Je te plumerai la tête, de Claire Mazard

Je te plumerai la tête, de Claire Mazard

Résumé : Depuis l'enfance, Lilou voue une admiration sans bornes à son père. Elle ne lui trouve aucun défaut. Depuis que la mère de Lilou est hospitalisée, le duo père/fille est plus soudé que jamais. À la demande de son père, Lilou rentre aussitôt après le lycée chaque soir. C'est lui aussi qui lui a conseillé, pour son bien, de cesser de se rendre à l'hôpital : à quoi bon consacrer trop de temps à cette mère fragile ? Avec tact, les amis de Lilou, qui s'inquiètent pour elle, vont l'aider à appréhender qui est réellement ce père envoûtant, sûr de lui et omniprésent.

______________________________________________________________________________

Par où commencer ? J'ai découvert ce roman totalement par hasard à la bibliothèque et intriguée par son titre et sa couverture mystérieuse, je l'ai emprunté sans trop réfléchir. Mais, derrière cette naïveté apparente, se cache un roman assez difficile sur les relations toxiques dans le milieu familial.

Aborder la perversion narcissique dans un roman jeunesse, c'est rare et délicat, mais Claire Mazard l'a fait. Dans Je te plumerai la tête, elle dresse avec sensibilité le portrait d'un père omniprésent et narcissique , prêt à tout pour se satisfaire lui-même, quitte à détruire sa famille. À travers le regard de Lilou, une adolescente de 17 ans totalement aveuglée et pleine d'admiration pour son "Papa Lou", on assiste impuissant à la manipulation que cet homme exerce autour de sa fille.

C'est une lecture assez particulière , pleine de non-dits et de malaise. En effet, le lecteur comprend beaucoup de choses que l'héroïne ne parvient pas à saisir et le caractère malsain de "Papa Lou" transparaît très vite. De même, le rythme est assez lent car il mime la prise de conscience de Lilou qui est longue et difficile. Cependant, j'étais tellement scotchée par ma lecture que je n'ai pas lâcher le roman avant de l'avoir terminé.

Il faut dire que ce roman est particulièrement fin et réaliste. On se sent vite très proche des personnages qui sont très humains et bien construits . Il y a presque un aspect journal intime dans le récit de Lilou qui nous partage ses sentiments et ses découvertes sur son père. Claire Mazard montre très bien les différentes phases que son héroïne traverse ; des moments où elle cherche à ignorer la véritable nature de son père jusqu'aux périodes de "dépression" et d'auto-culpabilisation dans lesquelles il la pousse.

Cela dit, même si le roman aborde des thématiques assez compliquées (dont une dont je ne parlerai pas pour ne pas vous spoiler), on y trouve aussi beaucoup de moments touchants. L 'amitié et l'amour maternel y occupent une grande place et certains passages chargés d'émotions nous touchent en plein cœur.

Bref, vous l'aurez compris : "Je te plumerai la tête" est un excellent roman qui m'a entièrement convaincue . Certes, c'est une lecture dérangeante, qui met mal à l'aise car on est confronté à une situation que personne n'aimerait vivre. Mais, cela reste un récit essentiel, fin et réaliste qui se lit aisément avec des personnages bien construits et touchants ; un fantastique roman qui mérite d'être dans toutes les bibliothèques.

un sujet difficile abordé avec beaucoup de sensibilité, des personnages réalistes, une écriture fluide


wallpaper-1019588
Aurores Boréales, tome 3 : Changement de rythme (Freya Barker)
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Jeu non intentionnel • Logihy
wallpaper-1019588
Brunetti et le mauvais augure de Donna Leon