bien sûr ça n’est pas le premier auteur à s’emparer du thème de la quête des origines – à ce propos je vous conseille également la lecture de Tant qu’il y aura des cèdres de Pierre Jarawan, un autre petit bijou – mais il le fait avec le sens du théâtral qui lui colle si bien à la peau. En débutant ce périple aux côtés d’Antoine, de sa soeur Anna et de leur ami Laurent, le lecteur est à mille lieux d’imaginer où les trois amis vont le conduire.

Mais par contre… de savoir qu’il y a des tordus pareils dans la famille, ça me rassure. Jusqu’ici je croyais être la seule. Quand tu grandis et que ton frère, c’est un Playmobil, tu te poses des questions.

Tout commence par une carte postale découverte par hasard par Antoine. Au dos, quelques mots de son père, évanoui dans la nature depuis des lustres. Charles dit penser à sa femme et ses enfants et les aimer. Il n’en faudra pas plus à Antoine pour décider sur un coup de tête de partir à la rencontre de ce père fantôme. Maintenant qu’il a un début de piste grâce au cachet de la poste figurant sur la carte, il ne compte pas laisser passer sa chance. A partir de là, attendez-vous à être brinquebalé d’Allemagne en Autriche, de Turquie en Arménie à la recherche d’indices et de traces de ce géniteur volatil. Ce qui fait la singularité et la force de cette histoire relève d’une recette dont seul Michalik a le secret : un doux mélange de personnages hauts en couleur, de dialogues piquants, de complicité attendrissante, de connaissances historiques et géopolitiques amenées avec pédagogie et goût du partage.

Donc, on vient de découvrir qu’on est turcs, et la première chose qu’on va faire, c’est visiter l’Arménie ? C’est tordu. J’aime bien. Je viens.

En plus de nous divertir, l’auteur nous donne furieusement envie de prendre la route. Depuis que j’ai terminé ce roman je rêve de découvrir la Turquie, mais il me manquera la compagnie de la pétillante Anna, du charmant et charmeur Laurent et d’Antoine, ce jeune homme si touchant. Je sais que je penserai à eux le jour où je poserai un pied dans ce pays qui me fait désormais tellement envie. Merci pour cela et pour tout le reste M. Michalik.


L’ESSENTIEL

Couverture poche de Loin d'Alexis Michalik

Couverture poche de Loin d’Alexis Michalik

Loin
Alexis MICHALIK
Editions Albin Michel en GF, Le livre de poche et Audiolib pour la version audio
Sorti le  04/09/2019 en GF et le 28/04/2021 en poche
768 pages

Genre :  roman d’apprentissage
Plaisir de lecture : ❤❤❤❤❤
Recommandation : oui
Lectures complémentaires : Tant qu’il y aura des cèdres de Pierre Jarawan, Par les routes de Sylvain Prudhomme

RÉSUMÉ DE L’ÉDITEUR

« Comment avoir l’audace de prétendre être en vie si l’on vit sans oser ? »

Tout commence par quelques mots griffonnés au dos d’une carte postale : « Je pense à vous, je vous aime ». Ils sont signés de Charles, le père d’Antoine, parti vingt ans plus tôt sans laisser d’adresse. Avec son meilleur ami, Laurent, apprenti journaliste, et Anna, sa jeune sœur complètement déjantée, Antoine part sur les traces de ce père fantôme. C’est l’affaire d’une semaine, pense-t-il… De l’ex-Allemagne de l’Est à la Turquie d’Atatürk, de la Géorgie de Staline à l’Autriche nazie, de rebondissements en coups de théâtre, les voici partis pour un road movie généalogique et chaotique à la recherche de leurs origines insoupçonnées.
Alexis Michalik a décidément le goût de l’aventure : après  le succès phénoménal d’Edmond, le comédien, metteur en scène et dramaturge couronné par cinq Molières, nous embarque à bord d’un premier roman virevoltant, drôle et exaltant.


TOUJOURS PAS CONVAINCU ?

3 raisons de lire Loin

  1. Les personnages ont une vraie personnalité, on aimerait faire partie de cette bande d’amis
  2. L’histoire est pleine de rebondissements, on voit du pays et on apprend beaucoup de choses sur l’histoire depuis la seconde guerre mondiale
  3. Cette quête peut faire écho en chacun de nous, nous questionner sur la valeur que nous donnons aux choses et la vie

3 raisons de ne pas lire Loin

  1. Ce road trip peut donner le tournis avec tous ces rebondissements
  2. La fin ouverte peut décevoir certains lecteurs
  3. Un peu plus court et resserré sur l’intrigue principale (la partie sur la quête de Laurent est de trop à mon sens), ce roman aurait gagné encore en puissance et en intérêt

L’article Loin d’Alexis Michalik est apparu en premier sur Lettres & caractères.


wallpaper-1019588
Drug Store in Another World – The Slow Life of a Cheat Pharmacist
wallpaper-1019588
Miniatures : deux plateaux de dégustation littéraire
wallpaper-1019588
"Sur l'autre rive" d'Emmanuel Grand
wallpaper-1019588
Passage à la bibliothèque